Navigation path

Left navigation

Additional tools

Espagne : la BEI se félicite de la première mise en œuvre réussie du dispositif de rehaussement du crédit des obligations de projet et accorde un prêt de 500 millions d’EUR pour le financement du projet de stockage d’énergie Castor

European Investment Bank - BEI/13/117   30/07/2013

Other available languages: EN DE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BEI/13/117

30 juillet 2013

Espagne : la BEI se félicite de la première mise en œuvre réussie du dispositif de rehaussement du crédit des obligations de projet et accorde un prêt de 500 millions d’EUR pour le financement du projet de stockage d’énergie Castor

La première transaction réalisée au titre de l’initiative de rehaussement du crédit des obligations de projet (RCOP) a été menée avec succès. L’émission réussie de la première obligation de projet qu’a soutenue la Banque européenne d’investissement a permis de contribuer au financement des installations souterraines de stockage de gaz « Castor » qui offrent une capacité équivalente à 30 % de la consommation quotidienne de gaz de l’Espagne. La BEI contribuera au financement de ce projet à hauteur de 500 millions d’EUR au total. Le projet Castor est réalisé par le groupe ACS et Dundee Energy, le promoteur étant le ministère espagnol de l’industrie.

L’émission obligataire qui a permis de lever 1,4 milliard d’EUR pour le projet Castor a bénéficié de l’appui d’une ligne de liquidité de 200 millions d’EUR accordée par la Banque au titre de l’initiative RCOP, rendant la note de crédit du projet plus attrayante pour les investisseurs. En tant qu’investisseur de référence, la BEI participera également à la souscription des obligations de projet à hauteur de 300 millions d’EUR. Les obligations ont été placées auprès d’une grande variété d’institutions réparties dans toute l’Europe.

« Pour stimuler la croissance économique et créer de nouveaux emplois, il est essentiel d’obtenir l’appui d’investisseurs institutionnels en faveur du financement à long terme des infrastructures européennes. La BEI est déterminée à soutenir les investissements indispensables à l’avenir de l’Europe et félicite Castor d’avoir démontré avec succès que le recours au rehaussement du crédit des obligations de projet peut avoir pour effet d’intensifier le soutien aux investissements à long terme dans une conjoncture économique difficile. Nous pensons que la phase pilote de l’initiative conjointe de la BEI et de la Commission européenne en matière de rehaussement de crédit des obligations de projet apportera une nouvelle dimension à la contribution de la banque de l’UE au financement des infrastructures en Europe », a déclaré Werner Hoyer, le président de la Banque européenne d’investissement.

« L’émission réussie des premières obligations de projet que Castor a lancée témoigne opportunément d’un soutien accru en faveur des investissements à long terme, essentiels à la croissance durable en Europe. L’initiative « obligations de projet » constitue un moyen innovant de débloquer l’investissement privé dans les infrastructures et un outil non négligeable pour stimuler la croissance et la création d’emplois. La phase pilote de cette initiative est une première étape importante dans la perspective du prochain cadre financier de l’UE car elle souligne le rôle du budget de l’Europe en tant que moteur de la croissance », a expliqué Olli Rehn, vice-président de la Commission européenne,

L’initiative Obligations de projet Europe 2020, un programme conjoint de la Commission européenne et de la BEI, vise à encourager les marchés des capitaux à financer des infrastructures, dans le cadre de structures de financement sur projet. La phase pilote, pour laquelle une enveloppe de 230 millions d’EUR sera fournie par le budget européen, vise à obtenir des marchés de capitaux des investissements de plus de 4 milliards d’EUR dans des infrastructures de transport et d’énergie. Pour que les opérations bénéficient du rehaussement de crédit pendant la phase pilote, le montage financier des projets admissibles devra être bouclé d’ici à la fin de 2016, sous réserve que la BEI obtienne l’approbation du financement par son Conseil d’administration avant la fin de 2014.

À ce jour, le Conseil d’administration de la BEI a approuvé neuf projets admissibles au titre de l’initiative RCOP, liés à l’énergie et aux transports et réalisés dans six États membres de l’UE. Il s’agit notamment de projets autoroutiers mis en œuvre en Belgique, en Allemagne, en Slovaquie et au Royaume-Uni, de raccordements de parcs éoliens marins au réseau électrique national en Allemagne et au Royaume-Uni et d’installations de stockage de gaz en Italie. Le projet Castor devrait être suivi de nouvelles émissions d’obligations de projet d’ici à la fin de cette année et en 2014. Dans le cadre de ce modèle de financement obligataire, les obligations de projet ne sont pas émises par la BEI ou les États membres, mais par les sociétés de projet elles-mêmes. Le rôle de la BEI consiste à fournir un rehaussement de crédit sous la forme d'un instrument subordonné (soit un prêt, soit une ligne de crédit conditionnelle) qui soutiendra la dette de premier rang émise par la société de projet.

Banco Santander est intervenue en qualité de coordinateur mondial dans la transaction Castor.

Informations générales :

La Banque européenne d'investissement

La Banque européenne d’investissement (BEI), dont les actionnaires sont les États membres de l’Union européenne (UE), est l’institution de financement à long terme de l’UE. Elle met à disposition des financements à long terme destinés à appuyer des investissements de qualité afin de contribuer à la réalisation des grands objectifs de l’UE.

Contacts pour la presse :

Richard Willis, +352 621 555 758, r.willis@bei.org

Site web de la BEI : www.bei.org/press - Service de presse : +352 4379-21000 – presse@bei.org


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website