Navigation path

Left navigation

Additional tools

Géorgie : la BEI prête 170 millions d’EUR pour les infrastructures routières

European Investment Bank - BEI/12/58   15/05/2012

Other available languages: EN DE

BEI/12/58

Tbilissi et Luxembourg, 11 mai 2012

Géorgie : la BEI prête 170 millions d’EUR pour les infrastructures routières

La Banque européenne d’investissement (BEI) va prêter 170 millions d'EUR à la République de Géorgie pour financer la mise à niveau et la modernisation de l'autoroute est-ouest, une infrastructure de transport prioritaire qui relie Tbilissi, la capitale du pays, ainsi que ses ports de la mer Noire à la Turquie et l’Azerbaïdjan.

Il s’agit du plus gros prêt jamais consenti par la BEI à la Géorgie et du premier également dans le secteur géorgien des transports. Les fonds permettront de financer non seulement la construction de 52 km d’autoroute nouvelle entre Samtredia et Grigoleti, dans la partie la plus occidentale de l’autoroute est-ouest, mais aussi la réfection de 16 km de routes existantes en direction du sud, à partir de Grigoleti.

Wilhelm Molterer, vice-président de la BEI, a déclaré à ce sujet : « L’autoroute est-ouest est un axe de transport essentiel en Géorgie ; elle revêt une grande importance non seulement pour le pays et ses voisins mais aussi pour l'UE car elle constitue un axe de transit stratégique pour le transport routier entre l'Europe et l'Asie centrale. Disposer de meilleures voies de communication est important si l’on entend renforcer la coopération économique de la Géorgie avec les pays voisins et ses futurs partenaires commerciaux, stimuler la compétitivité de la région et accroître la sécurité et la capacité des transports, avec à la clé des répercussions positives sur la qualité de vie des habitants. »

Ce septième prêt de la BEI en Géorgie porte à 360 millions d’EUR le total des engagements de la Banque dans ce pays. À ce jour, la BEI a contribué, par ses financements, à l’essor des infrastructures géorgiennes dans les secteurs de l'énergie et de l'eau (appui à la mise en place de lignes de transport d’électricité haute tension, par exemple), à la remise en état de la cascade des centrales hydroélectriques d’Enguri et Vardnili ainsi qu’à la réparation et à la modernisation d'installations hydrauliques municipales. La BEI a également consenti des lignes de crédit à des institutions financières partenaires basées en Géorgie qui ont servi à financer, indirectement, des projets de petite dimension généralement mis en œuvre par des petites et moyennes entreprises.

Informations générales

La BEI, la banque de l'Union européenne, finance des projets en Géorgie au titre d'un mandat pour les  pays partenaires orientaux (Ukraine, Moldavie, Géorgie, Arménie, Azerbaïdjan et Russie) doté d’une enveloppe de prêt de 3,8 milliards d'EUR pour la période 2007-2013, qui lui a été confié par le Conseil européen et le Parlement européen. Le mandat actuel porte sur le financement de projets qui contribuent a) à l’essor du secteur privé local, une attention particulière étant portée aux PME, b) au développement d'infrastructures économiques et sociales et c) à l'atténuation des changements climatiques et à l'adaptation à leurs effets.

La BEI a également mis en place le Mécanisme en faveur des partenaires orientaux (MPO), un dispositif financé à ses propres risques, assorti d'une enveloppe de 1,5 milliard d’EUR, dont 500 millions d’EUR au maximum pour les projets en Russie. Ce mécanisme permet à la BEI d’accorder des prêts à l’appui de projets ayant valeur d’investissement, dont le champ sectoriel est plus large que celui du mandat, et de soutenir les investissements en provenance de l’UE dans la région, notamment ceux des entreprises européennes.

Contact pour la presse :

Dušan Ondrejička, mél. : d.ondrejicka@bei.org, tél. +352 4379 83334

Site Web : http://www.bei.org/press - Service de presse : +352 4379 21000 – presse@bei.org


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website