Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BEI/12/25

Le 4 février 2012

Modernisation de plusieurs aéroports tanzaniens grâce à des fonds européens

Un grand pas va être franchi dans le domaine des transports aériens au départ et à destination de la Tanzanie occidentale, une région isolée, grâce au lancement d’un programme de rénovation et d'extension d'infrastructures aéroportuaires financé par la Banque européenne d'investissement. Les aéroports de Kigoma, Bukoba, Tabora, Shinyanga and Sumbawanga seront mis aux normes de sécurité internationales et modernisés de façon à être opérationnels par tous les temps ; en outre, ils seront agrandis pour répondre à la croissance prévue des activités.

La Banque européenne d’investissement, l’institution de financement à long terme de l’Union européenne, a décidé de financer ce programme au moyen d’un prêt à long terme (d’une durée supérieure à 20 ans) de 50 millions d'EUR. Les travaux de rénovation des cinq aéroports régionaux constituent l’une des priorités essentielles du programme décennal d’investissement en faveur des transports du gouvernement de Tanzanie ; ils permettront d’améliorer les infrastructures aéroportuaires du pays dont le développement actuellement limité est considéré comme un obstacle majeur à la croissance économique.

Ce programme de modernisation devrait favoriser le développement économique en Tanzanie et soutenir la croissance du secteur privé grâce à l’amélioration des liaisons de transport, tant à l’intérieur du pays que vers d’autres régions d'Afrique orientale. Il s’agit là d’un objectif clé défini dans le cadre de la stratégie-pays de l’Union européenne pour la Tanzanie.

« L’amélioration des infrastructures de transport est capitale pour assurer une croissance durable en Tanzanie. La Banque européenne d’investissement soutient les projets de transport qui favorisent la croissance du secteur privé, améliorent les liaisons en provenance et à destination des régions isolées et renforcent l'intégration régionale en Afrique orientale », a déclaré Plutarchos Sakellaris, vice-président de la Banque européenne d’investissement.

« Ce projet aura pour effet de développer et de faciliter considérablement les transports entre les différentes régions grâce à une offre de transports aériens présentant un bon rapport coûts-efficacité. Certaines régions ont un potentiel touristique important », a indiqué Ramadhan Khijjah, secrétaire permanent au ministère tanzanien des finances.

L'ambassadeur de l’Union européenne en Tanzanie, Son Excellence Filiberto Ceriani Sebregondi, s’est quant à lui exprimé en ces termes : « Les liaisons de transport et les interconnexions régionales, qui sont des composantes fondamentales de l’aide de l’UE à la Tanzanie, sont reconnues depuis 1975 comme l'un des secteurs essentiels à appuyer pour promouvoir le développement économique du pays. Ces travaux d’amélioration et de modernisation des aéroports ouvrent une nouvelle voie à l’investissement dans le pays ».

Les travaux concernant les cinq grands aéroports tanzaniens comprendront la réalisation de pistes tous temps dans les aéroports qui ne sont actuellement pas opérationnels durant la saison des pluies car ils sont équipés de pistes engazonnées ou revêtues de gravier. Ils permettront par ailleurs d’améliorer l’accueil des passagers, le stationnement des aéronefs et les voies d’accès, ainsi que d’installer des grillages de sécurité. La modernisation de l’aéroport de Kigoma aura pour effet de faciliter les opérations régionales d’aide humanitaire des Nations Unies et de la Croix-Rouge au Burundi, au Rwanda et en République démocratique du Congo.

Le projet ne devrait avoir que de faibles incidences environnementales et aucun effet sur des sites de conservation de la nature.

Le projet de modernisation des aéroports, qui devrait être terminé d’ici le milieu de l’année 2014, est cofinancé avec la Banque mondiale. L'appui de la Banque mondiale, qui porte sur la modernisation et l’extension de l’aéroport international Jomo Kenyatta de Nairobi, complétera le prêt de la Banque européenne d’investissement en faveur des transports aériens en Afrique orientale.

Note aux responsables de publication :

La Banque européenne d’investissement (BEI), dont les actionnaires sont les États membres de l’Union européenne (UE), est l’institution de financement à long terme de l'UE. Elle met à disposition des financements à long terme destinés à appuyer des investissements de qualité afin de contribuer à la réalisation des grands objectifs de l’UE. La BEI est, depuis 1963, un partenaire du développement de nombreux pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), au titre d’une série de mandats de prêt que lui confie le Conseil européen. Les prêts de la BEI dans les pays ACP sont destinés à soutenir la lutte contre la pauvreté et à favoriser une croissance économique durable. Ces prêts peuvent être financés soit sur les ressources propres de la BEI, soit sur celles de la Facilité d’investissement (FI), un fonds renouvelable alimenté par les États membres de l’UE via le Fonds européen de développement.

Contacts pour la presse :

  • Banque européenne d’investissement : Richard Willis, tél. : +352 621 55 57 58,

courriel : r.willis@bei.org ; site Web de la BEI : www.bei.org

  • Délégation de l’UE à Dar es Salaam : Tom Vens, tél. : +255 767 919748,

courriel : Tom.VENS@eeas.europa.eu


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website