Navigation path

Left navigation

Additional tools

Turquie : nouveau prêt de 175 millions d’EUR de la BEI en faveur de l’économie de la connaissance

European Investment Bank - BEI/12/157   09/11/2012

Other available languages: EN DE TR

2

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BEI/12/157

Luxembourg, le 9 novembre 2012

Turquie : nouveau prêt de 175 millions d’EUR de la BEI en faveur de l’économie de la connaissance

La Banque européenne d’investissement (BEI) vient d’accorder un prêt de 175 millions d’EUR à l’appui de l’économie de la connaissance en Turquie. Cette opération a pour objectif de renforcer le système scientifique et d’améliorer les capacités de recherche et d’innovation de la République de Turquie. Le prêt servira à financer deux des plus grands programmes nationaux de soutien à la R-D mis en place par TÜBITAK :

- le programme de financement de la recherche universitaire qui accorde des aides à des projets de recherche fondamentale réalisés par des universités et des centres de recherche privés et publics ; et

- le programme ayant trait à la recherche-développement et à l’innovation dans l’industrie qui, d’une part, favorise la collaboration entre les entreprises et les universités afin de stimuler la compétitivité internationale des entreprises privées turques et qui, d’autre part, soutient la mise en place d'une culture de l'entreprise.

Profitant également de cette opération, le monde des affaires et la société turque en général seront en mesure d’exploiter les résultats de ces programmes de R-D pour améliorer l’innovation et renforcer la productivité et la croissance économique.

À l’occasion de la signature de ce prêt au siège de la BEI à Luxembourg, Pim van Ballekom, vice-président de la Banque européenne d’investissement, a déclaré : « Après la mise en œuvre réussie des deux projets que nous avons financés en 2010, je suis ravi que la Banque renouvelle son soutien à TÜBITAK. Ce faisant, nous réaffirmons notre engagement en faveur d’une croissance intelligente en Turquie basée sur l’excellence dans la recherche et l’enseignement de pointe. Ces investissements sont un bon moyen d’atteindre cet objectif car ils vont non seulement profiter aux générations futures, mais également contribuer à créer des compétences spécialisées, stimuler l’innovation et renforcer la croissance économique dans le pays. »

L’opération s’inscrit dans le cadre des orientations stratégiques de la Turquie qui visent à soutenir la R-D appliquée aux projets d’infrastructure comme base de la croissance intelligente. Elle est également parfaitement conforme aux priorités de l’UE concernant le renforcement de l’Espace européen de la recherche et l’intégration de la Turquie dans ce domaine. Depuis 2008, la BEI a financé cinq projets à l’appui de l’économie de la connaissance et de la R-D, contribuant ainsi à hauteur de 1,4 milliard d’EUR au financement de la croissance intelligente en Turquie.

Note aux éditeurs

La Banque européenne d’investissement (BEI), dont les actionnaires sont les États membres de l’Union européenne (UE), est la banque de l’UE. La BEI met à disposition des financements à long terme destinés à appuyer des investissements de qualité afin de contribuer à la réalisation des grands objectifs de l’UE. En 2011, elle a accordé des prêts pour un montant total de 61 milliards d’EUR.

En tant que banque de l’Union européenne, la BEI est un partenaire financier de longue date de la Turquie, pays dans lequel elle intervient depuis près de 50 ans en mettant sa vaste expérience au service de la réalisation d’investissements publics et privés dans tous les secteurs clés de l’économie. La Banque contribue dans une large mesure au développement économique de la Turquie et à son processus de préadhésion à l’UE par le financement de projets d’infrastructures emblématiques au niveau national, par son concours à des investissements locaux dans les domaines des transports durables, de l’eau et de l’assainissement, par des prêts aux PME en collaboration avec des banques partenaires publiques et privées et, enfin, par des prêts aux grandes entreprises.En 2011, la BEI a prêté au total 2 milliards d’EUR en faveur de projets réalisés dans tous les secteurs clés de l’économie du pays, ce qui a permis à la Turquie de rester au premier rang des pays extérieurs à l’UE bénéficiaires de prêts de la BEI.

Contact pour la presse

Helen Kavvadia, attachée de presse principale,

courriel : h.kavvadia@bei.org, tél +30 210 6824517


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website