Navigation path

Left navigation

Additional tools

La BEI met 49 millions d’EUR à la disposition du Monténégro pour soutenir les PME et financer des investissements

European Investment Bank - BEI/12/139   10/10/2012

Other available languages: EN DE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BEI/12/139

Le 10 octobre 2012

La BEI met 49 millions d’EUR à la disposition du Monténégro pour soutenir les PME et financer des investissements

La Banque européenne d'investissement (BEI) a signé ce jour à Podgorica quatre contrats en faveur de l'économie locale afin de soutenir les efforts déployés par le Monténégro en vue de son adhésion à l’Union européenne :

  • un prêt de 25 millions d’EUR pour les PME ;

  • un concours de 20 millions d’EUR pour des mesures urgentes de reconstruction après des inondations et pour la prévention des crues ;

  • une aide non remboursable de 0,6 million d’EUR au titre du Cadre d’investissement en faveur des Balkans occidentaux destinée à financer la reconstruction du réseau d’adduction d’eau à Cetinje ;

  • une aide non remboursable de 3,5 millions d’EUR pour le traitement des eaux usées à Pljevlja.

« Grâce à ces opérations, nous continuons à appuyer les efforts du pays dans le secteur clé des petites et moyennes entreprises et son processus de reconstruction après les inondations ; par ailleurs, je suis très satisfait des deux aides non remboursables destinées au secteur de l’eau car l’assistance technique est fondamentale pour la préparation de projets de grande qualité», a déclaré Dario Scannapieco, vice-président de la BEI chargé des Balkans occidentaux.

Le prêt de 25 millions d’EUR pour les PME

Le contrat signé par la BEI et le Fonds d'investissement et de développement du Monténégro (IDF) porte sur la première tranche – d’un montant de 25 millions d’EUR – d’un prêt s’élevant au total à 50 millions d’EUR et qui vise à soutenir les petites et moyennes entreprises (PME) et à favoriser la réalisation d'autres projets dans le pays. Cette opération servira à financer sur l’ensemble du territoire monténégrin des projets environnementaux de petite et moyenne dimension réalisés par des PME ou des bénéficiaires finals, sans distinction de taille et de composition du capital (y compris des collectivités locales), et qui sont conformes aux critères d’admissibilité de la BEI. Au moins 70 % du prêt seront consacrés à des projets réalisés par des PME.

L’IDF est la banque de développement du Monténégro ; elle est détenue en totalité par l’État et bénéficie de la garantie explicite de ce dernier comme le stipule sa loi fondatrice. Ses activités ont débuté en 2010.

L’opération aura pour effet d’augmenter la disponibilité et d’allonger la durée des financements pour les PME qui constituent l’un des principaux moteurs du développement économique et social du Monténégro. Dans la conjoncture actuelle du marché, la participation de la BEI permettra en outre de proposer des durées plus longues, avec à la clé une réduction du coût global des financements. Ce prêt est la deuxième opération, par son ampleur, à être réalisée au Monténégro pour appuyer le secteur des PME ; un premier concours, de 100 millions d’EUR, avait été accordé en 2009 et décaissé par l'intermédiaire de huit banques commerciales du pays.

Le concours de 20 millions d’EUR pour des mesures urgentes de reconstruction après des inondations et pour la prévention des crues

Le prêt de la BEI en faveur du Monténégro concerne un projet qui contribuera à la réparation et à la reconstruction des infrastructures publiques (routes, ponts, réseau d’adduction d’eau, infrastructures hydrauliques, etc.) gravement endommagées par les précipitations et inondations exceptionnelles de novembre et décembre 2010 et à l’acquisition de nouveaux équipements destinés à améliorer les prévisions météorologiques et les annonces de crue. La BEI finance une grande partie du projet, dont le coût total s’élève à 25 millions d’EUR, de manière à ce que la situation soit rétablie le plus rapidement possible.

L’aide de 0,6 million d’EUR pour la reconstruction du réseau d’adduction d’eau à Cetinje

Le contrat porte sur l’octroi d’une aide non remboursable de 0,6 million d'EUR pour la reconstruction du réseau d’adduction d’eau à Cetinje au titre du Cadre d’investissement en faveur des Balkans occidentaux (WBIF). Le WBIF a été créé il y a trois ans par la Commission européenne, la BEI, la BERD, la Banque de développement du Conseil de l’Europe et plusieurs bailleurs de fonds bilatéraux – en majorité, des États membres de l'UE – afin de financer des projets prioritaires dans les Balkans occidentaux. Il se concentre sur des secteurs essentiels d'un point de vue socio-économique, notamment l'énergie, l'environnement, les transports, les équipements sociaux et le développement du secteur privé. Son objectif est de mettre en commun différentes sources de financement, de les coordonner et d’exercer un effet de levier en conjuguant les prêts à des aides non remboursables pour financer des projets prioritaires dans les pays de la région.

L’aide non remboursable de 3,5 millions d’EUR pour le traitement des eaux usées à Pljevlja.

L’accord conclu porte sur une contribution de l’Union européenne sous forme d’aide non remboursable allouée au titre du programme national IAP (Instrument d’aide de préadhésion) du Monténégro qui vise à soutenir la réalisation d’investissements à Pljevlja ; l’opération est cofinancée par des prêts de la BEI dans le cadre du projet « Montenegro water and sanitation ». Le montant total du contrat relatif à cette aide qui a été conclu entre la BEI et le Monténégro est de 3,5 millions d'EUR.

Note aux responsables de publication :

La Banque européenne d’investissement (BEI), l’institution de financement à long terme de l’Union européenne, finance des investissements viables qui concourent à la réalisation des grands objectifs de l’Union. Les opérations de financement de la BEI dans les Balkans occidentaux contribuent à faciliter le processus d’intégration de cette région dans l’Union européenne.

Depuis le début de ses activités dans le pays en 2002, la BEI a prêté quelque 350 millions d’EUR au Monténégro.

Contact pour la presse :

Marco Santarelli, m.santarelli@bei.org, +39 331 6595594

Site web : www.eib.org/press - Bureau de presse : +352 4379 21000 – presse@bei.org


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website