Navigation path

Left navigation

Additional tools

Des entreprises seychelloises vont bénéficier d’un prêt de 5 millions d’EUR de la BEI

European Investment Bank - BEI/12/112   24/08/2012

Other available languages: EN DE

COMMUNIQUE DE PRESSE

BEI/12/112

Le 24 août 2012

Des entreprises seychelloises vont bénéficier d’un prêt de 5 millions d’EUR de la BEI

La Banque européenne d’investissement (BEI) s’est officiellement engagée ce jour à prêter 5 millions d’EUR à la Banque de développement des Seychelles. Ce concours devrait améliorer la disponibilité des fonds destinés aux petites et moyennes entreprises du pays. Le prêt de l’institution de financement à long terme de l’Union européenne sera accompagné d’une contribution d’un montant identique de la Banque de développement des Seychelles. L’accord de financement à long terme a été signé à Victoria par Werner Hoyer, le président de la Banque européenne d’investissement, et par Pierre Laporte, le ministre seychellois des finances, du commerce et des investissements.

La BEI a collaboré étroitement avec la Banque de développement des Seychelles pour relever les défis auxquels la région est confrontée en matière d’investissements dans le secteur privé. Les financements soutenus par ce prêt seront disponibles en monnaie locale et viseront les entreprises de petite dimension et les jeunes entrepreneurs. Dans le cadre de cette opération, la Banque de développement des Seychelles bénéficiera d’une assistance technique qui contribuera à soutenir ses efforts continus visant à moderniser sa politique de gouvernance, de gestion des risques de crédit et de contrôle financier. Des prêts précédemment accordés par la Banque européenne d’investissement et destinés à des entreprises seychelloises de petite dimension ont permis de créer plus de 800 nouveaux emplois dans 48 sociétés opérant dans les secteurs manufacturier, du tourisme, de la pêche et de l'entreposage.

La direction de la BEI visite actuellement un certain nombre de projets réalisés dans de petits États insulaires. Au cours de sa visite officielle, la délégation de la BEI aura l'occasion de rencontrer Danny Faure, le vice-président seychellois, ainsi que le ministre des affaires étrangères, d'aborder avec eux les activités de la Banque dans le pays et de voir sur place comment des prêts antérieurs de la Banque européenne d’investissement ont contribué à soutenir les investissements dans les petites entreprises.

Le président Hoyer s’entretiendra également avec Rolph Payet, le ministre de l'environnement et de l'énergie, et visitera l'usine de dessalement d'eau de mer de l'île Providence, financée par la BEI. Plus tôt cette année, la BEI a décidé d'accorder un prêt de 27 millions d'EUR à l'appui de projets visant à améliorer l'approvisionnement en eau et l'assainissement dans le pays. Ces investissements contribueront notamment à la modernisation prévue des réseaux d’eau de l’île qui doit réduire les fuites et garantir la continuité de l’approvisionnement tout au long de l’année. Ils serviront aussi à financer la construction de nouveaux réseaux d’égouts destinés à réduire les risques pour la santé et l’environnement.

Ce concours permettra à la compagnie des services publics de l'archipel de mieux gérer les déficits en eau. Le programme d’investissement prévoit en effet l'extension des réseaux d'approvisionnement sur les trois principales îles afin de réduire les pertes, d’améliorer l’efficacité énergétique et d’accroître la résistance du réseau d’adduction à des conditions climatiques de plus en plus incertaines et à une pluviosité moins prévisible. La mise à niveau technique du réseau d’égouts sur Mahé et la construction de nouvelles infrastructures d’assainissement sur La Digue contribueront à réduire le risque de contamination des eaux souterraines utilisées pour produire de l'eau potable, ainsi que les risques pour l’environnement. Le projet, qui prévoit une assistance technique et des formations pour le personnel de la compagnie seychelloise des services publics, contribuera également à améliorer la gestion des risques environnementaux et de catastrophe naturelle, ainsi que, de manière générale, la gestion des ressources hydriques.

La BEI a financé la pose et l’exploitation du premier câble à fibres optiques sous-marin qui doit servir aux connexions internationales des Seychelles. M. Hoyer visitera également la station d’atterrissement du câble de 1 930 km qui relie Mahé au réseau de câbles sous-marins d’Afrique de l’Est en Tanzanie.

La Banque européenne d’investissement est active aux Seychelles depuis 1978, date à laquelle elle a accordé une première ligne de crédit à la Banque de développement des Seychelles. Depuis, les concours de la BEI, assortis d’une assistance technique, contribuent au développement des investissements dans le secteur privé, à la modernisation des infrastructures hydriques et à l’amélioration des communications.

Contact pour la presse : 

BEI : Richard Willis, tél.  +352 621 555 758, r.willis@bei.org

Site Web : www.bei.org/press – Service de presse : +352 4379-21000 – presse@bei.org

Note aux responsables de publication :

La Banque européenne d'investissement

La Banque européenne d’investissement (BEI), dont les actionnaires sont les États membres de l’Union européenne (UE), est l’institution de financement à long terme de l'UE. Elle met à disposition des financements à long terme destinés à appuyer des investissements de qualité afin de contribuer à la réalisation des grands objectifs de l’UE.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website