Navigation path

Left navigation

Additional tools

Levée de 28 millions d’USD pour le premier fonds de capital­investissement ciblant les petites et moyennes entreprises en Angola : la Banque européenne d’investissement prend une participation de 6 millions d’USD

European Investment Bank - BEI/10/54   29/03/2010

Other available languages: EN DE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BEI/10/54

29 mars 2010

Levée de 28 millions d’USD pour le premier fonds de capital­investissement ciblant les petites et moyennes entreprises en Angola : la Banque européenne d’investissement prend une participation de 6 millions d’USD

Fundo de Investimento Privado Angola (FIPA) est le premier fonds de capital­investissement de ce genre. Le gestionnaire du Fonds est optimiste sur les perspectives d’investissement en Angola, l’un des pays ayant enregistré la plus forte croissance économique au cours de ces dernières années. La clôture de la première tranche de souscription au FIPA marque un tournant dans le développement du marché des capitaux en Angola. Servant de lien entre les marchés des capitaux locaux et les sources de financement internationales, le Fonds, doté de 28 millions d'USD, concentrera son activité sur les petites et moyennes entreprises (PME) du secteur privé.

S’exprimant au sujet de la participation de la BEI, Plutarchos Sakellaris, vice-président de la BEI chargé des opérations de prêt dans les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, a déclaré : « La BEI se réjouit de travailler en étroite collaboration avec le FIPA afin d'améliorer l'accès des PME angolaises aux financements en fonds propres, une nécessité absolue pour les entreprises partout en Afrique. Elle se félicite de la contribution importante que le FIPA apporte au développement et à la reprise économiques à long terme en Angola. »

Tiago Laranjeiro, directeur général d'Angola Capital Partners LLC, est optimiste sur les perspectives d’investissement en Angola, l’un des pays à avoir connu la plus forte croissance économique au cours de ces dernières années. Selon lui, le fait d’avoir réussi à sceller les engagements relatifs à la première tranche de souscription est remarquable dans le contexte financier actuel. Le secteur des PME en Angola est doté d'un fort potentiel. « Nous voyons de nombreuses possibilités de développement au sein de nos entreprises de pipelines et de l'économie en général. Abstraction faite du secteur dominant qu’est le pétrole, d’autres secteurs ont particulièrement besoin de capital de croissance et d'expansion », a déclaré

M. Laranjeiro.
« La deuxième levée de fonds, qui devrait se terminer d’ici la fin de 2010, visera à porter le capital du FIPA à 100 millions d’USD, de sorte que le Fonds puisse pleinement exploiter les opportunités d’investissement prometteuses qui s’offrent à lui », a-t-il conclu.

Le Fonds a été mis en place à l'initiative de Norfund et de son partenaire local Banco Africano de Investimentos (BAI). Kjell Roland, directeur général de Norfund, a souligné combien la présence d’un partenaire local était fondamentale dans le succès du projet. « Nous pensons qu'il est temps maintenant que des investisseurs privés et institutionnels commencent à regarder au-delà des marchés traditionnels », a indiqué M. Roland. « L’Angola compte beaucoup de bons entrepreneurs. Ceux-ci ont besoin de partenaires financiers solides qui, en plus de leur apporter des capitaux, peuvent leur offrir une coopération et une assistance à long terme. Cette demande existe également partout ailleurs sur le continent et nous espérons que le cas du FIPA pourra susciter l’intérêt d’autres investisseurs sur les marchés africains. »

Jose Massano, directeur général de Banco Africano de Investimentos, a, pour sa part, fait savoir que le FIPA avait un rôle important à jouer dans la mission de la banque, qui est de financer l'économie angolaise et de contribuer au développement et à la croissance du pays. « En tant que fournisseur de capital-investissement, le FIPA complète parfaitement bien les activités de la banque », a-t-il indiqué.

Kim Gredsted, chef du bureau régional de Danish International Investment Funds (IFU) à Johannesburg, a souligné à quel point il est important d’avoir un fonds d'investissement doté d’une équipe sur place en Angola, marché qui sera désormais alimenté efficacement en capital­investissement, ce qui lui a beaucoup manqué jusqu’à présent. « En comblant ce vide, le FIPA constitue un pas dans la bonne direction en vue d’étoffer le système financier angolais. Il s’agit là d’une démarche novatrice et le rôle d’IFU, en tant qu’IFD, est d’être à la tête de tels projets», a déclaré M. Gredsted. « Notre investissement dans le FIPA a renforcé la présence d’IFU sur l'un des marchés les plus difficiles, mais aussi les plus prometteurs, d'Afrique. Nous pouvons maintenant réaliser des investissements avec des partenaires stratégiques danois et, dans de nombreux cas, faire du FIPA un partenaire financier local, ce qui permettra de disposer en permanence d’une équipe sur le terrain, qui aidera à gérer les investissements et à atténuer les différents risques associés au capital-investissement en Angola. »

Les institutions participant au FIPA sont la Banque européenne d'investissement (BEI), le Danish International Investment Funds (IFU), Banco Privado Atlântico (BPA), Banco Africano de Investimentos (BAI) et Norfund.

Contacts pour la presse :

Pour plus d'informations, prière de contacter :

  • BEI : Richard Willis, attaché de presse, tél. : +352 437982155, r.willis@bei.org, www.bei.org

  • Norfund : Ella Mæhlumshagen, conseillère en communication, tél. : + 47 92 68 28 18, ou Tone Dalen, tél. : +47 97082572

Informations générales

À propos de la Banque européenne d'investissement : la Banque européenne d'investissement, l’institution de financement à long terme de l'Union européenne, intervient sur tout le continent africain depuis plus de 40 ans. Son activité est conforme aux politiques et objectifs définis par les 27 États membres de l’UE, qui sont les actionnaires de la Banque, et par leurs ministres des finances, qui en sont les gouverneurs. En Afrique, la BEI concentre ses opérations sur le financement d’initiatives menées par le secteur privé, notamment des investissements en faveur des PME et du microcrédit, qui stimulent la croissance économique durable et contribuent à la réduction de la pauvreté. Elle soutient également des projets du secteur public qui sont cruciaux pour l’essor du secteur privé et la création d’un environnement concurrentiel pour les entreprises. www.bei.org

À propos de Banco Africano de Investimento : créée le 14 novembre 1996, BAI est aujourd’hui une banque dynamique faisant appel aux technologies les plus modernes. Elle veille en particulier à adopter une démarche plus efficace et personnalisée à l’égard du marché, son ambition étant de devenir un partenaire d’affaires essentiel. En tant que première banque angolaise, BAI déploie de gros efforts pour être à l’écoute de sa clientèle de particuliers et offrir des solutions innovantes aux PME (petites et moyennes entreprises), tout en restant une référence indéniable pour les grandes entreprises du pays. Une équipe hautement qualifiée et spécialisée assure la présence de la banque sur tout le territoire national ainsi que sa représentation sur le marché international. Comptant plus de 70 agences en Angola, BAI est également présente au Portugal (via BAI Europa), au Cap­Vert (via BAI Cabo Verde), ainsi qu’à São Tomé-et-Principe et au Brésil au travers de partenaires qui assurent ses activités. www.bancobai.ao

 À propos de BPA : Banco Privado Atlântico s’est engagée à devenir une société modèle sur le marché financier angolais. Elle aspire à préserver le profond respect que suscitent dans le monde entier l'excellence des services fournis à sa clientèle, la création de richesse pour ses actionnaires, la prise en considération de l'équilibre vie privée-carrière de ses employés et son sens de la responsabilité sociale d’entreprise, axée sur le développement économique durable comme moyen de créer de la richesse interne. www.bpa.ao

À propos d’IFU : Danish International Investment Funds a été établi juridiquement en 1967. IFU a pour objectif de promouvoir l’activité économique dans les pays en développement en collaboration avec les secteurs danois du commerce et de l'industrie. Il s’efforce d’atteindre cet objectif en investissant dans des sociétés établies dans ces pays, en collaboration avec des partenaires stratégiques danois. www.ifu.dk

À propos de Norfund : le Fonds d’investissement norvégien pour les pays en développement a été créé par le Storting (parlement) en 1997. Norfund a pour dessein de lutter contre la pauvreté en réalisant des investissements dans des entreprises viables et rentables dans les pays en développement. Norfund est une société hybride de droit public, constituée sous la forme d’une société par actions et détenue pour le compte de l'État par le ministère des affaires étrangères, la responsabilité constitutionnelle étant confiée au ministre, Erik Solheim. Ses activités sont conduites conformément aux principes fondamentaux de la Norvège en matière de coopération au développement. www.norfund.no

 À propos du FIPA : le Fundo de Investimento Privado Angola (FIPA) est géré par Angola Capital Partners LLC, qui possède une équipe sur place à Luanda, en Angola. Pour de plus amples informations, veuillez envoyer un courriel à l’adresse contacto@angolacapitalpartners.com ou consulter le site Web www.angolacapitalpartners.com.

 À propos de l’Angola : prière de consulter le site Web : http://www.investinangola.com/eng_home.asp


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website