Navigation path

Left navigation

Additional tools

Top News de la Commission européenne 8 février – 7 mars 2014

European Commission - AGENDA/14/5   07/02/2014

Other available languages: EN

Commission européenne

Top News

Bruxelles, vendredi 7 février 2014

Top News de la Commission européenne
8 février – 7 mars 2014

Note de Background du Service des porte-parole à l'attention des journalistes
La Commission se réserve le droit d'effectuer des changements

Lundi 10 février: Le Centre européen de lutte contre la cybercriminalité, un an après 2

Lundi 10 février: Jeter les bases de la stratégie de l’UE pour la région alpine 3

Mardi 11 février: Journée pour un Internet plus sûr — Créons un meilleur Internet ensemble 5

Mercredi 19 février: La Commission adopte de nouvelles lignes directrices sur les aides d’État aux aéroports et aux compagnies aériennes 7

Jeudi 20 février: La Commission lance une stratégie pour le tourisme côtier 8

Lundi 10 février: Le Centre européen de lutte contre la cybercriminalité, un an après

La nouvelle:

A l'occasion du premier anniversaire du lancement du Centre de lutte contre la cybercriminalité, le premier rapport sur l'EC3 sera présenté à la presse par la Commissaire européenne en charge des Affaires intérieures Cécilia Malmstrom et le directeur du Centre Troels Oerting. Il exposera comment l’EC3 a contribué à la protection des citoyens et des entreprises européennes et quelles sont les menaces et les défis à venir sur Internet à relever.

Le contexte:

La principale mission de l'EC3 est de mettre fin aux opérations menées par les réseaux de crime organisé responsables d'une partie importante des cyber-crimes les plus graves. Concrètement, le Centre européen de lutte contre la cybercriminalité soutient les enquêtes et les opérations conduites dans plusieurs domaines par les autorités des Etats Membres.

Parmi les exemples les plus récents on peut citer:

  1. Le démantèlement de réseaux criminels high-tech (cyber-attaques, malware)

  1. La destruction d'un réseau de pédophiles impliqué dans l'exploitation sexuelle d'enfants sur Internet

  1. Le démantèlement de réseaux de crime organisé internationaux spécialisés dans le paiement frauduleux.

L'évènement:

Cécilia Malmstrom et Troels Oerting, directeur du centre, présenteront le rapport sur l'EC3 au cours d'une conférence de presse dans la salle de presse de la Commission. Un communiqué sera disponible le jour même.

  1. Disponible sur EbS

Sources:

Sur la Commissaire Malmstrom:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/malmstrom/index_fr.htm

Sur la DG Affaires intérieures/

http://ec.europa.eu/dgs/home-affairs/index_en.htm

Contact:

Michele Cercone +32 2 298 09 63 michele.cercone@ec.europa.eu

Tove Ernst +32 2 298 67 64 tove.ernst@ec.europa.eu

Lundi 10 février: Jeter les bases de la stratégie de l’UE pour la région alpine

La nouvelle:

Le 10 février, M. Johannes Hahn, commissaire à la politique régionale, rencontrera des ministres des affaires étrangères et des affaires européennes, à Bruxelles, afin de définir la marche à suivre pour mettre en œuvre une nouvelle stratégie macrorégionale pour la région alpine. Cette réunion aura pour objet de définir les conditions essentielles qui assureront le succès de la stratégie et d'établir un calendrier détaillé. Participeront à cette rencontre à haut niveau, les ministres des affaires étrangères de l'Italie, de la Slovénie, de l'Autriche et du Liechtenstein, ainsi que les ministres des affaires européennes allemand et français et les ambassadeurs de la Suisse et du Liechtenstein.

Le contexte:

En décembre 2013, le Conseil européen a formellement invité la Commission à élaborer une stratégie macrorégionale de l'UE pour la région alpine. La date limite pour la présentation d'une proposition de stratégie a été fixée à la mi-2015.

La stratégie pour la région alpine s'inspirera des stratégies macrorégionales existantes (stratégie européenne pour la région du Danube et stratégie européenne pour la région de la mer Baltique). Conformément à la résolution politique adoptée par les représentants des États et régions de la région alpine à Grenoble en mai 2013, la nouvelle stratégie se concentrera principalement sur les priorités thématiques suivantes:

- assurer une croissance durable et promouvoir l’emploi, la compétitivité et l’innovation;

- favoriser un développement territorial axé sur une mobilité respectueuse de l'environnement;

- promouvoir une gestion durable des ressources énergétiques, naturelles et culturelles.

Pour ce qui est de sa mise en œuvre, la stratégie sera fondée sur les grands principes appliqués aux stratégies macrorégionales existantes: il ne faudra ni mobiliser de nouveaux moyens financiers, ni créer de nouvelles structures formelles ni adopter de nouveaux textes législatifs au niveau de l'UE et elle s'appuiera sur une approche coordonnée, sur des effets de synergie et sur une utilisation plus efficace des fonds de l'UE et autres instruments financiers. L’objectif est de produire une réelle plus-value sur la base d’objectifs définis conjointement.

L'événement:

10 février, Bruxelles, Berlaymont/S9: M. Johannes Hahn, commissaire à la politique régionale, rencontrera des ministres des affaires étrangères et des affaires européennes pour jeter les bases de la stratégie de l'UE pour la région alpine.

Un communiqué de presse (espresso) sera disponible le jour même. Il sera possible de prendre des photos et de filmer l'événement au début de la réunion. Le commissaire Hahn sera disponible pour de brèves interviews après la réunion, soit aux alentours de 19 heures (sur demande, veuillez prendre contact avec l'équipe de presse)

Les sources:

http://ec.europa.eu/regional_policy/cooperate/macro_region_strategy/index_en.cfm

Twitter: @EU_Regional @JHahnEU #EUSAIR

Les contacts:

Shirin Wheeler +32 22966565 shirin.wheeler@ec.europa.eu

Annemarie Huber +32 22993310 annemarie.huber@ec.europa.eu

Mardi 11 février: Journée pour un Internet plus sûr — Créons un meilleur Internet ensemble

La nouvelle:

La vice-présidente de la Commission européenne, Mme Neelie Kroes, lancera un manifeste des jeunes présentant des moyens d'améliorer l’Internet et récompensera les créateurs du meilleur contenu en ligne pour enfants. Cette année, la Journée pour un Internet plus sûr est célébrée, pour la première fois, non seulement en Europe mais aussi dans plus de 100 pays du monde entier, dont les États-Unis, autour du thème «Créons un meilleur Internet ensemble». Des jeux et concours, des émissions de radio et de télévision, des conférences et des manifestations dans des milliers d’écoles seront organisés par le réseau de centres pour un Internet plus sûr.

À Bruxelles, la vice-présidente Neelie Kroes récompensera 12 créateurs du meilleur contenu en ligne pour enfants. Les lauréats sont des adultes et enfants provenant de Belgique, de la République tchèque, de Hongrie, d’Islande, des Pays-Bas, de Pologne, du Portugal, de Roumanie, de Russie et du Royaume-Uni.

Le contexte:

La Journée pour un Internet plus sûr vise à promouvoir une utilisation plus sûre et plus appropriée de l'Internet, des technologies en ligne et des téléphones mobiles ainsi qu’à lutter contre les contenus et les comportements illicites ou préjudiciables.

Le réseau INSAFE, qui coordonne la participation des pays de l’UE et des pays tiers à la Journée pour un Internet plus sûr de 2014, a été mis en place par le programme de la Commission pour un Internet plus sûr afin de sensibiliser les enfants, les parents, les écoles et les médias aux utilisations en ligne et aux risques auxquels ils sont exposés.

L'événement:

Le communiqué de presse sera publié le jour même. #betterinternet, #SID2014

Mardi 11 février: conférence, cérémonie de remise des prix et lancement du manifeste des jeunes pour un meilleur Internet au Berlaymont, à Bruxelles.

  1. Couverture EbS

Les sources:

Journée pour un Internet plus sûr

Journée pour un Internet plus sûr 2014 - vidéo

Remise du prix du meilleur contenu pour enfants

Internet mieux adapté aux enfants dans l’UE

Site web de Mme Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission européenne

Les contacts:

comm-kroes@ec.europa.eu, tél.: +32 229 57361, Twitter: @RyanHeathEU

Mercredi 19 février: La Commission adopte de nouvelles lignes directrices sur les aides d’État aux aéroports et aux compagnies aériennes

La nouvelle:

Le 19 février 2014, la Commission européenne adoptera les nouvelles lignes directrices sur les aides d’État dans le secteur de l’aviation de l’UE, qui remplaceront celles de 1994 et de 2005.

Ces nouvelles lignes directrices exposeront les modalités du soutien que les États membres peuvent apporter aux aéroports et aux compagnies aériennes conformément aux règles de l'UE en matière d'aides d'État. Pendant une période de transition, les nouvelles règles fourniront en particulier des critères de compatibilité aux fins de l’appréciation des aides au fonctionnement consenties aux aéroports, aides que n'autorisent pas les lignes directrices actuelles.

Le contexte:

Le financement d'aéroports et de compagnies aériennes par les États membres est actuellement apprécié par la Commission à l'aune des lignes directrices de 2005 sur l'aviation. Ces lignes directrices contiennent des dispositions sur l'appréciation du financement public des aéroports et le démarrage de services de transport aérien au départ d’aéroports régionaux.

L’évolution profonde du marché observée au cours de la dernière décennie a conduit la Commission à lancer un réexamen des lignes directrices et une première consultation publique en 2011 (voir IP/11/445). Se fondant sur les observations reçues, la Commission a procédé au réexamen des règles en vigueur et consulté le public sur un projet de lignes directrices révisées en juillet 2013 (voir IP/13/644).

La Commission examine parallèlement une cinquantaine d'aides d'État (dont 32 dans le cadre d'une enquête formelle) dans le secteur aéronautique.

La Commission n'hésite pas à réagir à l'évolution des réalités du marché. Les nouvelles lignes directrices ont pour ambition de garantir une utilisation judicieuse de l’argent du contribuable et le maintien de conditions de concurrence équitables au sein du marché unique entre aéroports et compagnies aériennes, quels que soient leurs modèles d'exploitation (des grandes plateformes de correspondances aux aéroports régionaux et des compagnies nationales aux compagnies à bas coûts).

L'événement:

M. Almunia, vice-président de la Commission européenne, donnera une conférence de presse.

  1. Couverture EbS

Les modalités de la couverture médiatique seront annoncées ultérieurement.

Le communiqué de presse et la communication seront disponibles le jour même.

Les sources:

Site web consacré à la concurrence:

http://ec.europa.eu/competition/consultations/open.html

Site web de M. Almunia, vice-président de la Commission européenne:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/almunia

Les contacts:

Antoine Colombani (+32 2 297 45 13, Twitter: @ECspokesAntoine)

Jeudi 20 février: La Commission lance une stratégie pour le tourisme côtier

La nouvelle:

La Commission européenne va lancer une nouvelle stratégie pour le tourisme côtier et maritime qui renforcera la position de l’Europe en tant que destination touristique mondiale numéro 1. La stratégie met l’accent sur la promotion de l’innovation dans le secteur et la participation de toutes les parties prenantes en vue de contribuer à maximiser le potentiel des zones côtières de l’Europe.

La stratégie reconnaît que le tourisme côtier et maritime constitue la base de l’économie de nombreuses régions côtières et qu'elle peut être l’un des principaux moteurs de la croissance et de la création d’emplois dans l’ensemble de l’Europe, en particulier pour les jeunes.

Le contexte:

Le tourisme côtier et maritime est la plus importante activité maritime en Europe. Il emploie près de 3,2 millions de personnes, génère un total de 183 milliards € en valeur ajoutée brute, ce qui représente plus d’un tiers de l’économie maritime. Près de la moitié des nuitées des établissements d’hébergement dans l’UE sont réalisées dans des zones côtières. Le tourisme côtier et maritime pourrait être une source majeure de croissance et d’emploi, en particulier pour les jeunes, puisque 45 % des travailleurs du secteur touristique ont entre 16 et 35 ans.

Toutefois, le secteur est également confronté à de nombreux défis: la concurrence d'autres destinations mondiales s'accroît, l'incidence environnementale doit être prise en compte, enfin il existe des lacunes dans les données disponibles et une pénurie de main-d'œuvre qualifiée. La stratégie proposée vise à faire face à ces défis et à les relever grâce à des initiatives spécifiques qui seront prises à différents niveaux - Union européenne, États membres, régions et parties prenantes - afin de stimuler la performance et la compétitivité du secteur.

Le tourisme côtier et maritime est l’un des cinq domaines prioritaires de la stratégie de croissance bleue de l’UE, qui vise à créer une croissance économique durable et de l’emploi dans l’économie marine et maritime pour favoriser la reprise économique en Europe. Ces secteurs de l'économie «bleue» fournissent des emplois à 5,4 millions de personnes et représentent une valeur ajoutée brute totale de 500 milliards € environ. D’ici 2020, ces chiffres devraient augmenter pour atteindre respectivement 7 millions et près de 600 milliards €.

L'événement:

Une conférence de presse commune de M. Antonio Tajani, vice-président et commissaire européen chargé des entreprises et de l’industrie, et de Mme Maria Damanaki, commissaire chargée des affaires maritimes et de la pêche, sera organisée dans la salle de presse du Berlaymont. Un communiqué de presse et une note d'information seront disponibles le jour même.

  • Couverture EbS

Les sources:

Site web des affaires maritimes:

http://ec.europa.eu/maritimeaffairs/policy/blue_growth/index_fr.htm

Site web de la DG ENTR:

http://ec.europa.eu/enterprise/index_fr.htm

Site web de la commissaire Maria Damanaki:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/damanaki/index_en.htm

Site web du vice-président et commissaire Antonio Tajani:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/tajani/index_fr.htm

Les contacts:

Oliver Drewes +32 2 299 24 21 oliver.drewes@ec.europa.eu

Carlo Corazza +32 2 299 17 52 carlo.corazza@ec.europa.eu

Lone Mikkelsen +32 2 299 05 67 lone.mikkelsen@ec.europa.eu

Sara Tironi +32 2 299 04 03 sara.tironi@ec.europa.eu


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website