Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN

Commission européenne

Top News

Bruxelles, vendredi 31 janvier 2014

Top News de la Commission européenne
1 – 28 février 2014

Note de Background du Service des porte-parole à l'attention des journalistes
La Commission se réserve le droit d'effectuer des changements

Lundi 3 février: La Commission européenne présente son tout premier rapport anticorruption 2

Jeudi 6 et vendredi 7 février: Lancement imminent de la toute nouvelle stratégie macrorégionale de l'Union pour la zone adriatico-ionienne à Athènes 4

Lundi 3 février: La Commission européenne présente son tout premier rapport anticorruption

La nouvelle:

La corruption, qui coûte près de 120 milliards d’euros par an à l’économie européenne, demeure l’un des plus grands défis auquel l’Union soit confrontée.

Malgré les initiatives juridiques et politiques que les États membres ont prises jusqu’à présent, les résultats des efforts déployés en matière de lutte contre la corruption à travers l’UE restent globalement assez peu satisfaisants.

C'est la raison pour laquelle la Commission européenne publie ce jour son premier «rapport anticorruption de l'UE», qui expose clairement la situation actuelle dans chaque État membre: les dispositifs en vigueur, les questions en suspens, les politiques ayant fait leurs preuves, les éléments susceptibles d'être améliorés et les moyens pour ce faire.

Le contexte:

Il ressort du rapport anticorruption de l'UE que la nature et l’étendue de la corruption varient d’un État membre à l’autre et que l'efficacité des politiques de lutte contre ce phénomène peut être assez variable.

Le rapport, qui porte sur les 28 États membres, comprend les chapitres suivants.

  • Un chapitre transversal qui résume les principales conclusions et décrit les tendances en matière de corruption à travers l’UE.

  • Un chapitre thématique, centré sur les marchés publics, qui aborde la corruption et les mesures de lutte contre ce phénomène au sein des systèmes nationaux d'adjudication publique.

  • Des chapitres par pays qui donnent un aperçu de la situation générale en matière de corruption, recensent les éléments qui requièrent une plus grande attention, tout en mettant l'accent sur les bonnes pratiques susceptibles de servir d'exemple à d’autres.

Le rapport comprend également les résultats de deux enquêtes Eurobaromètre sur la perception de la corruption parmi les citoyens de l'Union, d’une part, et les entreprises, d’autre part.

L'événement:

Le communiqué de presse (IP) et la note d’information (MEMO) seront publiés le jour même.

Conférence de presse avec la commissaire Cecilia Malmström à 12h30, suivie par un exposé technique avec des experts de la DG HOME (à titre officieux)

  1. Disponible sur EbS

Les sources:

Page d’accueil du site de Mme Cecilia Malmström, commissaire chargée des affaires intérieures:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/malmstrom/index_fr.htm

Page d'accueil du site de la DG Affaires intérieures (en anglais uniquement):

http://ec.europa.eu/dgs/home-affairs/index_en.htm

Les contacts:

Michele Cercone: +32 229-80963 Michele.Cercone@ec.europa.eu

Tove Ernst: +32 229-86764 Tove.Ernst@ec.europa.eu

Jeudi 6 et vendredi 7 février: Lancement imminent de la toute nouvelle stratégie macrorégionale de l'Union pour la zone adriatico-ionienne à Athènes

L'information:

Les 6 et 7 février, une conférence de haut niveau aura lieu à Athènes afin de faire avancer la nouvelle stratégie macrorégionale pour la zone adriatico-ionienne. La conférence est organisée par la présidence grecque du Conseil de l’Union européenne et par la Commission européenne. M. Johannes Hahn, commissaire chargé de la politique régionale, et Mme Maria Damanaki, commissaire chargée des affaires maritimes et de la pêche, participeront à cette conférence avec les ministres des affaires étrangères des pays concernés (Croatie, Grèce, Italie, Serbie, Slovénie, Albanie, Bosnie-Herzégovine et Monténégro). M. Antonis Samaras, Premier ministre grec, ouvrira la conférence. Plus de 500 représentants des administrations nationales, régionales et locales, des entreprises, de la société civile, des universités, des médias et des associations régionales contribueront aux débats lors de la conférence.

Le contexte:

Cette conférence marque la fin d’une vaste consultation (de septembre à décembre 2013) à laquelle ont participé les parties prenantes et la société civile dans l’ensemble des huit pays. Les résultats de cette consultation seront intégrés dans le courant de l'année à une proposition initiale du commissaire Johannes Hahn visant à établir une stratégie sur mesure tenant compte des besoins et des capacités de la région. La consultation fait suite à une demande formulée par les dirigeants de l’Union européenne en décembre 2012 visant à mettre en place la nouvelle stratégie macrorégionale d’ici la fin de 2014.

C'est la première fois que des pays de l’Union (Croatie, Grèce, Italie, Slovénie) et des pays tiers (Albanie, Bosnie-Herzégovine, Monténégro, Serbie) collaborent à parts égales, dans le cadre d'une stratégie macrorégionale, pour relever des défis communs en s’appuyant sur des atouts partagés. Dans une région qui a connu incontestablement quelques-uns des plus importants conflits d’Europe, la stratégie permettra de rapprocher les Balkans occidentaux de l’Union européenne.

La stratégie maritime pour la mer Adriatique et la mer Ionienne, adoptée par la Commission le 30 novembre 2012, est intégrée à la stratégie qui s'articulera autour de quatre piliers fondamentaux: la croissance des ressources marines et maritimes, l'interconnexion de la région (réseaux de transport et d'énergie), la qualité environnementale et le tourisme durable.

Le Conseil européen des 13 et 14 décembre 2012 a officiellement demandé à la Commission européenne de présenter une stratégie de l’Union pour la région adriatico-ionienne avant la fin de 2014, en s'appuyant sur les expériences positives des régions du Danube et de la mer Baltique. Ces stratégies sont soutenues par des fonds régionaux alloués aux États membres au titre de la politique de cohésion. Les pays tiers peuvent disposer de fonds de préadhésion (IAP).

L'événement:

6-7 février: conférence des parties prenantes organisée à Athènes

Un communiqué de presse sera disponible le 5 février.

  1. Diffusion sur EbS

Les sources:

Vers une stratégie maritime pour la mer Adriatique et la mer Ionienne:

http://ec.europa.eu/regional_policy/cooperate/adriat_ionian/index_en.cfm

Conférence des parties prenantes sur la stratégie de l’Union pour la région adriatico-ionienne:

http://ec.europa.eu/regional_policy/cooperate/adriat_ionian/index_en.cfm#2

Stratégie maritime pour la mer Adriatique et la mer Ionienne:

http://ec.europa.eu/maritimeaffairs/policy/sea_basins/adriatic_ionian/documents/com_2012_713_fr.pdf

Twitter @EU_Regional @JHahnEU #EUSAIR

Contacts:

Shirin Wheeler +32 2 29 665 65 shirin.wheeler@ec.europa.eu

Annemarie Huber +32 2 29 933 10 annemarie.huber@ec.europa.eu


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website