Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN

Commission européenne

Top News

Bruxelles, jeudi 8 mai 2014

Top News de la Commission européenne
9 mai – 6 juin 2014

Note de Background du Service des porte-parole à l'attention des journalistes
La Commission se réserve le droit d'effectuer des changements

Mardi 13 mai: Nouvelle communication de l'UE sur le secteur privé: réalisation d'une croissance inclusive et durable dans les pays en développement

La nouvelle:

Le 13 mai, la Commission européenne adoptera une communication sur le rôle du secteur privé dans le développement, contenant les orientations futures de la politique et de l'aide de l’UE en matière de développement du secteur privé dans les pays partenaires. La communication définira un nouveau cadre afin que les activités du secteur privé contribuent au maximum au développement des pays concernés, et ce au bénéfice de l'ensemble de la société - notamment les femmes et les jeunes. Elle inclura des actions et des outils pour améliorer l’environnement réglementaire des entreprises et accélérer le développement des micro, petites et moyennes entreprises qui sont essentielles à la création d'emplois décents. Elle plaidera également pour une approche «différenciée» du secteur privé - en offrant des incitations différentes aux entreprises pour qu'elles contribuent au développement. Elle énoncera également des principes de travail en partenariat avec le secteur privé afin de dynamiser le développement; par exemple dans des secteurs comme l’agriculture, l’énergie et les infrastructures, où une croissance inclusive et durable pourrait être stimulée en combinant les subventions et les prêts.

Le contexte:

Cette communication est une réponse au programme pour le changement de la Commission de 2011 (son projet visant à réorienter sa politique de développement afin de donner la priorité aux pays et aux secteurs qui en ont le plus besoin et sur lesquels elle peut avoir une incidence maximale), qui voyait dans le secteur privé un partenaire essentiel de la coopération européenne au développement. Elle fait suite à de vastes consultations avec des acteurs issus de l'UE et des pays partenaires, y compris des représentants du secteur privé européen et local. Le secteur privé représente 90 % environ des emplois dans les pays en développement, ce qui en fait un partenaire essentiel dans la lutte contre la pauvreté. La Commission européenne a été un partenaire très actif dans le soutien apporté à la création d’un environnement propice aux entreprises et au développement des entreprises locales dans les pays partenaires et, grâce à la création de structures régionales de cofinancement, elle a été à la pointe en matière d'élaboration de nouveaux outils de mise en œuvre du développement du secteur privé.

Les sources

  1. Programme pour le changement (documentaire - ref. I-074362)

Les contacts:

Alexandre Polack +32 (0) 2 299 06 77 Alexandre.Polack@ec.europa.eu

Maria Sanchez Aponte +32 (0) 2 298 10 35 Maria.Sanchez-Aponte@ec.europa.eu

Mercredi 4 juin: la Commission rend compte du degré de préparation des pays à l’adoption de l’euro

La nouvelle:

Le 4 juin, la Commission européenne publiera son rapport sur la convergence 2014, dans lequel elle examine si les États membres qui bénéficient d’une dérogation à l’adoption de l’euro remplissent les conditions pour passer à la monnaie unique.

Le rapport sur la convergence 2014 portera sur huit États membres: la Bulgarie, la République tchèque, la Croatie, la Lituanie, la Hongrie, la Pologne, la Roumanie et la Suède. Il indiquera en particulier si la Lituanie, qui entend adopter l’euro en 2015, satisfait aux critères fixés.

Le contexte:

Les rapports sur la convergence sont publiés par la Commission européenne et la Banque centrale européenne tous les deux ans, ou plus souvent si un pays souhaitant adopter l’euro le demande. Ils évaluent si les États membres bénéficiant d’une dérogation ont atteint un niveau élevé de convergence économique durable et si leurs dispositions juridiques applicables sont pleinement compatibles avec le traité. Ils constituent la base de la décision du Conseil de permettre ou non à un État membre de rejoindre la zone euro.

Tous les États membres, à l’exception du Royaume-Uni et du Danemark, sont engagés par le traité à adopter l’euro dès qu’ils remplissent les conditions nécessaires. Dix-huit pays partagent déjà la monnaie unique. Il reste donc huit États membres de l’UE en dehors de la zone euro (les «États membres bénéficiant d’une dérogation»).

Les derniers rapports sur la convergence de la Commission et de la Banque centrale européenne (BCE) concernant tous les États membres bénéficiant d’une dérogation ont été adoptés en mai 2012.

Le rapport sur la convergence 2014 contiendra le rapport de la Commission et le document de ses services qui l’accompagne et qui comprend une analyse plus détaillée du respect des conditions fixées.

L’événement:

M. Olli Rehn, vice-président de la Commission européenne chargé des affaires économiques et monétaires et de l’euro, présentera les principales constatations du rapport sur la convergence lors de la conférence de presse qui aura lieu à la mi-journée dans la salle de presse de la Commission (à confirmer). Un communiqué de presse, un mémo et le rapport lui-même seront disponibles le jour même.

  1. Disponible sur EbS

Les sources:

http://ec.europa.eu/economy_finance/publications/european_economy/convergence_reports_en.htm

http://ec.europa.eu/economy_finance/euro/adoption/index_fr.htm

Les contacts:

Simon O’Connor +32 22967359 simon.o'connor@ec.europa.eu

Audrey Augier +32 22971607 audrey.augier@ec.europa.eu

Vandna Kalia +32 22995824 vandna.kalia@ec.europa.eu


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site