Navigation path

Left navigation

Additional tools

Top News de la Commission européenne 3 – 30 mai 2014

European Commission - AGENDA/14/16   02/05/2014

Other available languages: EN

Commission européenne

Top News

Bruxelles, vendredi 2 mai 2014

Top News de la Commission européenne
3 – 30 mai 2014

Note de Background du Service des porte-parole à l'attention des journalistes
La Commission se réserve le droit d'effectuer des changements

Lundi 5 mai: La Commission publie ses prévisions économiques européennes de printemps

La nouvelle:

Le 5 mai, la Commission européenne publiera ses prévisions économiques européennes de printemps pour les années 2013, 2014 et 2015. Ces prévisions concerneront notamment le produit intérieur brut (PIB), l’inflation, l’emploi et les dettes et déficits publics. Elles porteront sur les 28 États membres de l’UE, ainsi que sur les pays candidats et d'autres pays tiers.

Le contexte:

La direction générale des affaires économiques et monétaires de la Commission européenne établit des prévisions macroéconomiques à court terme trois fois par an (au printemps, en automne et en hiver), qui servent de base à diverses procédures de surveillance économique, telles que le semestre européen.

L’événement:

Le vice-président Kallas présentera les prévisions au cours d'une conférence de presse, qui aura lieu à 11 heures dans la salle de presse de la Commission. Un communiqué de presse incluant un lien vers le rapport sera publié en même temps.

  1. Disponible sur EbS

Les sources:

http://ec.europa.eu/economy_finance/eu/forecasts/2014_winter_forecast_en.htm

Les contacts:

Simon O'Connor +32 2 296 73 59 simon.o'connor@ec.europa.eu

Vandna Kalia +32 2 299 58 24 vandna.kalia@ec.europa.eu

Audrey Augier +32 2 297 16 07 audrey.augier@ec.europa.eu

Jeudi 8 mai: La Commission présente les grandes lignes d'un plan d'innovation pour l'«économie bleue»

La nouvelle:

Le sol et l'eau douce n'étant pas des ressources inépuisables et les océans recouvrant plus de deux-tiers de notre planète, nous dépendrons de plus en plus des mers et des océans en tant que sources de denrées alimentaires, de médicaments et d'énergie. La Commission présentera par conséquent un plan d'action pour l'innovation dans l'«économie bleue» afin de permettre une utilisation durable des ressources des océans et de stimuler la croissance et l'emploi en Europe. À titre d'exemple, le plan d'action propose une série de mesures pour parvenir à une meilleure connaissance des océans, pour améliorer les compétences nécessaires à l'application de nouvelles technologies dans le milieu marin et pour renforcer la coordination de la recherche marine.

Le contexte:

Le secteur maritime emploie déjà 5,4 millions de personnes dans l'ensemble de l'Europe, qui exercent des professions dans des domaines aussi divers que la construction navale, le tourisme ou l'énergie éolienne en mer. Mais d'ici à 2020, ce secteur pourrait occuper 7 millions de personnes.

Il existe d'importantes sources de financement de la recherche dans l'Union qui permettent de stimuler l'innovation. Entre 2007 et 2013, la Commission européenne a apporté une contribution moyenne de 350 millions d'euros par an en faveur de la recherche marine et maritime par l'intermédiaire de son septième programme-cadre. La croissance bleue constitue un «domaine prioritaire» dans le nouveau programme «Horizon 2020», qui dispose d'un budget spécifique de 145 millions d'euros pour la seule période 2014-2015 et qui offre d'autres perspectives pour l'ensemble du programme.

L’événement:

Les commissaires Maria Damanaki et Máire Geoghegan-Quinn présenteront le plan d'action lors d'une conférence de presse qui se tiendra dans la salle de presse de la Commission (Berlaymont). Un communiqué de presse, un mémo et le plan d'action lui-même seront disponibles le jour même.

  1. Disponible sur EbS

Les sources:

http://ec.europa.eu/maritimeaffairs/policy/marine_knowledge_2020/index_fr.htm

http://ec.europa.eu/maritimeaffairs/policy/blue_growth/index_fr.htm

http://ec.europa.eu/research/bioeconomy/pdf/ocean-of-tomorrow-2014_en.pdf

Les contacts:

Michael Jennings (+32 22963388)

Monika Wcisło (+32 22986595)

Helene Banner (+32 22952407)

Lone Mikkelsen (+32 22960567)

Mardi 13 mai: Nouvelle communication de l'UE sur le secteur privé: réalisation d'une croissance inclusive et durable dans les pays en développement

La nouvelle:

Le 13 mai, la Commission européenne adoptera une communication sur le rôle du secteur privé dans le développement, contenant les orientations futures de la politique et de l'aide de l’UE en matière de développement du secteur privé dans les pays partenaires. La communication définira un nouveau cadre afin que les activités du secteur privé contribuent au maximum au développement des pays concernés, et ce au bénéfice de l'ensemble de la société - notamment les femmes et les jeunes. Elle inclura des actions et des outils pour améliorer l’environnement réglementaire des entreprises et accélérer le développement des micro, petites et moyennes entreprises qui sont essentielles à la création d'emplois décents. Elle plaidera également pour une approche «différenciée» du secteur privé - en offrant des incitations différentes aux entreprises pour qu'elles contribuent au développement. Elle énoncera également des principes de travail en partenariat avec le secteur privé afin de dynamiser le développement; par exemple dans des secteurs comme l’agriculture, l’énergie et les infrastructures, où une croissance inclusive et durable pourrait être stimulée en combinant les subventions et les prêts.

Le contexte:

Cette communication est une réponse au programme pour le changement de la Commission de 2011 (son projet visant à réorienter sa politique de développement afin de donner la priorité aux pays et aux secteurs qui en ont le plus besoin et sur lesquels elle peut avoir une incidence maximale), qui voyait dans le secteur privé un partenaire essentiel de la coopération européenne au développement. Elle fait suite à de vastes consultations avec des acteurs issus de l'UE et des pays partenaires, y compris des représentants du secteur privé européen et local. Le secteur privé représente 90 % environ des emplois dans les pays en développement, ce qui en fait un partenaire essentiel dans la lutte contre la pauvreté. La Commission européenne a été un partenaire très actif dans le soutien apporté à la création d’un environnement propice aux entreprises et au développement des entreprises locales dans les pays partenaires et, grâce à la création de structures régionales de cofinancement, elle a été à la pointe en matière d'élaboration de nouveaux outils de mise en œuvre du développement du secteur privé.

Les contacts:

Alexandre Polack +32 (0) 2 299 06 77 Alexandre.Polack@ec.europa.eu

Maria Sanchez Aponte +32 (0) 2 298 10 35 Maria.Sanchez-Aponte@ec.europa.eu


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website