Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN

Commission européenne

Top News

Bruxelles, vendredi 28 mars 2014

Top News de la Commission européenne
29 mars – 25 avril 2014

Note de Background du Service des porte-parole à l'attention des journalistes
La Commission se réserve le droit d'effectuer des changements

Lundi 31 mars: RegioStars 2014: Prix de l'innovation dans le domaine du développement régional

La nouvelle:

Le 31 mars, M. Johannes Hahn, commissaire européen chargé de la politique régionale, remettra les prix RegioStars 2014 à des projets novateurs européens phares. Avec le jury présidé par l’ancien Président du Comité des régions, Luc Van den Brande, le commissaire Hahn décernera un prix aux projets récompensés dans quatre catégories:

  • Croissance intelligente – Innovation des PME

  • Croissance durable – Emplois verts et emplois liés à la bioéconomie

  • Croissance inclusive – Créer des emplois pour la jeune génération

  • CityStar – Projets d'investissement dans des transports publics urbains durables

Cette année, l'événement aura lieu à un moment très important puisque les régions et les villes d’Europe mettent la dernière main à leurs plans d’investissements stratégiques, dits «accords de partenariat», pour définer les investissements par des Fonds structurels pour les sept prochaines années. La cérémonie de remise des prix présentera les premiers projets relevant de la réforme de la politique de cohésion.

Le contexte:

Au cours de cette 7ème édition de RegioStars, le jury a choisi 19 finalistes parmi les 80 projets sur la base de quatre critères: le caractère novateur de ces projets, leur impact, leur durabilité et les partenariats mis en œuvre. Les finalistes sont issus de régions et de villes appartenant à 17 États membres: l’Allemagne, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l'Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni et la Suède.

L’objectif des prix RegioStars est de reconnaître les bonnes pratiques en matière de développement régional et de mettre en valeur des projets mobilisateurs financés au titre du Fonds européen de développement régional (FEDER) ou du Fonds social européen (FSE), qui servent de modèles à d’autres régions.

L'événement:

Le commissaire chargé de la politique régionale, M. Johannes Hahn, annoncera les noms des lauréats RegioStars de cette année lors d’une conférence de presse qui aura lieu le 31 mars, de 15h00 à 16h00 au Palais des Beaux-Arts, rue Ravenstein, à Bruxelles. Après la conférence de presse, les journalistes auront la possibilité d'interviewer les lauréats RegioStars.

La cérémonie de remise des prix officielle se tiendra le même jour, à 19h00 au Palais des Beaux-Arts, en présence du commissaire Johannes Hahn et du président du jury des RegioStars, Luc Van den Brande. La cérémonie sera ouverte aux médias, mais il est nécessaire de s’enregistrer (voir liens ci-dessous).

Les sources:

Un communiqué de presse sera publié le lundi 31 mars

Informations sur le Prix RegioStars, le programme pour les médias et l'enregistrement:

  1. RegioStars 2014 Awards

Informations concernant les finalistes:

  1. Finalistes RegioStars 2014

  2. Vidéos et photos des projets primés

  3. Twitter: @EU_Regional @JHahnEU #RegioStars

  1. La cérémonie de remise des prix et la conférence de presse seront également diffusées sur EbS http://ec.europa.eu/avservices/index.cfm?&sitelang=fr

  1. RegioStars Awards 2014 (ref. I-087994)

Les contacts:

Shirin Wheeler +32 229 66565, Mobile +32 4607 66565

Annemarie Huber +32 229 93310, Mobile +32 4607 66565

Mardi 1 avril: Règles de visa plus souple pour stimuler la croissance et la création d'emplois

La nouvelle:

Malgré les efforts consentis ces dernières années, les formalités administratives et les difficultés pratiques auxquelles se heurtent les personnes qui demandent un visa Schengen sont considérables. Parmi les difficultés rencontrées, il y a notamment les longs délais d’attente dans certaines régions du monde et des exigences complexes en matière de documents justificatifs. Ce 19 mars, la Commission européenne présente un ensemble de mesures relatives aux visas assouplissant les procédures de délivrance des visas Schengen: 1) des délais plus précis et plus courts et une introduction plus facile des demandes de visa; 2) une délivrance simplifiée de visas à entrées multiples; 3) un nouveau type de visa permettant aux personnes qui ont l’intention de voyager dans plusieurs pays d'Europe de séjourner plus de 90 jours dans l’espace Schengen.

Les modifications proposées répondent aux principaux problèmes rencontrés par toutes les catégories de demandeurs de visa et permettent de mieux différencier les voyageurs se rendant pour la première fois dans l'espace Schengen et les voyageurs connus des consulats.

Le contexte:

Depuis son entrée en vigueur en 2010, le code des visas a facilité les voyages effectués de façon légitime et a permis de lutter contre l'immigration irrégulière, en améliorant l’organisation et la coopération consulaires, en renforçant les garanties procédurales et en consolidant l'égalité de traitement des demandeurs de visa. Des efforts supplémentaires sont toutefois nécessaires pour aplanir les difficultés auxquelles sont confrontés les demandeurs de visa et les consulats des États membres.

En outre, une communication de la Commission publiée en 2012 soulignait qu'il convenait que la politique commune des visas tienne également compte du potentiel de croissance économique.

Une étude de 2013 sur l’impact économique des mesures visant à faciliter la délivrance des visas de court séjour sur le secteur du tourisme donne un aperçu des avantages économiques qu'elles présentent. Selon ses conclusions, l’introduction de divers assouplissements procéduraux permettrait une augmentation de 30 à 60 % du nombre de voyages à destination de l’espace Schengen.

L'événement:

Le communiqué de presse (IP) et la note d’information (MEMO) seront publiés le jour même.

Conférence de presse avec le vice-président Tajani et la commissaire Malmström.

Un exposé technique sera présenté par des experts de la DG HOME.

  1. Disponible sur EbS

Les sources:

Page d’accueil du site de Mme Cecilia Malmström, commissaire chargée des affaires intérieures:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/malmstrom/index_fr.htm

Page d'accueil du site de la DG Affaires intérieures (en anglais uniquement):

http://ec.europa.eu/dgs/home-affairs/index_en.htm

Les contacts:

Michele Cercone: +32 2 298 09 63 michele.cercone@ec.europa.eu

Tove Ernst: +32 2 298 67 64 Tove.Ernst@ec.europa.eu

Mercredi 9 avril: La Commission adopte le livre vert sur la santé mobile

La nouvelle:

Le 9 avril prochain, la Commission européenne publiera un livre vert sur la santé mobile, marquant le lancement d’une consultation publique qui se terminera le 2 juillet 2014.

La santé mobile recouvre les pratiques médicales et de santé publique reposant sur des dispositifs mobiles (smartphones, tablettes et autres appareils sans fil) ainsi que les applications concernant le mode de vie et le bien-être reliées à des dispositifs médicaux ou à des capteurs. Il s’agit d’un nouvel aspect de la santé en ligne consistant à utiliser les technologies de l’information et des communications pour améliorer les produits, services et processus de santé.

La Commission attend des contributions et des idées sur ce qu’il convient de faire, et à quel niveau (UE, national, régional), pour résoudre plusieurs problèmes liés à la santé mobile, notamment la protection des données et la confiance des utilisateurs, la sécurité des patients et la contribution à des soins de haute qualité.

En plus du livre vert, les développeurs d’applis trouveront également des orientations dans un document de travail des services de la Commission européenne visant à analyser le cadre juridique actuel de l’UE en matière d’applis concernant le mode de vie et le bien-être.

Le contexte:

La santé mobile est un domaine au développement rapide qui, en aidant les professionnels de santé à traiter les patients et en facilitant la continuité des soins, peut permettre de dispenser des soins de meilleure qualité et plus efficacement. Selon les estimations, l’utilisation de dispositifs mobiles pourrait aider les professionnels de santé à réduire de 30 % le temps qu’ils passent à accéder aux informations et à les analyser. Les technologies telles que les solutions de télésurveillance peuvent aussi permettre aux patients de jouer un rôle plus important dans les soins de santé et de continuer à vivre de façon autonome à domicile.

Toutefois, en dépit de ce potentiel, le recours à la santé mobile reste limité dans les pays de l’UE et peut-être les autorités sanitaires doivent-elles disposer de plus d’éléments d’information avant de mettre en œuvre la santé mobile à une plus grande échelle.

Parmi les autres obstacles figurent:

  • l’absence de réglementation et de transparence qui en résulte, qui peut empêcher les utilisateurs d’avoir confiance dans ces applications et entraver le développement du marché;

  • le fait que les développeurs d’applis n’aient pas une connaissance suffisante des obligations légales liées aux applications concernant le mode de vie et le bien-être.

Le document de travail que publieront les services de la Commission parallèlement au livre vert sensibilisera les développeurs d’applis aux règles de l’UE établies dans les directives relatives à la protection des données, aux dispositifs médicaux (en les aidant à déterminer si leurs applis sont soumises ou non à une telle réglementation) et aux consommateurs.

Le livre vert sur la santé mobile a été annoncé dans le plan d'action pour la santé en ligne 2012-2020, dans lequel la Commission européenne a reconnu les avantages actuels et escomptés des applis de santé mobile, ainsi que les risques connexes potentiels.

L’événement:

Mme Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission chargée de la stratégie numérique, présentera l’essentiel du livre vert sur la santé mobile lors du point presse de la mi-journée qui se tiendra dans la salle de presse de la Commission (à confirmer).

Un communiqué de presse sera disponible le jour même.

  1. Disponible sur EbS

Les sources:

Informations sur la santé mobile:

http://ec.europa.eu/digital-agenda/en/eu-policy-ehealth

Informations sur Mme Kroes:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/kroes/

Informations sur M. Borg:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/borg/cabinet_en.htm

Les contacts:

comm-kroes@ec.europa.eu, tél. +32 22957361, Twitter: @RyanHeathEU


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site