Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN

Commission européenne

Top News

Bruxelles, vendredi 29 novembre 2013

Top News de la Commission européenne
30 novembre – 3 janvier 2013

Note de Background du Service des porte-parole à l'attention des journalistes
La Commission se réserve le droit d'effectuer des changements

Lundi 2 décembre 2013: Entrée en vigueur d'EUROSUR 2

Mercredi 4 décembre: La Commission proposera un cadre de qualité pour les stages 4

Mercredi 4 Décembre: Groupe de travail pour la Méditerranée: état des lieux 6

Mercredi 11 décembre: Premiers appels à projets au titre d'Horizon 2020 7

Lundi 2 décembre 2013: Entrée en vigueur d'EUROSUR

La nouvelle:

Le système européen de surveillance des frontières (EUROSUR) entrera en opération le 2 décembre.

EUROSUR est une réponse apportée aux défis de la criminalité transfrontalière, des morts de migrants en mer et de l'immigration irrégulière en mettant l'accent sur les actions suivantes:

  • Protection et sauvetage des vies aux frontières extérieures pour diminuer fortement le nombre de décès de migrants en mer;

  • Participation à la gestion des flux migratoires en respectant les obligations internationales et UE des droits de l'homme, y compris le principe de non-refoulement;

  • Amélioration de la sécurité intérieure de l'Union européenne pour limiter la grande criminalité aux frontières extérieures.

Le contexte:

Les tragédies récentes en mer Méditerranée ont souligné la nécessité d'une meilleure coordination au sein et entre les Etats membres en matière de gestion des flux de migration et le besoin de capacités accrues d'assistance vitale et EUROSUR est un des efforts entrepris en ce sens.

Le 12 décembre 2011, la Commission européenne a proposé de mettre en place un système de coordination de surveillance frontalière afin de s'attaquer à la grande criminalité et de diminuer les décès de migrants en mer. Le règlement EUROSUR a été adopté par le Parlement européen le 9 octobre 2013.

Après des phases de test et d'exécution, EUROSUR rentrera progressivement en vigueur à partir du 2 décembre et sera complètement opérationnel dès le 1er décembre 2014. Il inclut au début les Etats membres possédant des frontières extérieures maritimes sud et terrestres orientales (Bulgarie, Croatie, Chypre, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, Portugal, Roumanie, la République slovaque, Slovénie et Espagne) et la Norvège. Les autres Etats membres possédant des frontières extérieures (Belgique, Allemagne, Pays-Bas et Suède) rejoindront EUROSUR le 1er décembre 2014.

L’événement:

IP et MEMO seront disponibles le jour même.

  1. Disponible sur EbS

Les sources:

Information on Commissioner Malmström:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/malmstrom/index_en.htm

Information on DG Home Affairs:

http://ec.europa.eu/dgs/home-affairs/index_en.htm

Les contacts:

Michele Cercone +32 2 298 09 63 michele.cercone@ec.europa.eu

Tove Ernst +32 2 298 67 64 tove.ernst@ec.europa.eu

Mercredi 4 décembre: La Commission proposera un cadre de qualité pour les stages

La nouvelle:

Le 4 décembre, la Commission présentera une proposition de Recommandation du Conseil sur un cadre de qualité pour les stages. La Recommandation établirait des lignes directrices pour permettre aux stagiaires d'acquérir une expérience de travail de haute qualité dans des conditions sûres. La Recommandation demanderait aux États membres de veiller à ce que les principes énoncés dans les lignes directrices soient respectés dans le droit national et la pratique, et d'adapter leur législation si nécessaire. Le cadre de qualité aurait pour but d'accroître la transparence en matière de conditions de stage, par exemple sur la rémunération/compensation et les perspectives d'emploi à plus long terme par la société employant le stagiaire. Le cadre ne couvrirait pas les stages qui font partie d'un cours de formation.


L'objectif de la proposition est de faciliter la transition entre la fin des études et le travail, et d'améliorer l'employabilité des jeunes, tout en veillant à ce qu'ils ne soient pas exploités. Le cadre de qualité pour les stages est donc un élément clé de la
Garantie pour la Jeunesse. Le cadre de qualité pour les stages devrait également faciliter la mobilité des jeunes grâce à EURES.

Le contexte:

Le cadre de qualité pour les stages est l'une des initiatives annoncées dans le Paquet pour l'Emploi des Jeunes de décembre 2012 (voir IP/12/1311, MEMO/12/938).

La garantie pour la jeunesse vise à ce que tous les jeunes jusqu’à l’âge de 25 ans se voient proposer une offre de qualité portant sur un emploi, un complément de formation, un apprentissage ou un stage dans les quatre mois suivant leur sortie de l’enseignement ou la perte de leur emploi. Le cadre de qualité pour les stages serait un outil important pour garantir la bonne qualité des stages offerts. La garantie pour la jeunesse est l'une des réformes structurelles les plus cruciales et urgentes que les États membres doivent mettre en place pour lutter contre le chômage des jeunes et pour améliorer la transition entre études et emploi (voir MEMO/13/968 et MEMO/13/984).


La Commission a publié une étude sur les stages dans les États membres de l'UE en juillet 2012. Cette étude plaide pour que les stages offrent plus de garanties en termes de qualité et de perspectives pour les jeunes, et qu'ils répondent mieux aux exigences du marché du travail (voir IP/12/731).


L'événement:
László Andor, Commissaire européen chargé de l'emploi, des affaires sociales et de l'inclusion, présentera la proposition dans la salle de presse de la Commission.


Le matériel de presse sera disponible le jour même.

  1. Diffusion sur EbS

Les sources:

Pour plus d'information sur les mesures prises pour lutter contre le chômage des jeunes: MEMO/13/968

  1. I-075519 Paquet emploi jeunes

  2. I-077033 UE: Garantie pour la jeunesse - 2013


Les contacts:

Jonathan Todd +32 2 299 41 07 jonathan.todd@ec.europa.eu

Cécile Dubois +32 2 295 1883 cecile.dubois@ec.europa.eu

Mercredi 4 Décembre: Groupe de travail pour la Méditerranée: état des lieux

La nouvelle :

Au lendemain de la tragédie de Lampedusa, l'ensemble des Etats membres ont convenu de la nécessité de faire preuve de solidarité à l'égard des pays méditerranéens. Il est maintenant temps qu'ils mettent leurs paroles en action et qu'ils donnent une suite concrète à leur engagement.

Un nombre de mesures a été identifié dans le cadre du groupe de travail. Elles comptent des mesures concrètes de court terme comme l'accroissement de la présence de Frontex en Méditerranée et la mise en place du système EUROSUR dont l'objectif est une meilleure identification et une meilleure assistance aux embarcations. A moyen et long terme, l'UE doit améliorer sa coopération avec les pays tiers, ouvrir davantage de canaux de migration régulière et combattre plus efficacement les réseaux criminels de trafic de migrants.

Le contexte:

L'accroissement de la présence de Frontex en mer Méditerranée, avec davantage de navires, d'avions et d'hélicoptères contribuera à améliorer la surveillance des frontières de l'UE et à identifier les embarcations de migrants avant qu'elles ne se retrouvent en difficulté. Le système EUROSUR favorisera un déroulement des opérations sans entraves au niveau technique, tout en facilitant l'échange d'informations en temps réel au sein des autorités nationales impliquées dans la surveillance maritime et entre les autorités des Etats membres. Des accords avec les pays de transit et d'origine des migrants et des réfugiés permettront à l'UE de mieux gérer les flux migratoires et de lutter plus efficacement contre les réseaux criminels et les trafiquants à l'origine de ces tragédies.

L'évènement:

Cecilia Malmström, Commissaire européenne en charge des Affaires intérieures donnera une conférence de presse le jour même.

  1. Disponible sur EbS

Les sources:

A propos de la Commissaire Malmström:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/malmstrom/index_en.htm

A propos de la DG Affaires intérieures:

http://ec.europa.eu/dgs/home-affairs/index_en.htm

Les contacts:

Michele Cercone +32 2 298 09 63 michele.cercone@ec.europa.eu

Tove Ernst +32 2 298 67 64 tove.ernst@ec.europa.eu

Mercredi 11 décembre: Premiers appels à projets au titre d'Horizon 2020

La nouvelle:

Le 11 décembre, la Commission européenne annoncera les domaines de recherche et d'innovation qu'elle propose de financer durant les deux premières années du programme Horizon 2020, le plus gros programme-cadre de recherche de l'UE à ce jour, doté d'une enveloppe de près de 80 milliards d'euros sur sept ans. Lors d'une conférence de presse à Bruxelles, la commissaire chargée de la recherche, de l'innovation et de la science, Mme Máire Geoghegan-Quinn, passera en revue les possibilités de financement offertes aux chercheurs, aux universités et aux entreprises.

Le contexte:

Axé sur l'obtention de résultats pour l'économie et la société, Horizon 2020 couvre les questions les plus importantes aux yeux des citoyens: stimuler la croissance, créer des emplois de meilleure qualité et répondre aux problématiques sociétales. Des financements pourront être octroyés à des projets transnationaux de recherche collaborative, également ouverts à des partenaires internationaux; à des partenariats public-privé et public-public visant des objectifs spécifiques, tels que la mise au point de nouveaux médicaments ou de voitures à hydrogène; à des projets de recherche exploratoire menés par des scientifiques de rang mondial ou de jeunes chercheurs en début de carrière; et à des projets de petites entreprises, sous la forme de subventions ou de financements indirects, tels que des prêts et des capitaux à risque. La majeure partie du financement de l'UE est proposée via des appels à la concurrence publiés sur un site internet spécifique (le portail des participants). Les appels sont évalués par des experts indépendants, classés puis sélectionnés en vue d'un financement. Horizon 2020 vise à soutenir l'ensemble de la chaîne de l'innovation, de l'idée digne d'intérêt au laboratoire puis au marché, de manière à contribuer à la compétitivité à long terme de l'Europe. Horizon 2020 financera également des projets visant à encourager le débat sur le rôle de la science dans la société, et vise à aider les régions les moins performantes de l'UE, par des incitations, à renforcer leur base scientifique.

L'événement:

Mme Máire Geoghegan-Quinn lancera les premiers appels à la concurrence lors d'une conférence de presse. Au préalable, les correspondants basés à Bruxelles pourront assister à un exposé technique informel. Des séances d’information auront également lieu dans les représentations de la Commission de plusieurs États membres.

Un communiqué de presse, un MEMO et d'autres informations générales seront publiés.

  1. Diffusion sur EbS

Les sources:

Horizon 2020: http://ec.europa.eu/horizon2020

Portail des participants: http://ec.europa.eu/research/participants/portal

  1. I-075812 UE: Recherche - Horizon 2020, 2013 (Partie 1)

  2. I-077412 UE: Recherche - Horizon 2020, 2013 (Partie 2)

Les contacts:

Michael Jennings +32 2 296 33 88 michael.jennings@ec.europa.eu

Inma Martinez Garcia +32 2 298 73 03 inmaculada.martinez-garcia@ec.europa.eu


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site