Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN

Commission européenne

Top News

Bruxelles, vendredi 13 juillet 2012

Top News de la Commission européenne

14 juillet - 7 septembre 2012

Note de Background du Service des porte-parole à l'attention des journalistes
La Commission se réserve le droit d'effectuer des changements

Mardi 17 juillet: La réalisation d’un marché unique de l'innovation 2

Mardi 17 juillet: Pour relancer la recherche clinique en Europe, la Commission simplifie les règles sur la conduite des essais cliniques 4

Mercredi 18 juillet: Rapport de suivi du mécanisme de coopération et de vérification pour la Bulgarie et la Roumanie 6

Lundi 30 juillet: La Commission présente une politique industrielle pour l'industrie de la sécurité 7

Mardi 31 Juillet : La Commission présente un plan d'action pour le secteur de la construction 9

Jeudi 6 septembre: Le groupe de haut niveau de l’UE sur l’illettrisme formule des recommandations pour relever le niveau d'alphabétisation en Europe 10

Mardi 17 juillet: La réalisation d’un marché unique de l'innovation

La nouvelle:

La Commission européenne va définir les étapes nécessaires pour achever l'Espace européen de la recherche (EER) ainsi que sa politique sur l'accès à l'information scientifique, y compris l'accès ouvert aux résultats de la recherche publique. L'EER représente un véritable marché unique de la connaissance, de la recherche et de l’innovation en Europe permettant aux chercheurs, institutions et entreprises dans le domaine de la recherche de circuler, d'entrer en concurrence et de coopérer au-delà des frontières. La date d’achèvement de l’EEE est fixée à 2014, comme l'ont demandé les dirigeants de l'UE lors de leurs sommets de février 2011 et de mars 2012. Des mesures seront proposées afin de supprimer les obstacles entravant la carrière et la mobilité des chercheurs dans l'UE, encourager le renforcement de la coopération transnationale et le financement de travaux de recherche dans le cadre de défis communs et assurer une mise à disposition plus large des résultats de la recherche financée par l'UE. La Commission présentera aussi une communication et une recommandation sur une série de mesures visant à améliorer l'accès et la préservation à long terme des résultats de recherche à travers l'UE. L'initiative de la Commission sur l'information scientifique vise à promouvoir l'«accès ouvert» aux publications de recherche financées par l'UE et au niveau national. Ceci signifie que ces publications devront être librement accessibles sur Internet. La Communication considérera une meilleure disponibilité des données de recherche brutes et la préservation des publications de recherche et des données numériques.

Le contexte:

Les intervenants suggèrent que les principales questions qui freinent la coopération de recherche transfrontalière sont les obstacles à la carrière de recherche et à la mobilité et à l'accès transfrontalier aux programmes de financement de la recherche et les infrastructures. En outre, les intervenants soulignent que l'accès aux publications de recherche doit être amélioré, afin d'accélérer la recherche et l'adoption des résultats de la recherche dans de nouveaux produits et services. Actuellement, de nombreux chercheurs, mais aussi des PME, n'ont pas accès à l'information dont ils ont besoin, un problème qui est exacerbé par la hausse des prix des revues et des budgets en baisse des bibliothèques universitaires. Le 17 juillet, la Commission définira sa stratégie et une série de mesures concrètes dans une communication au Parlement européen et au Conseil sur l'Espace européen de la recherche, ainsi qu'une communication et une recommandation de la Commission sur l'accès et la préservation de l'information scientifique.

L’événement:

A 11h15 Conférence de presse avec Mme la Vice-Présidente Neelie Kroes, responsable de l'Agenda Numérique, et Mme Máire Geoghegan-Quinn, membre de la Commission européenne chargée de la recherche, de l'innovation et de la science, précédée par un exposé technique "off-the-record" à 10:45.

IP et MEMO diffusés le jour même.

  • Disponible sur EbS

Les sources:

Page de l'EER sur le site Internet de la Direction générale de la recherche et de l'innovation: http://ec.europa.eu/research/era

Union de l'innovation:

http://ec.europa.eu/research/innovation-union/index_en.cfm

Agenda Numérique: http://ec.europa.eu/information_society/newsroom/cf/dae-homepage.cfm

Accès ouvert:

http://ec.europa.eu/research/science-society/index.cfm?fuseaction=public.topic&id=1294&lang=1

Conclusions du Conseil européen de mars 2012:

http://register.consilium.europa.eu/pdf/fr/12/st00/st00004-re02.fr12.pdf

Conclusions du Conseil européen de février 2011:

http://www.consilium.europa.eu/uedocs/cms_data/docs/pressdata/en/ec/119175.pdf

  • I-073793 Espace européen de la recherche 2012

Les contacts:

Michael Jennings +32 (0)22963388 michael.jennings@ec.europa.eu

Monika Wcislo +32 (0)22955604 monika.wcislo@ec.europa.eu

Ryan Heath +32 (0)22961716 ryan.heath@ec.europa.eu

Linda Cain +32 (0)22999019 linda.cain@ec.europa.eu

Mardi 17 juillet: Pour relancer la recherche clinique en Europe, la Commission simplifie les règles sur la conduite des essais cliniques

La nouvelle:

Le 17 juillet, la Commission européenne présentera sa proposition sur les règles encadrant les essais cliniques de médicaments, dont l’objectif est de renforcer l’attrait de la recherche clinique dans l’Union européenne. Les essais cliniques constituent une étape essentielle dans le développement et l'amélioration des médicaments et ils sont nécessaires pour améliorer, affiner et de comparer dans le traitement médical. La nouvelle législation proposée par la Commission revêtira la forme d’un règlement, de façon à garantir l’homogénéité de la réglementation en matière d’essais cliniques dans toute l’Union européenne. Une fois appliquées, les mesures envisagées permettront d’accélérer et de simplifier les procédures d’autorisation et de notification, tout en conservant les normes les plus rigoureuses qui soient en matière de sécurité des patients, ainsi que de solidité et de fiabilité des données.

Le contexte:

Les essais cliniques consistent à tester de médicaments et traitements médicaux sur l’homme. Les données ainsi obtenues sont ensuite utilisées par les sociétés pharmaceutiques qui sollicitent des autorisations de marketing et par les chercheurs qui publient dans des revues médicales. Les essais cliniques permettent aux patients d’avoir accès aux médicaments nouveaux et améliorés et aux traitements - par exemple lorsqu’un essai démontre que l’association de deux médicaments peut diminuer le risque d’accident cardiaque. Ils contribuent en outre largement à l’innovation pharmaceutique et aux investissements dans les soins de santé en Europe (plus de 20 milliards d’euros sont consacrés chaque année à la R&D dans le domaine de la santé). Pourtant, le nombre d’essais cliniques réalisés dans l’Union européenne a diminué de 25 % ces dernières années. Pour y remédier, la Commission entend simplifier la réglementation en la matière.

L’événement:

Le thème: discours du commissaire européen John Dalli.

La date: mardi 17 juillet 2012 au début de la conférence de presse de midi.

Le lieu: salle de presse de Berlaymont à Bruxelles.

  • Disponible sur EbS.

Le communiqué de presse (IP) et la note d’information (MEMO) seront publiés le jour même.

Les sources:

Pour de plus amples informations:

http://ec.europa.eu/health/human-use/clinical-trials/index_en.htm

Site web de M. Dalli:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/dalli/index_en.htm

Les contacts:

Frédéric Vincent: +32 2 298 71 66 Frederic.Vincent@ec.europa.eu

Aikaterini Apostola: +32 2 298 76 24 Aikaterini.Apostola@ec.europa.eu

Mercredi 18 juillet: Rapport de suivi du mécanisme de coopération et de vérification pour la Bulgarie et la Roumanie

La nouvelle:

La Commission adoptera son rapport de suivi du mécanisme de coopération et de vérification pour la Bulgarie et la Roumanie. Il examinera les progrès accomplis au cours des cinq années écoulées depuis le début du processus de coopération et de vérification. Les rapports feront une évaluation et indiqueront les prochaines étapes à prendre.

Le contexte:

Le mécanisme de coopération et de vérification (MCV) a été mis en place lors de l'adhésion à l'UE de la Bulgarie et de la Roumanie, afin d'aider ces deux pays à mettre en place un système judiciaire et administratif impartial, indépendant et efficace, similaire à ceux des autres Etats Membres, et capables de remplir les obligations dues à l'appartenance à l'UE. Cela inclus la capacité à combattre la corruption, et dans le cas de la Bulgarie, à combattre le crime organisé. Les progrès sont évalués par rapport aux engagements pris par les deux pays, énoncés dans quatre points de référence pour la Roumanie et dans six pour la Bulgarie.

L'événement:

Le communiqué de presse, les MEMOs et les rapports seront disponibles le jour-même.

Briefing technique on-the-record dans la salle de presse du Berlaymont (horaire à confirmer)

  • Disponible sur EbS

Les sources:

Site web de la Commission européenne sur le mécanisme de coopération et de vérification pour la Bulgarie et la Roumanie:

http://ec.europa.eu/cvm/index_fr.htm

Les contacts:

Pia Ahrenkilde +32 2 295 3070 pia.ahrenkilde-hansen@ec.europa.eu

Mark Gray +32 2 298 8644 mark-stephen.gray@ec.europa.eu

Lundi 30 juillet: La Commission présente une politique industrielle pour l'industrie de la sécurité

La nouvelle:

Le 30 Juillet, la Commission Européenne va publier une initiative politique dédiée au renforcement de l'industrie européenne de la sécurité, qui est un des secteurs avec le plus grand potentiel de croissance et d'emploi en l'UE.

La priorité principale de cette initiative sera de surmonter la fragmentation des marchés Européens de la sécurité et de créer un marché intérieur pour les technologies de sécurité.

Le contexte:

Au cours des dix dernières années, la taille du marché global de la sécurité a été multipliée par dix. D'une taille d'environ 10 milliards d'Euros en 2001, le marché mondial de la sécurité a généré en 2011 un chiffre d'affaires de 100 milliards, dont environ 30 milliards en l'UE. Le secteur de la sécurité peut être divisé dans les domaines suivants: sécurité de l'aviation, sécurité maritime, sécurité des frontières, protection des infrastructures critiques, la lutte contre le terrorisme (couvrant aussi la "cyber sécurité" et la communication), la protection physique et les vêtements de protection.

Les récentes évolutions des marchés indiquent néanmoins, que les parts de marchés mondiales des compagnies européennes de sécurité pourraient décroitre de manière significative si aucune mesure n'est lancée pour renforcer leur compétitivité.

En réponse à ce potentiel de croissance considérable, la Commission a fait de l'industrie de la sécurité une partie essentielle de l'Initiative Phare Europe 2020: "Une politique industrielle intégrée à l’ère de la mondialisation Mettre la compétitivité et le développement durable sur le devant de la scène". Au sein de cette initiative, la Commission a annoncé le lancement d'une initiative politique dédiée à l'industrie de la sécurité.

L'événement:

Antonio Tajani, le Vice-Président de la Commission Européenne en charge des Entreprises et de l'Industrie, va annoncer le 30 Juillet l'adoption par la Commission d'une politique industrielle pour l'industrie de la sécurité. Un communiqué de presse sera disponible le jour même.

Les sources:

Initiative Phare Europe 2020: "Une politique industrielle intégrée à l’ère de la mondialisation Mettre la compétitivité et le développement durable sur le devant de la scène":

http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=COM:2010:0614:FIN:FR:PDF

Site web de la DG ENTR sur l'industrie de la sécurité :

http://ec.europa.eu/enterprise/policies/security/industrial-policy/index_en.htm

Etudes, workshops et rapports sur l'industrie de la sécurité:

http://ec.europa.eu/enterprise/policies/security/documents/index_en.htm

Les contacts:

Carlo Corazza: +32 (0)2 29 51752 carlo.corazza@ec.europa.eu

Sara Tironi: +32 (0)2 29 90403 sara.tironi@ec.europa.eu

Mardi 31 Juillet : La Commission présente un plan d'action pour le secteur de la construction

La nouvelle:

Le 31 Juillet, la Commission européenne publiera une stratégie visant à renforcer la compétitivité du secteur de la construction. Les actions proposées seront les suivantes: 1) développer des conditions favorables à l'investissement, en particulier dans la rénovation et l'entretien des bâtiments et des infrastructures; 2) stimuler l'innovation et l'amélioration des qualifications des travailleurs en favorisant la mobilité; 3) améliorer l'utilisation efficace des ressources et les performances environnementales, promouvoir la reconnaissance mutuelle des systèmes de construction durables dans l'UE; 4) offrir aux entreprises de construction des normes de standardisation afin que ce soit plus facile pour elles de travailler dans d'autres États membres, 5) promouvoir la position mondiale des entreprises de construction européennes pour stimuler les performances optimales et des normes durables dans les pays tiers.

Le contexte:

Le secteur de la construction joue un rôle très important dans l'économie européenne, générant près de 10% du PIB et assure 20 millions d'emplois, principalement dans les micro et petites entreprises. La performance du secteur de la construction peut influencer de manière significative le développement de l'économie globale. La performance énergétique des bâtiments et de l'efficacité des ressources dans la fabrication, le transport et l'utilisation de produits pour la construction de bâtiments et d'infrastructures ont un impact important sur la qualité de vie des Européens. La compétitivité des entreprises de construction est donc une question importante non seulement pour la croissance et l'emploi en général, mais aussi pour assurer la durabilité du secteur.

L'événement:

Lors d'une conférence de presse le vice-président Antonio Tajani, chargé de l'industrie et de l'entrepreneuriat présentera le plan d'action de la Commission.

  • Disponible sur EbS

Les sources:

Information sur les politiques de construction européennes:

http://ec.europa.eu/enterprise/sectors/construction/index_en.htm

Les contacts:

Carlo Corazza: +32 (0)2 29 51752 carlo.corazza@ec.europa.eu

Sara Tironi: +32 (0)2 29 90403 sara.tironi@ec.europa.eu

Jeudi 6 septembre: Le groupe de haut niveau de l’UE sur l’illettrisme formule des recommandations pour relever le niveau d'alphabétisation en Europe

La nouvelle:

Le groupe d'experts de haut niveau de l’UE sur la lutte contre l’illettrisme présentera des recommandations sur la manière de relever les faibles niveaux d’alphabétisation en Europe. S.A.R. la Princesse Laurentien des Pays-Bas, qui présidait le groupe, remettra son rapport final à la Commissaire Androulla Vassiliou lors d'une conférence de la présidence sur l'alphabétisation, organisée à Chypre.

Le contexte:

73 millions d'adultes dans l'UE sont peu qualifiés, et les résultats de la dernière enquête PISA (programme international pour le suivi des acquis des élèves) montrent que, dans l’UE, un jeune sur cinq âgé de 15 ans maîtrise mal la lecture. Pour cette raison, les pays de l'UE doivent considérablement intensifier leurs efforts s’ils veulent atteindre leur objectif commun de réduire à moins de 15%, d'ici 2020, le nombre de personnes ayant des compétences insuffisantes en lecture, mathématiques et sciences.

Créé en février 2011, le groupe de haut niveau a recherché et rassemblé des informations pertinentes, et analysé les programmes d'alphabétisation et les initiatives politiques les plus performants en Europe. Les recommandations formulées dans son rapport reflètent le résultat des discussions au sein du groupe ainsi que les contributions reçues au travers des consultations organisées avec un large éventail d’autres experts, d’organisations et de parties prenantes.

Les membres du groupe sont des experts en alphabétisation et proviennent des milieux universitaires, politiques et économiques. Ils se sont réunis à huit reprises au cours des 18 derniers mois.

L’événement:

Conférence de presse avec la Commissaire Vassiliou et la Princesse Laurentien des Pays-Bas, à Nicosie, Chypre, le 6 septembre, à 13 h 00, heure locale.

  • Disponible sur EbS

Les sources:

IP/11/115: La Commission met en place un groupe d’experts de haut niveau sur la lutte contre l’illettrisme, présidé par la Princesse Laurentien des Pays-Bas.

Site internet de la Commission européenne consacré à l’alphabétisation

Le site web de la Commissaire Androulla Vassiliou

Les contacts:

Dennis Abbott: +32 2 295 92 58 dennis.abbott@ec.europa.eu

Dina Avraam: +32 2 295 96 67 dina.avraam@ec.europa.eu


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site