Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Top News de la Commission européenne 16 juin - 14 juillet 2012

Commission Européenne - AGENDA/12/22   15/06/2012

Autres langues disponibles: EN

Commission européenne

Top News

Bruxelles, vendredi 15 juin 2012

Top News de la Commission européenne

16 juin - 14 juillet 2012

Note de Background du Service des porte-parole à l'attention des journalistes
La Commission se réserve le droit d'effectuer des changements

Lundi 18 et mardi 19 juin: L’UE au sommet du G20 à Los Cabos, au Mexique – Rééquilibrer la croissance mondiale ensemble 2

Lundi 18 juin – vendredi 22 juin: Semaine européenne de l'Energie Durable 4

Mardi 19 juin: Une stratégie européenne visant à éradiquer la traite des êtres humains 5

Jeudi 21 juin: La Commission adopte son paquet mensuel d'infractions 7

Jeudi 21 juin: La Commission présente un Eurobaromètre consacré aux langues et une enquête sur les compétences linguistiques des adolescents 8

Mardi 26 juin: Une stratégie pour permettre à l’industrie de l’Union de mieux exploiter les technologies clés génériques 10

Mardi 3 juin (date à confirmer): La Commission européenne propose des modifications du droit pénal en vue d'une protection renforcée des intérêts financiers de l’UE 12

Lundi 9 juillet: Investir dans la croissance: jusqu'à 8 milliards d'euros pour des projets de recherche et d'innovation 13

Lundi 18 et mardi 19 juin: L’UE au sommet du G20 à Los Cabos, au Mexique – Rééquilibrer la croissance mondiale ensemble

La nouvelle:

Le sommet 2012 du G20 aura lieu à Los Cabos, au Mexique, les 18 et 19 juin. L'Union européenne y sera représentée par MM. José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, et Herman Van Rompuy, président du Conseil européen.

En préparation du sommet, MM. Barroso et Van Rompuy ont envoyé une lettre commune aux chefs d’État et de gouvernement de l’UE pour les informer des questions clés qui seront abordées au G20. Ils ont affirmé que l’UE devait obtenir des résultats dans quatre domaines prioritaires, tels que définis dans les conclusions du Conseil européen de printemps:

1. Maintenir la croissance et l’emploi en tête des priorités du G20;

2. Poursuivre le renforcement de l’architecture financière internationale;

3. Obtenir de nouvelles avancées substantielles dans la réforme des marchés financiers;

4. Relever les défis qui se posent en matière de sécurité alimentaire et promouvoir le développement.

Pour consulter la version complète de la lettre, cliquez sur le lien figurant plus bas, sous «Les sources».

Le contexte:

Cette septième édition du sommet du G20, qui réunit les 20 plus grandes économies du monde, sera la première à se dérouler en Amérique latine. L’année dernière, le sommet s’était déroulé à Cannes (en France); l'édition de 2013 sera présidée par la Russie.

Le G20 réunit les principales économies avancées et émergentes du monde. Il est composé de 19 pays (l’Afrique du Sud, l’Allemagne, l’Arabie saoudite, l’Argentine, l’Australie, le Brésil, le Canada, la Chine, la Corée du Sud, les États-Unis, la France, l’Italie, l’Inde, l’Indonésie, le Japon, le Mexique, le Royaume‑Uni, la Russie et la Turquie) et de l’Union européenne. Ensemble, ses membres représentent environ 90 % du PIB mondial et deux tiers de la population mondiale.

L’événement:

Du 18 au 19 juin: participation du président de la Commission européenne, M. José Manuel Barroso, et du président du Conseil européen, M. Herman Van Rompuy, au sommet du G20 à Los Cabos (au Mexique).

Événements de presse lors du sommet du G20: à confirmer.

Les documents pour la presse relatifs à l’UE au G20 seront publiés pendant la semaine précédant le sommet ainsi que pendant le sommet lui‑même.

  • Disponible sur EbS

Les sources:

Lettre commune des présidents Barroso et Van Rompuy aux États membres de l’UE:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/president/news/documents/2012/05/letter_hvr-jdb_g-20_18-19june.doc

La page consacrée au G20 sur le site internet du président Barroso:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/president/g20/index_fr.htm

Sur Twitter: http://www.twitter.com/EC_live

Le site internet officiel du G20: http://www.g20.org

La page consacrée au G20 sur le site internet du président Van Rompuy:

http://www.european-council.europa.eu/the-president/summits-with-third-countries?lang=en&summit=201206180

Les contacts:

Pia Ahrenkilde-Hansen +32 2 295 3070 +32 498 953 070

pia.ahrenkilde-hansen@ec.europa.eu Twitter: ECspokesPia

Jens Mester +32 2 296 3973 +32 498 963973

jens.mester@ec.europa.eu Twitter: ECspokesJens

Lundi 18 juin – vendredi 22 juin: Semaine européenne de l'Energie Durable

La nouvelle:

L'énergie durable est au cœur de la Stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive. Afin de renforcer l'importance de l'évolution vers plus d'efficacité énergétique et d'énergie renouvelable, la Commission européenne - DG Energie appuyée par l'Agence Exécutive pour la Compétitivité et l'Innovation (EACI) – organise la 7è édition de la Semaine Européenne de l'Energie Durable à Bruxelles du 18 au 22 juin 2012.

Le contexte:

Le thème principal de cette année est la Communication récemment adoptée sur la stratégie en faveur des énergies renouvelables, qui explore les options politiques pour leur intégration dans le marché européen au-delà de 2020. La Commission européenne présentera également des exemples des possibilités de financements disponibles.

L'événement:

Le 19 juin, le Commissaire européen pour l'énergie, Gunther Oettinger, inaugurera la conférence de trois jours qui a lieu au Charlemagne, au Comité des régions et au centre de conférences Borschette (Bruxelles). Le soir même, au Théâtre du Vaudeville, le Commissaire Oettinger et Mme Sartori, présidente de la commission ITRE du Parlement européen, remettront deux prix: l'un au vainqueur du ManagEnergy Award, qui récompense les meilleures pratiques dans les actions locales et régionales, et l'autre aux vainqueurs des Prix européens de l'Energie durable (catégories: Communication, Consommation, Education, Loisirs et Voyages).

En parallèle, durant toute la semaine, des centaines d'événements et autres activités en faveur de l'énergie durable se dérouleront dans plus de quarante pays en Europe et ailleurs, non seulement dans les capitales mais aussi dans de nombreuses communes et villages. Ces actions concernent des expositions, des conférences ou ateliers qui démontrent combien les petites entreprises et les foyers peuvent contribuer aux efforts collectifs en faveur de l'efficacité énergétique.

  • Disponible sur EbS

Les sources:

Plus de détails sur les Journées de l'Energie, le programme et l'inscription à la Conférence, sur le web site EUSEW: http://www.eusew.eu/

Les contacts:

Marlene Holzner +32 2 296 01 96 marlene.holzner@ec.europa.eu

Nicole Bockstaller +32 2 295 25 89 Nicole.bockstaller@ec.europa.eu

Mardi 19 juin: Une stratégie européenne visant à éradiquer la traite des êtres humains

La nouvelle:

La Commission européenne présente une stratégie de l’Union européenne, pour la période 2012-2016, visant à éradiquer la traite des êtres humains.

Le contexte:

La traite des êtres humains est l’esclavage de notre temps. Elle prend de nombreuses formes, qui évoluent selon les changements survenant dans le contexte socio‑économique. La Commission lance par conséquent une stratégie de l’UE, pour la période 2012-2016, qui vise à éradiquer la traite des êtres humains. Cette stratégie se fonde sur cinq axes prioritaires, consistant notamment à améliorer l'identification et la protection des victimes ainsi qu'à engager de manière accrue des poursuites contre les trafiquants. Parmi les nombreuses mesures et initiatives définies par la stratégie, on peut citer le développement des systèmes de protection de l'enfance, la création, au sein des services répressifs, d'unités spécialisées dans la lutte contre la traite des êtres humains ainsi que la mise en place d’équipes d’enquête communes aux autorités nationales et aux agences de l'UE.

L’événement:

Le communiqué de presse (IP) et la note d’information (MEMO) seront publiés le jour même.

Une vidéo de neuf minutes, dans laquelle la parole est donnée à quatre victimes de la traite des êtres humains, sera montrée dans la salle de presse avant la conférence de presse; ces interviews seront accessibles aux médias audiovisuels et à la presse écrite dans une version téléchargeable.

Des experts et des représentants des ONG travaillant avec des victimes de la traite des êtres humains seront aussi présents dans la salle de presse. Les journalistes pourront s'entretenir avec eux à la fin de la conférence de presse de la commissaire.

Déclaration de Mme Cecilia Malmström, membre de la Commission chargée des affaires intérieures, lors du point de presse de midi dans la salle de presse de la Commission.

  • Disponible sur EbS

Les sources:

Page d’accueil du site de Mme Cecilia Malmström, membre de la Commission européenne chargée des affaires intérieures:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/malmstrom/welcome/default_fr.htm

Page d’accueil du site de la DG Affaires intérieures:

http://ec.europa.eu/dgs/home-affairs/index_en.htm

Site internet de la Commission européenne consacré à lutte contre la traite des êtres humains:

http://ec.europa.eu/anti-trafficking/index.action

Les contacts:

Michele Cercone: +32 229-80963 Michele.Cercone@ec.europa.eu

Tove Ernst: +32 229-86764 Tove.Ernst@ec.europa.eu

Jeudi 21 juin: La Commission adopte son paquet mensuel d'infractions

La nouvelle:

Le 21 juin 2012, la Commission européenne adoptera le paquet mensuel d'infractions. Ces décisions concernent tous les Etats membres et la plupart des politiques de l'UE et visent à faire appliquer le droit européen partout en Europe, dans l'intérêt des citoyens et des entreprises.

Le contexte:

En vertu de l'article 258 du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne, la Commission a le pouvoir d'engager des poursuites contre un Etat membre qui ne respecte pas ses obligations au regard du droit européen.

Il existe trois étapes successives: Lettre de mise en demeure, Avis motivé et Saisine de la Cour de Justice.

Si, en dépit d'une condamnation par la Cour, l'Etat membre ne se met pas en conformité avec le droit européen, une nouvelle infraction est engagée conformément à l'article 260 du traité. Après un seul avertissement, la Commission peut traduire de nouveau un Etat membre devant la Cour et peut aussi proposer d'imposer des astreintes financières sur la base de la durée et de la gravité de l'infraction et de la taille de l'Etat membre.

L'événement:

Plusieurs communiqués de presse et notes d'information seront disponibles le jour même.

Les sources:

Les communiqués de presse et les notes d'information seront accessibles le jour même sur Rapid:

http://europa.eu/rapid/

Les contacts:

Sur la coordination du paquet Infractions:

Olivier Bailly +32 2 296 87 17 olivier.bailly@ec.europa.eu

Jonathan Todd +32 2 299 41 07 jonathan.todd@ec.europa.eu

Pour toute question sur une infraction en particulier, merci de contacter le porte-parole concerné.

Jeudi 21 juin: La Commission présente un Eurobaromètre consacré aux langues et une enquête sur les compétences linguistiques des adolescents

La nouvelle:

Le 21 juin, la Commission européenne publiera deux rapports consacrés au multilinguisme et à l’apprentissage des langues.

L’enquête Eurobaromètre «Les Européens et leurs langues» – la première menée depuis 2005 à ce sujet – donne un aperçu des attitudes des Européens à propos du multilinguisme, de l’apprentissage des langues étrangères et de la traduction.

Elle sera publiée en même temps que les résultats de l’enquête européenne sur les compétences linguistiques, une étude évaluant les compétences linguistiques des 14-15 ans de 14 pays (Belgique, Bulgarie, Croatie, Espagne, Estonie, France, Grèce, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Slovénie, Suède et Royaume-Uni).

Le contexte:

Près de 27 000 personnes ont été interrogées dans les 27 États membres au printemps dernier pour cet Eurobaromètre consacré aux Européens et à leurs langues. L’enquête a entre autres permis de montrer dans quelle mesure les citoyens estiment important de maîtriser des langues étrangères.

L’enquête européenne sur les compétences linguistiques se fonde, elle, sur des épreuves destinées à mesurer la capacité des jeunes de 14-15 ans de lire, d’écouter et d’écrire dans deux des langues étrangères les plus enseignées dans l’Union européenne: l’anglais, le français, l’allemand, l’italien et l’espagnol.

En 2002, le Conseil européen de Barcelone avait appelé à une action destinée à améliorer la maîtrise des compétences de base, notamment par l’enseignement d’au moins deux langues étrangères dès le plus jeune âge, et à la mise au point d’un indicateur des compétences linguistiques.

L’événement:

La commissaire européenne chargée de l’éducation, de la culture, du multilinguisme et de la jeunesse, Mme Androulla Vassiliou, présentera les principales conclusions de l’Eurobaromètre et de l’enquête européenne sur les compétences linguistiques lors du point de presse de midi dans la salle de presse de la Commission. Un communiqué de presse, les deux rapports et des résumés analytiques seront disponibles le jour même.

  • Disponible sur EbS

Les sources:

Informations sur le multilinguisme:

http://ec.europa.eu/languages/index_fr.htm

Informations sur l’Eurobaromètre:

http://ec.europa.eu/public_opinion/index_fr.htm

Informations sur Mme Vassiliou:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/vassiliou/index_fr.htm

  • 72613 Journée européenne des langues 2010

Les contacts:

Dennis Abbott +32 2 295 92 58 dennis.abbott@ec.europa.eu

Dina Avraam +32 2 295 96 67 dina.avraam@ec.europa.eu

Mardi 26 juin: Une stratégie pour permettre à l’industrie de l’Union de mieux exploiter les technologies clés génériques

La nouvelle:

La Commission européenne présentera une communication intitulée «Une stratégie européenne pour les technologies clés génériques – Une passerelle vers la croissance et l’emploi». Cette communication expliquera comment mieux tirer parti de ces technologies, notamment de la microélectronique et de la nanoélectronique, des matériaux avancés, de la biotechnologie industrielle, de la photonique, de la nanotechnologie et des systèmes de fabrication avancés, afin de donner à l’industrie européenne l’élan dont elle a besoin pour préserver sa position dominante en matière de technologie et relancer sa compétitivité.

Les technologies clés génériques sont les «ingrédients technologiques» indispensables à la constitution d’une vaste gamme d’applications produits qui permettront de stimuler l’essor technologique pour jeter les bases d’une production industrielle compétitive et avancée, que ce soit en matière de véhicules électriques, de satellites, de dispositifs médicaux ou de produits de consommation de pointe, tels que les smartphones.

Le contexte:

Les technologies clés génériques ont un impact considérable sur l’économie. C’est encore plus vrai pour les applications qui stimulent directement et indirectement la compétitivité et génèrent des emplois, de la croissance et de la richesse dans le paysage économique. Le rapport sur la compétitivité européenne établi par la Commission européenne en 2010 indique que le volume du marché mondial actuel s’élève à 646 milliards d’euros (selon les données relatives à la période 2006-2008) et devrait franchir la barre des 1 000 milliards d’euros d’ici 2015.

Les investissements publics dans les technologies clés génériques ont un rendement direct substantiel: en effet, des études de cas montrent que celui-ci peut être quatre fois supérieur à l’investissement initial.

L'événement:

Conférence de presse: présentation de la communication de la Commission européenne intitulée «Une stratégie européenne pour les technologies clés génériques – Une passerelle vers la croissance et l’emploi», précédée d'un exposé technique "off the record".

Le communiqué de presse (IP) et la note d’information (MEMO) seront publiés le jour même.

  • Disponible sur EbS

Les sources:

http://ec.europa.eu/enterprise/sectors/ict/key_technologies/index_fr.htm

Les contacts:

Carlo Corazza: +32 22951752 carlo.corazza@ec.europa.eu

Sara Tironi: +32 22990403 sara.tironi@ec.europa.eu

Mardi 3 juin (date à confirmer): La Commission européenne propose des modifications du droit pénal en vue d'une protection renforcée des intérêts financiers de l’UE

La nouvelle:

La Commission européenne est sur le point d'adopter une proposition de directive visant à renforcer les droits pénaux des États membres pour les infractions portant sur des crédits provenant du budget de l'Union européenne. L’objectif est de mieux protéger l'argent des contribuables européens, de décourager les fraudeurs, de renforcer les poursuites et les sanctions à l'encontre des infractions portant atteinte au budget de l'Union et de faciliter le recouvrement des fonds européens détournés.

Le contexte:

Le traité de Lisbonne a donné mandat à l'Union de renforcer sa lutte contre la fraude en légiférant dans le domaine du droit pénal. En mai 2011, la Commission a adopté une communication sur la protection des intérêts financiers de l’Union européenne par le droit pénal et les enquêtes administratives (IP/11/644). Ce document d'orientation a souligné l'importance de renforcer le droit pénal et d'améliorer les procédures pénales et administratives. Les modifications apportées aux droits pénaux des États membres dans la proposition de directive compléteraient une proposition, prévue pour l'an prochain, relative à la création d'un Parquet européen afin que les auteurs d'infractions affectant le budget de l'Union puissent être traduits en justice.

L’événement:

Conférence de presse en présence de Mme Viviane Reding, vice-présidente de la Commission, et de M. Algirdas Šemeta, membre de la Commission dans la salle de presse du Berlaymont (à confirmer)

  • Disponible sur EbS

Les sources:

IP/11/644 La Commission entend mieux protéger l'argent des contribuables européens contre la fraude

Les contacts:

Mina Andreeva +32 (0)2 299 13 82 mina.andreeva@ec.europa.eu

Emer Traynor +32 (0)2 292 15 48 emer.traynor@ec.europa.eu

Lundi 9 juillet: Investir dans la croissance: jusqu'à 8 milliards d'euros pour des projets de recherche et d'innovation

La nouvelle:

Le 9 juillet, Mme Geoghegan-Quinn, commissaire européenne chargée de la recherche, de l'innovation et de la science, présentera le dernier programme de travail du septième programme-cadre de recherche et de développement (7e PC), qui sera aussi le plus volumineux. Ce programme prévoit d'injecter environ 8 milliards € dans le système européen de recherche et d'innovation, ce qui constitue un investissement en faveur de la compétitivité de l'Europe et de ses perspectives de croissance et d'emploi. Les appels à projets détailleront les domaines de recherche et d'innovation concernés et expliqueront où une action au niveau de l'UE est nécessaire pour relever les défis communs que sont notamment un approvisionnement en énergie sûr et non polluant, la résistance aux antimicrobiens ou une utilisation durable de l'eau.

Le contexte:

Les États membres ont élevé les investissements dans la recherche et l'innovation au premier rang des priorités européennes en adoptant la stratégie Europe 2020 et en apportant leur soutien à l'initiative «Une Union de l'innovation» en février de l'année dernière. Le 7e PC, au moment de son lancement, était le plus grand programme de financement de la recherche au monde, avec un budget de 55 milliards € pour les années 2007 à 2013. Le dernier programme de travail représente un pont vers l'avenir: il lie ses priorités stratégiques aux défis de société à relever dans le cadre d'Horizon 2020, le prochain programme de financement de la recherche dans l'UE qui couvrira les années 2014 à 2020. Cette approche axée sur les défis à relever mobilisera des ressources et des connaissances couvrant plusieurs domaines, technologies et disciplines scientifiques, y compris les sciences sociales et humaines. Une attention renforcée sera accordée aux activités liées à l'innovation, telles que les projets pilotes, la démonstration, les bancs d’essai, le soutien aux procédures de passation de marchés publics et les activités proches de l'entrée sur le marché. L'accent est mis également sur la participation de petites et moyennes entreprises aux projets.

L’événement:

Máire Geoghegan-Quinn, commissaire européenne chargée de la recherche, de l'innovation et de la science, présentera les priorités stratégiques des appels lors de la conférence de la mi-journée dans la salle de presse de la Commission. Un communiqué de presse, un mémo et un dossier technique seront disponibles le jour même.

  • Disponible sur EbS

Les sources:

Documents d'orientation thématiques pour les appels de 2013:

https://ec.europa.eu/research/participants/portal/page/fp7_documentation

Union de l'innovation: http://ec.europa.eu/innovation-union

Europe 2020: http://ec.europa.eu/europe2020/index_fr.htm

Horizon 2020: http://ec.europa.eu/research/horizon2020

À propos de la commissaire Geoghegan-Quinn:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/geoghegan-quinn/index_en.htm

  • I-071701 Infrastructures de recherche et la stratégie Europe 2020

Les contacts:

Michael Jennings +32 22963388 michael.jennings@ec.europa.eu

Monika Wcislo +32 22955604 monika.wcislo@ec.europa.eu


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site