Chemin de navigation

Espace


Dans de nombreux domaines — des télécommunications à la télévision, en passant par les prévisions météorologiques et les systèmes financiers mondiaux —, nos sociétés ont besoin des systèmes spatiaux et des technologies spatiales.

Cependant, l'échelle même des projets spatiaux les rend inaccessibles pour la plupart des pays. Aussi les pays européens ont-ils mis en commun leurs capacités technologiques et financières pour mener une politique spatiale par le truchement de la Commission européenne — en coopération avec l'Agence spatiale européenne English (un organisme intergouvernemental dirigé par 20 pays européens).

La politique spatiale européenne comporte quatre grands volets:

  • le système d’observation de la Terre Copernicus;
  • les systèmes de navigation par satellites Galileo/EGNOS;
  • l'exploration spatiale;
  • la recherche dans le domaine de l'espace.

Copernicus – Observation de la Terre

Copernicus English (en) est le programme civil d'observation de la Terre le plus ambitieux jamais mis en place.

C'est un ensemble de systèmes complexes qui recueillent des données sur la Terre grâce à des satellites et des capteurs sur terre, dans le ciel et en mer.

Il est destiné à fournir aux responsables politiques, aux entreprises et aux citoyens des informations fiables et actualisées sur la façon dont la planète et son climat évoluent. Ces informations contribueront à prévoir l'évolution des tendances climatiques.

Les données recueillies dans le cadre de Copernicus ont de nombreuses autres applications:

  • aménagement du territoire;
  • protection de la nature;
  • agriculture et sylviculture;
  • santé;
  • réaction aux catastrophes;
  • transports;
  • tourisme.

Copernicus est coordonné et géré par la Commission européenne. L'infrastructure satellitaire est gérée par l'Agence spatiale européenne English, tandis que les capteurs sont mis au point par l'Agence européenne pour l’environnement et les États membres.

EUMETSAT English, l'organisation européenne pour l'exploitation de satellites météorologiques, fournira également un soutien opérationnel aux services Copernicus de surveillance du milieu marin, de l'atmosphère et des changements climatiques.

Galileo – Navigation par satellite

Galileo English (en) est le système mondial de navigation par satellite de l'UE. Il s’agit du pendant européen du système de géolocalisation américain GPS (Global Positioning System) et du système Glonass russe.

Galileo est le premier système civil de navigation par satellite. Il sera compatible avec les systèmes américain et russe mais indépendant de ceux-ci.

Permettant une géolocalisation en temps réel au mètre près, il sera beaucoup plus précis que le GPS.

Le réseau, qui comptera 30 satellites (dont 6 actifs de réserve), sera achevé d'ici 2020. Galileo fournira ses premiers services en 2016.

Les exemples d'applications potentielles English (en) de Galileo sont nombreux et variés:

  • gestion du trafic et des transports;
  • opérations de sauvetage;
  • agriculture;
  • protection civile;
  • horodatage et synchronisation.

Les investissements de l’UE dans Galileo devraient permettre de créer de nouveaux emplois et débouchés commerciaux dans le secteur des récepteurs de signaux satellitaires et des applications satellitaires.

Voici les partenaires du programme Galileo:

  • la Commission européenne, qui gère et finance la totalité du programme;
  • l'Agence spatiale européenne English, qui conçoit et élabore le système et est chargée des marchés publics et de la validation (l’ESA a cofinancé les phases de définition, d'élaboration et de validation en orbite du programme Galileo);
  • l'Agence du GNSS européen English (GSA), qui exploitera le système lorsqu'il sera achevé.

EGNOS – Système de renforcement satellitaire

EGNOS English (en) est un système satellitaire européen qui améliore la précision du GPS en la faisant passer de 10 mètres à moins de 2 mètres (95 %). Il avertit aussi les utilisateurs des problèmes concernant les signaux GPS. Il est le précurseur du programme Galileo.

EGNOS utilise trois satellites pour corriger les erreurs du GPS et fournir des données de géolocalisation plus précises.

Contrairement à Galileo, EGNOS est un système paneuropéen (et non mondial) et dépendant du GPS.

Il s'agit d'un projet conjoint de la Commission européenne, de l'Agence spatiale européenne English et d'Eurocontrol English (l'organisme chargé de la surveillance du trafic aérien en Europe).

Exemples d’applications EGNOS:

  • aviation – amélioration de la navigation et élaboration de plans de vols plus rationnels;
  • recherche et sauvetage – aide à l'atterrissage d'hélicoptères dans des conditions difficiles;
  • surveillance du trafic – réduction des délais d'intervention en cas d'urgence;
  • trafic ferroviaire – localisation précise des trains;
  • agriculture de précision – clôtures virtuelles et détection de la fertilité des vaches.

Exploration spatiale

L'exploration spatiale est un moteur pour l'innovation technologique et la recherche scientifique dans des domaines tels que le recyclage, la santé, les biotechnologies, la gestion de l'énergie et la surveillance de l'environnement.

La coopération internationale est vitale, car les programmes spatiaux coûtent très cher.

L’UE participe activement aux discussions internationales sur la coopération dans le domaine de l’exploration spatiale, en particulier avec les États-Unis, la Russie et la Chine.

Elle participe au Forum international d'exploration de l'espace, des réunions au niveau ministériel consacrées à la coordination et la coopération internationales dans le domaine de l'exploration spatiale.

Recherche

L'UE s'emploie à mettre en place une industrie spatiale européenne compétitive, indépendante et d'envergure mondiale.

Si l'Europe souhaite maintenir ses activités spatiales et son accès à l'espace, elle doit impérativement renforcer son secteur spatial en stimulant la recherche et l'innovation.

Des projets de recherche spatiale peuvent être financés par le programme Horizon 2020 English, dans le cadre du programme de travail «Primauté dans le domaine des technologies génériques et industrielles English» (13,5 milliards d'euros).

Domaines de financement:

  • applications de la navigation par satellite – Galileo;
  • observation de la Terre;
  • protection des moyens spatiaux européens;
  • compétitivité du secteur spatial européen: science et technologie;
  • instrument pour les PME (aide spécifique destinée aux petites et moyennes entreprises).

Haut de la page

Entreprise

Manuscrit actualisé en novembre 2014

Cette publication fait partie de la série «Comprendre les politiques de l’Union européenne»


Haut de la page



CONTACT

Demandes d'informations d'ordre général

Appelez le
00 800 6 7 8 9 10 11 Fonctionnement du service

Envoyez vos questions par courriel

Coordonnées des institutions, contacts avec la presse et visites

Aidez-nous à améliorer ce site

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

OuiNon

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?