Emploi et affaires sociales


La politique sociale et de l’emploi relève principalement de la compétence des États membres. Les fonds de l’UE soutiennent et complètent leurs actions.

Pour contrer les conséquences du vieillissement de la population, la politique sociale et de l’emploi de l’UE s'attache à:

  • faciliter le passage de l’école au travail;
  • faciliter la recherche d’un emploi;
  • moderniser les systèmes de sécurité sociale;
  • faciliter la mobilité des travailleurs dans l'UE;
  • réduire la pauvreté;
  • protéger les personnes handicapées.

En outre, l’UE:

  • coordonne et surveille les politiques nationales;
  • encourage les pays membres à partager leurs bonnes pratiques en matière d’inclusion sociale, de retraite et de lutte contre la pauvreté;
  • encourage les formations, le développement des compétences et l'entrepreneuriat;
  • adopte des réglementations sur les droits des travailleurs, la discrimination au travail et la coordination des régimes de sécurité sociale, et contrôle leur mise en œuvre.

Emploi

La Commission européenne encourage les pays membres de l'UE à:

  • créer des possibilités d’emploi;
  • réduire les disparités sur le marché du travail;
  • soutenir la compétitivité économique;
  • contrôler les politiques nationales de l'emploi.

Droits des travailleurs

La législation européenne limite désormais le nombre d'heures de travail, combat la discrimination sur le lieu de travail, renforce la sécurité au travail et garantit le versement d'indemnités en cas d'accident du travail.

Sécurité et inclusion sociales

L'UE promeut la sécurité et l'inclusion sociales en proposant et en coordonnant des mesures de financement destinées à aider les pays membres à investir dans les ressources humaines — dans des domaines tels que l'accueil des enfants, les soins de santé, la formation, l'accessibilité des infrastructures et l'aide à la recherche d'un emploi — et à réformer leurs systèmes de sécurité sociale.

Compétences

Les compétences et qualifications requises évoluant au fil du temps, l’UE a élaboré une série d’initiatives visant à:

  • développer les compétences nécessaires;
  • gérer la disponibilité des compétences requises pour éviter les inadéquations et les lacunes;
  • faciliter la reconnaissance officielle des qualifications à l'étranger afin de permettre à chacun de vivre, d'étudier et de travailler n'importe où en Europe.

Vivre et travailler à l'étranger

L'Union et ses États membres s'emploient à coordonner leurs régimes de sécurité sociale afin que les travailleurs puissent continuer à percevoir leur pension de retraite et leurs prestations sociales lorsqu'ils changent d'emploi et travaillent dans plusieurs pays de l'UE. EURES, le réseau des services européens de l’emploi, aide les entreprises à recruter des travailleurs venant d'un autre pays et les citoyens qui veulent travailler à l'étranger.

Programmes de financement de l'UE

Haut de la page

Emploi et affaires sociales

Manuscrit actualisé en novembre 2014

Cette publication fait partie de la série «Comprendre les politiques de l’Union européenne»


Haut de la page



Suivez-nous

Facebook

  • Europe socialeEnglish (en)

Twitter

  • Europe socialeEnglish (en)

Haut de la page

CONTACT

Demandes d'informations d'ordre général

Appelez le
00 800 6 7 8 9 10 11 Fonctionnement du service

Envoyez vos questions par courriel

Coordonnées des institutions, contacts avec la presse et visites

Aidez-nous à améliorer ce site

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

OuiNon

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?