Droits de l'homme


La dignité humaine, la liberté, la démocratie, l'égalité, l'État de droit et le respect des droits de l'homme sont des valeurs fondamentales des traités européens. Ces valeurs ont été renforcées par la Charte des droits fondamentaux.

 

Les pays appartenant à l'Union européenne (UE) et ceux qui souhaitent la rejoindre doivent respecter les droits de l'homme. Il en va de même pour ceux qui concluent des accords commerciaux et de coopération avec l'Union.

Dessin montrant des personnes assises dans deux moitiés de globe terrestre suspendues à une gigantesque balance.

Les droits de l'homme sont universels.

La politique des droits de l'homme de l'UE:

  • défend les droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels;
  • s'emploie à faire progresser les droits des femmes, des enfants, des minorités et des personnes déplacées;
  • s'oppose à la peine de mort, à la torture, à la traite des êtres humains et aux discriminations;
  • défend la nature universelle et indivisible des droits de l'homme, en collaborant étroitement avec les pays partenaires, les organisations internationales et régionales, et la société civile.
Mots-clés associés aux droits de l'homme, tels que «universalité» et «justice»

Les droits de l'homme: une multitude de significations pour une multitude d'être humains

Les droits de l'homme s'opposent aux discriminations

Le cadre stratégique et le plan d'action en matière de droits de l'homme et de démocratie adoptés en 2012 visent à améliorer l'efficacité et la cohérence de la politique européenne des droits de l'homme dans son ensemble. Stavros Lambrinidis a été nommé la même année Représentant spécial de l'Union européenne pour les droits de l'homme. ll a pour mission de renforcer l'efficacité et la visibilité de la politique extérieure de l'UE dans ce domaine.

Rapports annuels

L'UE publie tous les ans un rapport sur l'application de la Charte des droits fondamentaux, et un rapport sur les droits de l'homme et la démocratie dans le monde. Ces documents évaluent le travail qu'elle a accompli dans le domaine des droits de l'homme.

Trois enfants se tenant par la main

Les enfants ont besoin d'une protection particulière.

Protéger les droits fondamentaux dans l'UE

Dans l'UE, les droits fondamentaux sont garantis au niveau national par la constitution de chaque pays et au niveau européen par la Charte des droits fondamentaux. Adoptée en 2000, la Charte est devenue juridiquement contraignante pour les États membres en 2009. Après avoir exercé tous les recours nationaux existants, les particuliers peuvent saisir en dernier ressort la Cour européenne des droits de l'homme.

Toutes les institutions (Commission, Parlement et Conseil) jouent un rôle dans la protection des droits de l'homme. Elles sont assistées par l'Agence des droits fondamentaux, qui repère et analyse les tendances générales en la matière.

La Charte réunit en un seul instrument les droits fondamentaux contraignants pour les institutions et organes de l'Union. Elle s'applique également aux États membres, mais uniquement dans le cadre de la mise en œuvre de la législation européenne.

Protéger les droits de l'homme dans le monde

Enfants assis devant le véhicule d'une ONG

Les actions de l'UE dans le domaine des droits de l'homme englobent la lutte contre la pauvreté et la prévention des conflits.

La lutte contre la pauvreté, ainsi que la prévention et la résolution des conflits font partie intégrante des actions menées en faveur des droits de l'homme. C'est pourquoi l’UE fait de cette question un aspect prioritaire de ses relations avec les autres pays et régions.

Tous les accords commerciaux ou de coopération conclus avec des pays extérieurs à l'UE contiennent une clause sur les droits de l'homme indiquant que ces droits constituent une composante essentielle des relations avec l'Union. Il existe aujourd’hui plus de 120 accords de ce type. L'UE a prononcé des sanctions à l'encontre de plusieurs pays, dont la Biélorussie et l'Iran, pour avoir enfreint les droits de l'homme.

Elle a également engagé des dialogues sur les droits de l'homme avec plus de 40 pays et organisations, dont la Russie, la Chine et l'Union africaine.

Avec l'Instrument européen pour la démocratie et les droits de l'homme, l'UE soutient des groupes de la société civile ou des personnes qui défendent la démocratie et luttent contre la torture et le racisme. Cet instrument est doté d'un budget de 1,1 milliard d'euros pour la période 2007-2013.

Haut de la page

Justice, citoyenneté et droits fondamentaux

Publié en octobre 2013

Cette publication fait partie de la série «Comprendre les politiques de l’Union européenne»


Haut de la page


Vidéos


CONTACT

Demandes d'informations d'ordre général

Appelez le
00 800 6 7 8 9 10 11 Fonctionnement du service

Envoyez vos questions par courriel

Coordonnées des institutions, contacts avec la presse et visites

Aidez-nous à améliorer ce site

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

OuiNon

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?