Aide humanitaire et protection civile


L'Union européenne (UE) fournit une aide humanitaire depuis 1992 dans plus de 140 pays, fidèle à son engagement d'aider les victimes de catastrophes dans le monde entier. Elle tente de venir en aide aux personnes en détresse, à la suite de catastrophes naturelles ou de conflits, quels que soient leur nationalité, leur religion, leur sexe ou leur origine ethnique. Ses nombreuses activités répondent à la multiplication des crises graves dans le monde et illustrent sa volonté de jouer un rôle moteur dans l'aide aux victimes.

 

Depuis 2010, la Commission européenne a mis en place un mécanisme plus solide et plus efficace pour faire face aux catastrophes dans l'UE et dans le reste du monde. L'aide humanitaire et la protection civile ont été intégrées dans la même structure, ce qui a permis d'accroître considérablement leur efficacité et leur complémentarité.

Le mécanisme de protection civile de l'UE et les fonds alloués à l'aide humanitaire se complètent pour répondre aux besoins résultant d'un conflit ou d'une catastrophe. Ainsi, lorsque le cyclone Haiyan a touché les Philippines en 2013, la Commission et les pays de l'UE ont mis en commun leurs ressources financières et matérielles pour fournir une aide humanitaire aux victimes.

 

Aide humanitaire

L'UE est présente dans les zones en crise dans le monde entier, notamment en Syrie , au Soudan du Sud et en République centrafricaine , ainsi que dans les pays où les conflits ont fait place à l'instabilité, comme en Côte d'Ivoire . Elle s'emploie à sauver des vies, à atténuer les souffrances ainsi qu'à assurer la sécurité et à protéger la dignité des personnes en détresse.

Ces dernières années, le budget annuel consacré aux opérations humanitaires avoisine le milliard d'euros, soit juste un peu plus de 2 euros par citoyen de l'UE. En dépit d'un budget limité, l'UE vient en aide à quelque 120 millions de personnes dans le besoin chaque année.

Ventilation de l'aide humanitaire par secteur (2012)

Ventilation de l'aide humanitaire par secteur (2012)

Notre travail

Un expert d'ECHO parle avec des victimes du cyclone Phailin, qui a frappé la côte orientale de l'Inde en octobre 2013.

Un expert d'ECHO parle avec des victimes du cyclone Phailin, qui a frappé la côte orientale de l'Inde en octobre 2013.

Les opérations de secours de l'UE sont gérées par ECHO, le service d'aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne. L'UE ne fournit pas l'aide humanitaire directement, mais elle finance et coordonne des organisations partenaires qui travaillent sur le terrain. Elle compte plus de 200 organisations partenaires dans le monde entier, dont des organisations non gouvernementales (ONG), des organisations internationales et des agences des Nations unies.

L'aide financée par l'UE prend les formes suivantes:

  • produits de première nécessité: nourriture, abris et médicaments;
  • renforcement de la résilience et réduction des risques de catastrophe;
  • équipes médicales;
  • experts en déminage;
  • transports;
  • soutien logistique.

Une aide d'urgence est apportée partout où elle est nécessaire, en cas de crises et là où les réfugiés ou les personnes déplacées échouent.

Stratégie de désengagement et transfert

Les opérations de secours organisées en cas de catastrophes et l'aide d'urgence sont, par définition, des interventions à court terme. En général, les opérations financées par l'UE ne durent pas plus de 12 mois. Cependant, lorsque l'aide humanitaire prend fin, les bénéficiaires doivent être en mesure de faire face à la situation seuls ou disposer d'une autre forme d’aide au développement à plus long terme.

Une Turkana donne à un agent d'Oxfam des bijoux, des sacs et des gourdes d'eau et de lait que les femmes vendent sur les marchés locaux.

Une Turkana donne à un agent d'Oxfam des bijoux, des sacs et des gourdes d'eau et de lait que les femmes vendent sur les marchés locaux.

Pour réduire le risque de laisser les populations démunies, l'UE demande à ses partenaires sur le terrain de prévoir dans leurs projets une stratégie de désengagement au terme de laquelle une autorité locale reprendra le contrôle de la situation ou, le cas échéant, de veiller à ce que d'autres structures d'aide puissent les remplacer après leur départ.

«EU Aid Volunteers»

Pour aider l'UE à intervenir plus efficacement en cas de crise, le programme «EU Aid Volunteers» (2014-2020) permet à quelque 18 000 Européens de s'engager comme bénévoles dans des projets financés par l'UE dans le monde entier. D'ici la fin du programme, quelque 4 000 personnes seront formées et orientées vers des organisations humanitaires pour être déployées dans des pays touchés par des catastrophes, 4 000 volontaires et membres du personnel d'ONG bénéficieront de formations et de mesures de renforcement des capacités, tandis que 10 000 volontaires en ligne soutiendront des projets dans leur pays d'origine.

 

Protection civile

Après le tremblement de terre survenu à Van (Turquie) en 2011, une équipe de protection civile de l'UE a contribué à fournir l'aide européenne sur le terrain.

Après le tremblement de terre survenu à Van (Turquie) en 2011, une équipe de protection civile de l'UE a contribué à fournir l'aide européenne sur le terrain.

 

La Commission européenne joue un rôle clé en coordonnant les mesures de protection civile prises pour faire face aux crises en Europe et dans le monde par l'intermédiaire du mécanisme de protection civile de l'UE. Le cœur opérationnel du mécanisme est le centre de réaction d'urgence English mis en place en 2013, qui suit 24h sur 24 les crises existantes et potentielles dans le monde entier.

Il coordonne la communication entre le pays touché, des experts sur le terrain et les 32 pays participants (les 28 États membres de l'UE ainsi que l'Islande, le Liechtenstein, l'ancienne République yougoslave de Macédoine et la Norvège). Les offres d'aide des participants sont adaptées aux besoins du pays touché par la catastrophe.

Le mécanisme de protection civile de l'UE a répondu à plus de 80 situations d'urgence entre 2010 et 2013:

  • la triple catastrophe au Japon (2011);
  • la guerre civile en Syrie;
  • les incendies de forêt dans le sud de l'Europe et dans les Balkans;
  • les inondations en Europe centrale.

La nouvelle législation en matière de protection civile, en vigueur depuis janvier 2014, prévoit un cadre de coopération renforcée pour la prévention des catastrophes, l'évaluation des risques, la préparation et la planification, ainsi que des formations et des exercices conjoints plus réguliers pour les équipes européennes de protection civile. Elle a également mis en place une réserve volontaire de capacités et d'experts des pays de l'UE.

Haut de la page

Aide humanitaire et protection civile

Publiée en février 2014

Cette publication fait partie de la série «Comprendre les politiques de l’Union européenne»


Haut de la page


Vidéos


Suivez-nous

Facebook

  • Commission européenne – Aide humanitaire et protection civileEnglish (en)

Twitter

  • Commission européenne - Aide humanitaire et protection civileEnglish (en)

Haut de la page

CONTACT

Demandes d'informations d'ordre général

Appelez le
00 800 6 7 8 9 10 11 Fonctionnement du service

Envoyez vos questions par courriel

Coordonnées des institutions, contacts avec la presse et visites

Aidez-nous à améliorer ce site

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

OuiNon

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?