Affaires maritimes et pêche


La mer et les ressources maritimes, c'est-à-dire bien sûr le poisson, mais aussi l'énergie produite à partir du pétrole et du gaz, constituent la principale source de revenu de nombreux Européens. La flotte marchande de l'UE sillonne les océans du globe, et les zones côtières favorisent le tourisme, qui constitue également un important secteur d'activité.

Compte tenu de ces enjeux économiques, nous devons exploiter les ressources maritimes de façon responsable, c'est-à-dire éviter la surpêche et exploiter les gisements de pétrole et de gaz sans endommager l'environnement marin et côtier.

Pêche – L'importance de la préservation du milieu

Le secteur européen de la pêche occupe la quatrième place mondiale et produit chaque année quelque 6,4 millions de tonnes de poisson. Les secteurs de la pêche et de la transformation du poisson procurent un emploi à plus de 350 000 personnes.

La priorité pour l'UE consiste à garantir un secteur de la pêche durable sur le plan économique et écologique, et à tenir compte des intérêts des consommateurs.

Dans cette optique, la Commission a récemment présenté une réforme majeure de la politique commune de la pêche, qui vise à garantir les sources de revenu des pêcheurs tout en mettant un terme à la surexploitation et à l'épuisement des stocks.

Ces propositions appellent à la création d'un Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP) pour la période 2014-2020. Ce fonds permettra aux pêcheurs d'assurer leur transition vers une pêche durable et aux communautés côtières de diversifier leurs activités économiques, en soutenant des projets visant à créer de nouveaux emplois et à améliorer la qualité de vie dans ces régions.

Pêcheurs déchargeant leur cargaison © Van Parys Media

La préservation des stocks de poissons est un objectif prioritaire de la politique européenne de la pêche.

Coopération et assistance internationales

L'Union européenne a conclu des accords de partenariat avec des pays tiers. Elle participe aux négociations au sein d'organisations de pêche régionales et internationales afin de garantir une réglementation transparente et durable des mers du globe et d'éviter la surpêche.

Ces accords permettent également à ses navires de pêcher dans des eaux lointaines et d'approvisionner le marché de l'UE, moyennant le versement d'une contribution financière. Les pays partenaires non européens, parmi lesquels figurent des pays en développement, peuvent ainsi investir dans leur propre secteur de pêche et développer leurs stocks de poissons.

Développement durable de l'aquaculture et des produits de la mer

L'écart ne cesse de se creuser entre la quantité de produits de la mer consommés dans l'UE et les volumes fournis par le secteur de la pêche. L'aquaculture peut en partie combler ce déficit. Aujourd'hui, un quart de la production européenne de poissons et de produits de la mer provient d'exploitations aquacoles et d'autres formes d'aquaculture. En volume, les principales espèces aquacoles sont les moules, la truite arc-en-ciel et le saumon Atlantique, suivies des huîtres, de la daurade, de la carpe, de la palourde et du bar.

Des normes élevées en matière de protection de l'environnement, de la santé animale et des consommateurs sont appliquées à l'aquaculture européenne. Ce secteur connaît cependant le marasme depuis quelques années, une tendance que la Commission entend inverser par des propositions spécifiques dans le cadre de la réforme de la politique commune de la pêche.

Éoliennes © UE

L'énergie éolienne en mer contribue à la production d'énergie propre et stimule la croissance et l'emploi

La dimension maritime

Avec 1 200 ports, l'UE représente la première zone maritime et la plus grande flotte marchande du monde. 90 % de son commerce extérieur et 40 % de son commerce intérieur transitent par la mer.

L'environnement a toujours été pris en compte par la politique européenne de la pêche. Récemment toutefois, l'optique a été élargie afin d'englober tous les aspects de l'exploitation de l'espace maritime. L'objectif est de s'appuyer sur les atouts et la longue expérience de l'Europe en matière de recherche, de technologie et d'innovation dans le domaine maritime, et de contribuer à la stratégie Europe 2020 en faveur d'une croissance intelligente, durable et inclusive.

La politique maritime de l'UE englobe les transports maritimes, la compétitivité des entreprises du secteur, l’emploi, la recherche scientifique, la pêche et la protection de l'environnement marin. Son objectif est de garantir le développement économique tout en préservant l'environnement.

Tous les ans, le 20 mai, l'UE fête la «Journée maritime européenne» afin de rappeler l'importance de l'espace maritime pour son développement économique et social.

Haut de la page

Pêche et affaires maritimes

Publiée en janvier 2013

Cette publication fait partie de la série «Comprendre les politiques de l’Union européenne»


Haut de la page


Vidéos


CONTACT

Demandes d'informations d'ordre général

Appelez le
00 800 6 7 8 9 10 11 Fonctionnement du service

Envoyez vos questions par courriel

Coordonnées des institutions, contacts avec la presse et visites

Aidez-nous à améliorer ce site

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

OuiNon

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?