You are here:

Commerce

Première puissance commerciale du monde, l'Union européenne (UE) assure 16.5% du total des importations et exportations mondiales. L'instauration d'une zone de libre-échange entre ses États membres était l'un de ses principes fondateurs et la libéralisation du commerce mondial est l'un de ses objectifs.

Le commerce, un système mondial

Le commerce international est fondé sur des règles établies par l'Organisation mondiale du commerce pour garantir la transparence et l'équité des accords commerciaux conclus entre les pays.

La politique commerciale de l'UE est décidée exclusivement par les institutions européennes. La Commission négocie des accords au nom de l'UE, dans le respect des règles de l'OMC, et collabore étroitement avec ses États membres et le Parlement européen pour veiller au fonctionnement du système mondial et lui permettre de s'adapter aux changements.

La première puissance commerciale mondiale

L'UE est le plus grand exportateur mondial de produits manufacturés et de services, et le principal marché d'importation de plus de 100 pays.

L'UE est également le plus grand marché unique du monde. Les consommateurs et investisseurs, européens comme étrangers, profitent des nombreux avantages d'un système simplifié qui garantit la libre circulation des personnes, des biens, des services et des capitaux.

Un marché ouvert et équitable

L'UE négocie des accords commerciaux dans le monde entier, avec de très nombreux partenaires. Elle conclut notamment des accords de libre-échange.

Ces partenariats doivent favoriser la croissance et l'emploi en Europe, en ouvrant aux entreprises européennes de nouveaux marchés dans le reste du monde. À titre d'exemple, les transactions transatlantiques représentent quelque 2 milliards d'euros par jour.

La politique commerciale de l'UE comporte également des dispositions visant à lutter contre le travail forcé et le travail des enfants, la destruction de l'environnement et la volatilité des prix, telles que les mécanismes permettant d'assurer la transparence et la traçabilité tout au long de la chaîne d'approvisionnement.

Pour les pays les plus pauvres, la politique commerciale de l'UE associe les échanges au développement. L'octroi de droits de douane réduits, le soutien aux PME exportatrices et l'aide à l'amélioration de la gouvernance sont quelques moyens par lesquels le commerce et l'aide au développement peuvent être combinés afin de permettre aux populations dans le besoin de tirer profit de la croissance due aux échanges commerciaux.