Action pour le climat


Afin d'empêcher que le changement climatique atteigne des niveaux dangereux, la communauté internationale a convenu que le réchauffement de la planète ne devait pas dépasser de 2°C les températures préindustrielles. L'UE travaille donc d'arrache-pied pour réduire les émissions de ses États membres et inciter les grands pollueurs à prendre des mesures fortes. Elle élabore également une stratégie pour faire face aux conséquences inévitables du changement climatique.

Randonneur sur un glacier © Digital Vision/Karl Weatherly

Randonneur sur un glacier.

Des objectifs pour stimuler la croissance verte

Lutter dès aujourd'hui contre le changement climatique permettra, à long terme, d'épargner des vies et des coûts. La demande croissante de technologies propres offre également l'occasion de moderniser l'économie européenne et de créer de la croissance et des emplois «verts».

L'UE doit atteindre, d'ici à 2020, un certain nombre d'objectifs dans le domaine du climat et de l'énergie:

  • réduire ses émissions de gaz à effet de serre d'au moins 20 % par rapport aux niveaux de 1990;
  • porter à 20 % la part des sources d'énergie renouvelables;
  • améliorer l'efficacité énergétique afin de réduire de 20 % la quantité d'énergie primaire consommée par rapport aux niveaux prévus.

L'UE a proposé de réduire ses émissions de 30 % d'ici à 2020 si d'autres grandes économies s'engagent à endosser une part équitable de l'effort de réduction global.

Il faudra à long terme procéder à des réductions beaucoup plus importantes pour empêcher un changement dangereux du climat. L'UE s'est engagée à réduire ses émissions de 80 à 95 % par rapport aux niveaux de 1990 d'ici à 2050, à la condition que les pays développés participent à l'effort collectif.

La Commission européenne explique comment atteindre ce résultat de façon rentable dans sa «Feuille de route vers une économie compétitive à faible intensité de carbone à l’horizon 2050» .

Échange de quotas d'émission: réduire les émissions au moindre coût

Le système d'échange de quotas d'émission de l'UE est la pierre angulaire de la stratégie européenne de lutte contre le changement climatique. Il contribue à réduire progressivement les émissions de l'industrie à moindre coût.

Lancé en 2005, ce système prévoit d'abaisser chaque année le «plafond» des émissions des industries à forte intensité énergétique comme les centrales électriques, la sidérurgie et le secteur du ciment. Les entreprises doivent restituer des quotas pour chaque tonne de CO2 émise, ce qui les incite en permanence à réduire leurs émissions. Certains secteurs reçoivent un certain nombre de quotas gratuitement mais, de plus en plus, les entreprises doivent acheter ces quotas aux enchères ou sur le marché du carbone.

Se préparer aux conséquences du changement climatique

Même si toutes les émissions de gaz à effet de serre cessaient aujourd'hui, celles qui sont présentes dans l'atmosphère continueraient à changer le climat pour les décennies à venir. Nous n'avons donc d'autre choix que de nous adapter au changement climatique. Nous pouvons par exemple modifier la réglementation en matière de construction afin de tenir compte des futures conditions climatiques, construire des infrastructures de protection contre les inondations ou mettre au point des cultures résistant à la sécheresse.

Haut de la page

Action pour le climat

Publiée en juillet 2013

Cette publication fait partie de la série «Comprendre les politiques de l’Union européenne»


Haut de la page



CONTACT

Demandes d'informations d'ordre général

Appelez le
00 800 6 7 8 9 10 11 Fonctionnement du service

Envoyez vos questions par courriel

Coordonnées des institutions, contacts avec la presse et visites

Domaines liés

Aidez-nous à améliorer ce site

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

OuiNon

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?