Chemin de navigation

Agriculture


La politique agricole commune de l'UE poursuit de nombreux objectifs: elle aide les agriculteurs non seulement à produire des aliments, mais aussi à protéger l'environnement, à améliorer le bien-être des animaux et à soutenir la viabilité des communautés rurales.

La quantité ne doit pas l'emporter sur la qualité

Parmesan © Van Parys Media

Authentique fromage Parmesan portant le label de qualité européen.

Les priorités de la politique agricole de l'UE ont changé au fil des ans, reflétant l'évolution des conditions de vie en Europe. Cette politique vise aujourd'hui à:

  • permettre aux agriculteurs de produire en quantité suffisante des aliments sûrs et de grande qualité (céréales, viande, produits laitiers, fruits, légumes, vin, etc.), contribuer à la diversification économique des zones rurales et appliquer des normes exigeantes en matière de protection de l'environnement et de bien-être animal;
  • aider les consommateurs à faire des choix en connaissance de cause au moyen de labels de qualité européens facultatifs. Cet étiquetage, qui indique l'origine géographique ou l'utilisation de méthodes ou d'ingrédients traditionnels ou biologiques, renforce la compétitivité des produits agricoles européens sur les marchés mondiaux;
  • favoriser l'innovation dans la production agricole et agro-alimentaire (avec l'aide de projets de recherche de l'UE) afin d'accroître la productivité et de réduire les incidences sur l'environnement, par exemple en utilisant des sous-produits et des déchets agricoles pour produire de l'énergie;
  • encourager des relations commerciales équitables avec les pays en développement, en réduisant les subventions européennes aux exportations agricoles pour permettre à ces pays de vendre plus facilement leurs produits.
Marché © Bilderbox

Offrir des produits variés à un prix abordable est un principe fondamental de la politique agricole de l'Union.

Préparer l’avenir

Il faudra notamment doubler la production alimentaire mondiale d'ici à 2050 pour faire face à la croissance démographique et à une augmentation de la consommation de viande due à l'amélioration du niveau de vie, tout en tenant compte des conséquences du changement climatique (perte de biodiversité, détérioration des sols et de la qualité de l'eau).

Pour relever ces défis tout en répondant aux souhaits des citoyens européens, la politique agricole de l'UE mettra davantage l'accent, à compter de 2013, sur:

  • des pratiques agricoles durables;
  • l'innovation, la recherche et la diffusion des connaissances;
  • un système de soutien plus juste en faveur des agriculteurs européens.

L'importance des dépenses agricoles dans le budget de l'UE

La politique agricole est gérée de manière plus centralisée, au niveau européen, que d'autres politiques. Cela signifie que c'est l'UE qui gère l'argent que les États membres consacreraient de toute façon à l'agriculture.

Par ailleurs, la part des dépenses agricoles dans le budget de l'UE a fortement baissé (passant d'un record de près de 70 % dans les années 70 à environ 40 % aujourd'hui). Cette évolution reflète à la fois l'extension des responsabilités de l'UE et les économies générées par les réformes,qui ont permis à l'UE d'accueillir 12 nouveaux pays membres depuis 2004 sans augmenter le budget agricole.

Haut de la page

Agriculture

Publiée en février 2013

Cette publication fait partie de la série «Comprendre les politiques de l’Union européenne»


Haut de la page



Suivez-nous

Facebook

  • Commission européenne – AgricultureEnglish (en)

Haut de la page

CONTACT

Demandes d'informations d'ordre général

Appelez le
00 800 6 7 8 9 10 11 Fonctionnement du service

Envoyez vos questions par courriel

Coordonnées des institutions, contacts avec la presse et visites

Aidez-nous à améliorer ce site

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

OuiNon

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?