RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 5 langues

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


Une stratégie de recherche sur les technologies futures et émergentes en Europe

L’Union européenne (UE) a de nombreux défis à relever en matière de recherche sur les technologies futures et émergentes en Europe (FET). Pour devenir leader dans ce domaine, il est important que l’Europe dépasse le contexte de la crise économique et lance des initiatives audacieuses qui intègrent de jeunes chercheurs du monde entier.

ACTE

Communication de la Commission au Parlement européen, au Conseil, Comité économique et social européen et au Comité des régions du 20 avril 2009 intitulée « Repousser les limites des TIC : une stratégie en matière de recherche sur les technologies futures et émergentes en Europe » [COM(2009) 184 final – Non publié au Journal officiel].

SYNTHÈSE

La présente communication met en lumière le rôle phare des technologies futures et émergentes (FET) dans le domaine de la recherche et pose les jalons d’une stratégie à long terme qui vise à renforcer la compétitivité de l’Europe et l’innovation.

Présentation du programme FET

Dès ces débuts en 1989, le programme sur les FET a permis la découverte et la mise au point de technologies de l’information radicalement nouvelles.

Ce programme finance essentiellement des activités de recherche menées dans des domaines novateurs et contribuent à l’émergence de nouvelles pratiques dans le secteur de la recherche. Il se fonde sur la pluridisciplinarité et favorise la collaboration entre les équipes de recherche européennes.

Défis à relever dans le domaine de la recherche sur les technologies futures et émergentes

Eu égard au contexte de crise économique, l’Europe investit peu dans la recherche transformationnelle à haut risque sur les technologies de l’information et de la communication (TIC). Il conviendrait d’augmenter les investissements publics et privés dans la recherche à haut risque.

Par ailleurs, de nombreux enjeux sociétaux tels que le développement durable, le changement climatique, la santé, le vieillissement de la population, la sécurité, ainsi que l’intégration économique et sociale nécessitent des solutions novatrices dans le domaine des TIC. Les chercheurs devraient être encouragés à développer de telles solutions en toute liberté à travers la recherche fondamentale transformationnelle.

Il est également important que l’Europe privilégie les modes de coopération interdisciplinaire. L’initiative « Humain physiologique virtuel » (VPH) dont l’objectif consiste à réaliser une simulation personnalisée du corps humain constitue un des premiers exemples d’une telle coopération.

La recherche fondamentale est encore trop fragmentée, ce qui crée des doubles emplois, des divergences de priorité et un potentiel inexploité. Il est nécessaire d’élaborer une stratégie commune pour éviter cette fragmentation de la recherche.

En outre, l’Europe souffre d’une forte pénurie de chercheurs qualifiés et de la concurrence internationale. Pour pallier ce manque, il conviendrait d’offrir aux jeunes chercheurs les plus brillants des possibilités de carrières plus attrayantes.

Les besoins des entreprises ne sont pas assez pris en compte par les programmes de recherche stratégique des plateformes technologiques européennes. Une fois les programmes achevés, les résultats devraient être communiqués systématiquement aux entreprises afin que celles-ci puissent mettre en application les résultats de ces programmes.

Le programme FET ne valorise pas assez la coopération internationale. Or, il est important que les chercheurs mettent en commun leurs ressources afin d’améliorer le niveau d’excellence à l’échelle mondiale.

Stratégie proposée

La Commission propose de renforcer le programme FET dans le cadre du domaine thématique « TIC ». Dans cette optique, une augmentation de 20 % de la part du budget du 7ème Programme-cadre par an entre 2011 et 2013 doit être consacrée aux FET.

Des initiatives phares doivent être lancées dans le domaine des FET. L’une d’elles consisterait à modéliser la manière dont la nature traite les informations afin de concevoir, à terme, de futurs bio-ordinateurs.

L’Europe devrait coordonner les actions nationales et communautaires afin de recenser et soutenir des priorités communes, notamment en matière de technologies d’information quantiques et neurologiques, et ce, dans l’optique de lutter contre le morcellement de la recherche. Des appels à proposition seront lancés entre 2010 et 2013 dans des domaines d’intérêt communs liés aux FET.

Des mesures seront mises en place pour renforcer la participation des jeunes chercheurs dans le domaine des FET. Il s’agit de faire progresser et faciliter l’adoption de nouveaux programmes d’études par les autorités nationales et régionales.

En vue de renforcer la collaboration entre la recherche et les entreprises, les chercheurs sont invités à améliorer la diffusion des résultats de leurs travaux. De plus, la Commission prévoit d’encourager les PME de haute technologie à mener elles-mêmes des travaux de recherche.

Pour attirer les chercheurs de tous pays, la Commission européenne prendra contact avec des organismes de financement de pays tiers (États-Unis, Chine, Russie, notamment) afin d’établir des liens plus étroits dans le domaine de la recherche.

Contexte

La présente communication s’inscrit dans le contexte du rapport Aho sur la recherche et le développement, de même que sur l’innovation. Les conclusions de ce rapport soulignent la nécessité, pour les centres d’excellence, d’atteindre une masse critique d’activités dans des domaines stratégiques.

La présente fiche de synthèse est diffusée à titre d'information. Celle-ci ne vise pas à interpréter ou remplacer le document de référence, qui demeure la seule base juridique contraignante.

Dernière modification le: 25.09.2009

Voir aussi

Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page