RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 15 langues
Nouvelles langues disponibles:  CS - HU - PL - RO

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


Stratégie européenne pour la recherche marine et maritime

La science et la technologie offre la possibilité de concilier la protection des écosystèmes marins et le développement d’activités maritimes durables, dans la perspective d’une nouvelle politique maritime intégrée. Dans ce contexte, la Commission a élaboré la présente stratégie dont l’objectif est de proposer des moyens de mieux intégrer la recherche marine et la recherche maritime. Pour atteindre son objectif, elle prévoit notamment de renforcer les capacités, d’intensifier l’intégration des disciplines de recherche établies et d’améliorer la coopération entre tous les acteurs concernés par les mers et les océans.

ACTE

Communication de la Commission au Conseil, au Parlement européen, au Comité économique et social européen et au Comité des régions du 3 septembre 2008, intitulée «Une stratégie européenne pour la recherche marine et maritime: un espace européen de la recherche cohérent à l’appui d’une utilisation durable des mers et des océans» [COM(2008) 534 final – Non publié au Journal officiel].

SYNTHÈSE

La stratégie de la Commission se développe autour de deux axes principaux. Le premier consiste à améliorer les capacités de la recherche européenne à faire face à la complexité des écosystèmes marins, tandis que le second vise à faire apparaître de nouvelles formes de gouvernance. Elle propose un certain nombre d'actions qui s’appuient sur:

  • le renforcement des capacités en matière d’infrastructures (par exemple, les installations de surveillance et de collecte de données, les observatoires des océans, les technologies sous-marines ou les navires de recherche spécialisés), d'innovation et d'éducation;
  • le développement de l'intégration des connaissances et des données d'observation ainsi que la promotion des activités de recherche interdisciplinaires sur des thèmes transversaux (par exemple l'impact des activités humaines sur des écosystèmes côtiers et marins ou la protection et l'exploitation de la biodiversité marine) y compris le transfert technologique;
  • la promotion de synergies à travers la combinaison de différentes formules de financement aux niveaux régional, national, communautaire et privé. Elle prévoit également de développer la coopération internationale, car les problèmes liés aux océans ont une dimension planétaire.

Les nouvelles formes de gouvernance envisagées dans cette communication portent sur la création d'un partenariat stable, ouvert et basé sur les réseaux existants entre les chercheurs, les responsables politiques, les industriels et les représentants de la société civile. Ce partenariat devra déboucher sur un accord visant à définir les priorités de recherche et à renforcer la coopération, par exemple en mettant en place une programmation conjointe dans les domaines prioritaires. Le rôle de la Commission consistera à continuer de soutenir ses objectifs en mettant en œuvre les outils des programmes-cadres et les principes de l'Espace européen de la recherche (EER), notamment en identifiant des moyens plus efficaces pour tirer parti de nouveaux financements provenant des États membres, des régions et de la Communauté.

La stratégie européenne pour la recherche maritime doit être approuvée par le Conseil et par le Parlement européen. Le premier rapport de mise en œuvre sera présenté par la Commission au plus tard en 2012.

Contexte

La présente stratégie fait suite à la communication du mois d’octobre 2007 intitulée «Une politique maritime intégrée pour l'Union européenne». Dans cette dernière, la Commission a réaffirmé que son objectif principal consistait à créer les conditions nécessaires à la croissance des activités maritimes, tout en garantissant la protection des écosystèmes marins conformément à la stratégie pour le milieu marin.

La présente stratégie constitue un élément à part entière de l’Espace européen de la recherche. Elle représente en effet l’une des premières tentatives visant à ancrer l’EER dans un secteur de recherche particulier.

Dernière modification le: 22.10.2008
Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page