RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 5 langues

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


Sixième rapport d'étape sur la cohésion économique et sociale

La première partie du rapport est consacrée à la créativité et l’innovation dans les régions européennes. La Commission dresse ainsi un premier bilan et identifie les progrès à réaliser. La seconde partie du rapport concerne les résultats de la consultation publique qui avait été lancée en 2008 sur la cohésion territoriale.

ACTE

Rapport de la Commission au Parlement Européen et au Conseil - Sixième Rapport d'étape sur la cohésion économique et sociale [COM(2009) 295 – Non publié au Journal officiel].

SYNTHÈSE

Le sixième rapport sur la cohésion économique et sociale porte sur deux domaines:

  • la créativité, désignant la production d’une idée nouvelle et utile;
  • l’innovation, consistant en la mise en pratique d’une telle idée.

En outre, la créativité et l’innovation sont essentielles pour renforcer la compétitivité de l’économie européenne à long terme. Une enveloppe de 85 milliards d’euros a ainsi été consacrée à l’innovation pour la période 2007-2013.

La Commission identifie ainsi les principaux objectifs à atteindre et dresse le bilan des régions européennes dans les domaines de la créativité et de l’innovation.

Le rapport est également consacré aux résultats de la consultation publique qui avait été lancée en octobre 2008 sur la cohésion territoriale.

Créativité

La Commission souligne la nécessité pour les régions de développer les talents locaux, notamment en améliorant les niveaux d’instruction et de formation. Les régions peuvent également accroître leur part de créativité en attirant les talents étrangers. Elles doivent ainsi créer un environnement plus favorable à la venue des étrangers qualifiés, notamment en facilitant leur intégration et en luttant contre les discriminations.

Innovation

Afin de stimuler l’innovation, le rapport souligne la nécessité d’encourager la création d’entreprise et d’attirer les investisseurs étrangers. L’innovation peut également émaner des entreprises déjà existantes dans la région qui investissent dans le domaine de la recherche et du développement.

Bilan des régions européennes

Les régions relevant de l’objectif «compétitivité régionale et emploi» enregistrent de bons résultats. La proportion des diplômés de l’enseignement supérieur y est très élevée. De plus, la Commission constate que les entreprises présentes dans ces régions sont celles qui investissent le plus dans le domaine de la recherche et du développement. Afin de rester compétitive, ces régions doivent donc maintenir cet environnement favorable à la créativité et l’innovation. Elles doivent également accélérer la transition entre l’apparition d’une idée nouvelle et sa concrétisation en un nouveau produit, service ou procédé.

Les régions relevant de l’objectif «convergence» accusent un certain retard sur les régions de l’objectif «compétitivité régionale et emploi». Cependant, certains indicateurs sont encourageants. Ces régions ont notamment bénéficié d’une hausse de leur productivité et sont celles qui attirent le plus d’investisseurs étrangers. Elles doivent ainsi tirer les avantages de ces entreprises étrangères en facilitant leur intégration dans l’économie locale. De plus, ces régions ont intérêt à faire progresser leur niveau d’instruction et de formation.

Dans l’ensemble, l’UE a du retard sur les États-Unis, notamment dans le domaine de l’innovation, mais elle commence à le rattraper. L’UE enregistre ainsi une croissance élevée en ce qui concerne:

  • les diplômés de l’enseignement supérieurs et les chercheurs;
  • les investissements publics dans le domaine de la recherche et du développement;
  • les investissements dans le capital risque;
  • les accès internet à large bande;
  • les emplois dans les services à forte intensité de connaissance et de compétence.

Résultats de la consultation publique sur la cohésion territoriale

La consultation publique qui avaient été lancée en octobre 2008 a bénéficié d’un grand nombre de contributions de la part des États membres, des autorités régionales et locales, mais également des partenaires économiques et sociaux.

En outre, la consultation publique a permis de dégager un consensus sur la définition de la cohésion territoriale: il s’agit du développement harmonieux et durable de l’ensemble des territoires en tirant parti de leurs caractéristiques et de leurs ressources.

La Commission identifie alors plusieurs objectifs afin d’améliorer la cohésion territoriale. Elle souligne notamment la nécessité d’assurer une gouvernance à plusieurs niveaux politiques. Les autorités nationales, régionales et locales doivent ainsi collaborer sur l’élaboration et la coordination des politiques.

La Commission prône également une approche intégrée et transfrontalière des problématiques régionales. Elle souhaite ainsi améliorer l’utilisation des fonds européens. De nouvelles stratégies visant le développement durable de zones transnationales devraient ainsi se développer sur le modèle de la stratégie pour la mer Baltique.

Dernière modification le: 30.07.2010
Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page