RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 4 langues

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


Lutte contre les problèmes liés au stress et à la dépression

Les problèmes liés au stress et à la dépression sont devenus extrêmement préoccupants pour toutes les tranches d'âge. Le défi est d'autant plus grand que le phénomène a des répercussions sociales et économiques majeures. C'est pourquoi les conclusions du Conseil présentées ci-après appellent à la mise en œuvre d'actions de prévention des problèmes liés au stress et à la dépression, ainsi que de promotion de la santé mentale.

ACTE

Conclusions du Conseil, du 15 novembre 2001, relatives à la lutte contre les problèmes liés au stress et à la dépression [Journal officiel C 6 du 09.01.2002].

SYNTHÈSE

Les présentes conclusions s'inscrivent notamment dans la lignée de la résolution du Conseil du 18 novembre 1999 sur la promotion de la santé mentale qui invitait la Commission à envisager d'intégrer des activités sur le thème de la santé mentale dans un futur programme d'action dans le domaine de la santé publique. C'est ainsi que la décision du 23 septembre 2002 adoptant le programme d'action 2003-2008 souligne que la finalité globale du programme est de contribuer à la réalisation d'un niveau élevé de santé physique et mentale et de bien-être. Le programme prévoit par ailleurs l'élaboration et la mise en œuvre de stratégies et de mesures concernant la santé mentale en agissant sur les facteurs déterminants pour la santé.

Un phénomène de grande ampleur

Les problèmes liés au stress et à la dépression sont devenus extrêmement préoccupants pour toutes les classes d'âge. En outre, ils contribuent de manière non négligeable à la charge de morbidité et à la perte de qualité de vie dans l'Union européenne.

Effets du stress et de la dépression

Le défi est d'autant plus grand que les problèmes liés au stress et à la dépression sont courants et que leurs effets touchent de nombreux domaines. Le stress et la dépression entraînent en effet des souffrances sur le plan humain, accroissent le risque d'exclusion sociale, et augmentent la mortalité. Leur impact économique sur les sociétés doit également être pris en compte.

Promotion, prévention

Bien qu'il existe des méthodes efficaces de prévention des problèmes liés au stress et à la dépression, il est essentiel d'approfondir la recherche et les méthodes d'intervention afin de promouvoir la santé mentale et de prévenir le stress et la dépression.

La promotion de la santé mentale doit s'effectuer en agissant dans toutes les politiques et activités pertinentes, notamment en ce qui concerne les déterminants du stress et de la dépression. Il convient également d'élaborer et mettre en œuvre des stratégies visant à traiter les problèmes liés au stress et à la dépression.

Actions au niveau des États membres

Le Conseil invite les États membres à:

  • accorder l'attention appropriée aux effets des problèmes liés au stress et à la dépression dans toutes les classes d'âge et veiller à ce que ces problèmes soient reconnus; dans ce contexte, une attention particulière doit être accordée au problème croissant du stress et de la dépression au travail ;
  • prendre des mesures visant à améliorer la connaissance de la promotion de la santé mentale et de la prévention des problèmes liés au stress et à la dépression dans les services de santé et de soins médicaux, ainsi que dans les services sociaux;
  • collecter des données fiables concernant les problèmes liés au stress et à la dépressio,n et les partager avec les autres États membres et la Commission;
  • concevoir, mettre en œuvre et évaluer des actions en vue de la prévention des problèmes liés au stress et à la dépression, et encourager l'échange de bonnes pratiques et les projets communs avec les États membres.

Actions au niveau de la Commission

Dans le cadre des programmes d'action dans le domaine de la santé, la Commission est invitée à:

  • faciliter la collecte de données comparables sur les caractéristiques, les déterminants et les causes du stress et de la dépression;
  • étudier la possibilité d'entreprendre des activités sur le thème des problèmes liés au stress et à la dépression en facilitant, par exemple, les échanges d'informations et de bonnes pratiques relatives à la détection, à la prévention et au suivi des problèmes liés au stress et à la dépression;
  • étudier les possibilités de prévenir le stress et la dépression dans la définition et la mise en œuvre des politiques communautaires pertinentes destinées à compléter les politiques nationales;
  • étudier la possibilité d'élaborer des stratégies visant à prévenir les problèmes liés au stress et à la dépression.

ACTES LIÉS

STIGMATISATION ET DISCRIMINATION LIÉES À LA MALADIE MENTALE

Conclusions du Conseil "Emploi, politique sociale, santé et consommateurs", des 2 et 3 juin 2003, sur la lutte contre la stigmatisation et la discrimination liées à la maladie mentale.

Avec ces conclusions, le Conseil insiste sur l'impact des problèmes relatifs à la stigmatisation et à la discrimination liées à la maladie mentale. Le Conseil appelle donc à des actions concrètes afin d'améliorer l'inclusion sociale et de lutter contre les phénomènes de discrimination et stigmatisation.

PROMOTION DE LA SANTÉ MENTALE

Résolution du Conseil, du 18 novembre 1999, concernant la promotion de la santé mentale [Journal officiel C 86 du 24.03.2000].

Avec cette résolution, le Conseil invitait la Commission à:

  • envisager l'intégration d'activités sur le thème de la santé mentale dans le futur programme d'action dans le domaine de la santé publique ;
  • élaborer et mettre en œuvre, dans le cadre du système communautaire de surveillance de la santé, un volet relatif à la santé mentale et à rédiger un rapport sur la santé mentale ;
  • analyser l'impact des activités menées par la Communauté dans le domaine de la santé mentale, par exemple dans les secteurs de l'éducation, de la jeunesse, des affaires sociales et de l'emploi ;
  • examiner, après consultation des États membres, la nécessité d'élaborer une proposition de recommandation du Conseil concernant la promotion de la santé mentale.

Les États membres étaient également invités à agir dans ce domaine en promouvant la santé mentale et la prévention des maladies mentales, en encourageant l'échange de bonnes pratiques, les projets conjoints avec les autres États membres, et en stimulant et soutenant la recherche sur la santé mentale et sa promotion.

Dernière modification le: 29.05.2005
Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page