RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 5 langues

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


Sécurité des patients et prévention des infections associées aux soins

Chaque année, 8 à 12% des patients hospitalisés sont victimes de complications liées aux soins qui leur ont été dispensés dans des hôpitaux au sein de l’Union européenne (UE). Ces complications, souvent liées aux facteurs systémiques , engendrent une souffrance des patients et leurs familles, ainsi que d’importantes dépenses sanitaires. Pour éviter ces dysfonctionnements, la Commission européenne préconise un meilleur encadrement de la sécurité du patient.

ACTE

Recommandation 2009/C 151/01 du Conseil du 9 juin 2009 relative à la sécurité des patients, y compris la prévention des infections associées aux soins et la lutte contre celles-ci.

SYNTHÈSE

L’insécurité des patients dans le cadre des soins de santé constitue un problème majeur de santé publique et engendre de nombreuses dépenses. La présente recommandation préconise la mise en place d’un cadre visant à améliorer la sécurité des patients et à prévenir les événements indésirables et en particulier les infections associées aux soins (IAS) * qui peuvent être contractées dans les établissements de soins.

Sécurité des patients

Mise en place et développement de politiques et de programmes nationaux de sécurité des patients

Une autorité compétente chargée de la sécurité des patients sur leur territoire devrait être désignée. Cette mesure contribuerait entre autres à élever la sécurité des patients au rang d’enjeu prioritaire dans les politiques et programmes sanitaires à l’échelon national, régional et local.

Afin d'améliorer la sécurité des patients, des systèmes, des procédés et des outils plus performants dans le domaine de sécurité des soins devraient être mis au point. Les normes et les pratiques de sécurité applicables aux soins de santé devraient être révisées régulièrement.

Les organisations de professionnels de la santé sont également encouragées à jouer un rôle plus actif dans le domaine de la sécurité du patient.

Une stratégie devrait être mise en place afin de promouvoir des pratiques sûres qui permettraient d’éviter les évènements indésirables les plus fréquents tels que les événements liés à une médication, une IAS ou une intervention chirurgicale.

Associer les patients au processus

Les patients devraient être associés, par l’intermédiaire des associations qui les représentent, à la définition des politiques de sécurité des patients. Ils devraient, par ailleurs, bénéficier d’informations sur les normes de sécurité en vigueur ainsi que sur les procédures de réclamation et les voies de recours ou de dédommagement disponibles. Il serait aussi opportun de permettre aux patients d'assimiler des connaissances de base en matière de sécurité des patients.

Amélioration de l’information et instauration de systèmes de signalement

La mise en place ou l’amélioration de systèmes de signalement existants devraient permettre de fournir des informations sur l’ampleur, la nature et les causes des incidents liés aux soins des patients. De tels systèmes devraient être conçus de manière à encourager le personnel de santé à signaler tout évènement indésirable *. Ils offriraient également aux patients et à leur famille la possibilité de partager leurs expériences.

Ces systèmes permettraient, par ailleurs, de compléter d’autres systèmes de gestion des risques en matière de sécurité sanitaire, tels que celui concernant la pharmacovigilance (EN).

Éducation et formation du personnel de santé

Le personnel de santé a un grand rôle à jouer dans l’amélioration de la sécurité des patients. Il est donc important qu’il bénéficie d’une éducation et d’une formation pluridisciplinaire dans ce domaine. Les programmes de l’enseignement supérieur, les formations continues et en cours d’emploi du personnel soignant devraient donc inclure la question de la sécurité des patients.

L'ensemble du personnel de santé doit être dument informé des risques et des mesures de sécurité existants.

Partage des connaissances, de l'expérience et des meilleures pratiques au niveau communautaire

Il serait pertinent de développer un système permettant de classifier et évaluer la sécurité du patient au niveau européen. Cette démarche nécessite une élaboration des définitions et d'une terminologie communes ainsi que des indicateurs comparables qui permettraient aux États membres de bénéficier mutuellement d’informations et d’expériences acquises au niveau national. Cet échange des connaissances et des meilleures pratiques permettrait, par ailleurs, d’améliorer les politiques de sécurité des patients et de mieux cibler la recherche dans ce domaine.

Prévention des IAS

Une stratégie de prévention et de lutte contre les IAS devrait être établie afin de:

  • mettre en Ĺ“uvre des mesures de prévention et de lutte à l’échelon national ou régional;
  • améliorer la prévention des infections et la lutte contre celles-ci dans les établissements de soins;
  • mettre en place des systèmes de surveillance active;
  • favoriser l’éducation et la formation du personnel de santé;
  • faciliter l’accès à l’information pour les patients.

Contexte

En moyenne, les IAS affectent par année dans l'Union européenne un patient hospitalisé sur 20, soit 4,1 millions de personnes, et provoquent 37 000 décès. Bon nombre de ces décès pourraient être évités. La présente recommandation s’inspire des travaux de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour proposer un cadre qui permettra à préserver la sécurité des patients.

Termes clés de l'acte
  • Infection associée aux soins : désigne des maladies ou pathologies liées à la présence d’un agent infectieux ou de ses produits, en association avec un risque de mise en contact dans des établissements ou lors de procédures de soins ou de traitements;
  • Évènement indésirable : désigne un incident préjudiciable à un patient;
  • Sécurité des patients : désigne le fait, pour un patient, de ne pas subir un préjudice inutile ou potentiel associé aux soins de santé.
Dernière modification le: 27.08.2009
Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page