RSS
Index alphabétique

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


Libre circulation des personnes, asile et immigration

Justice, liberté et sécurité

La libre circulation des personnes, droit fondamental garanti aux citoyens de l’Union européenne (UE) par les traités, se concrétise par l’espace de liberté, de sécurité et de justice sans frontières intérieures. La suppression des frontières intérieures requiert une gestion renforcée des frontières extérieures de l’Union et de la réglementation de l’entrée et du séjour des ressortissants de pays tiers, notamment au moyen d’une politique commune en matière d’asile et d’immigration.
Le concept de libre circulation des personnes a été défini à la signature de l’accord de Schengen en 1985, puis de la convention de Schengen en 1990, qui a instauré la suppression des contrôles aux frontières entre les pays participants. En tant que partie intégrante du cadre juridique et institutionnel de l’UE, la coopération de Schengen s’est peu à peu étendue à la plupart des États membres ainsi qu’à des pays tiers.

Voir aussi

Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page