RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 15 langues
Nouvelles langues disponibles:  CS - HU - PL - RO

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


Éducation financière

La Commission juge l’éducation financière fondamentale en vue de la constitution d’un marché unique et désire à ce titre inciter les citoyens européens à acquérir les connaissances rudimentaires en finances personnelles. La présente communication vise à définir les principes de base pour des programmes nationaux d’éducation financière de qualité ainsi que à présenter les initiatives menées par l’Union européenne dans ce domaine.

ACTE

Communication de la Commission du 18 décembre 2007 concernant l’éducation financière [COM(2007) 808 final – Non publié au Journal Officiel].

SYNTHÈSE

Face au déficit de connaissances des consommateurs au sujet des produits financiers et devant la croissance du choix et de la complexité de ces produits, la Commission a décidé de promouvoir le développement de l’éducation financière au sein de l’Union européenne (UE).

Objectifs

La présente communication fait partie des mesures sur les services financiers de détail prévues par le rapport de la Commission «Un marché unique pour l’Europe du XXIe siècle» et a pour objectif d’aider les parties intéressées lors de l’élaboration de programmes d’éducation financière grâce à:

  • une prise de conscience de la nécessité de lutter contre l’inculture financière;
  • une éducation financière de haut niveau au sein de l’UE;
  • une mise en commun des meilleures pratiques;
  • le développement d'outils pratiques pour faciliter un meilleur enseignement de l'éducation financière dans les écoles.

Importance et avantages économiques et sociaux de l’éducation financière

L’éducation financière bénéficie aux individus (par exemple en leur permettant d’anticiper financièrement les situations imprévues), à la société (en diminuant les risques d’exclusion financière et en incitant les consommateurs à faire preuve de prévoyance et à épargner) et à l’économie dans son ensemble (en favorisant les comportements avisés et l’apport de liquidités aux marchés financiers).

Deux études récentes financées par la Commission européenne relèvent entre autres que l’éducation financière est proposée par un grand nombre d’acteurs (autorités de surveillance, travailleurs sociaux, éducation publique, etc.) au sein des États membres et que le nombre des initiatives nationales en la matière est très variable.

Des enquêtes de référence entreprises au niveau des États membres aident à définir les priorités et facilitent le suivi des progrès dans le temps. D’autre part, plusieurs études montrent l’effet positif sur les comportements de la participation à des programmes d’éducation financière.

Le cadre de l’action communautaire

Le domaine de l’éducation relève de la compétence des États membres. Cependant, la Communauté a la possibilité d’intervenir dans le cadre de mesures d’information et d’éducation des consommateurs ainsi que par la mise en œuvre de mesures appuyant et complétant la politique menée par les États membres.

Parmi les actions déjà entreprises, la Commission a mis en place un outil d'éducation en ligne, Dolceta, proposant une formation en matière de consommation aux adultes, et l’«Agenda Europa», un livret informatif à destination des élèves de l’enseignement secondaire.

Le livre vert de mai 2007 sur les services financiers de détail a souligné qu’il est possible d’en faire plus pour favoriser l’éducation financière. Ceci a également été confirmé par les réponses adressées au livre vert, en particulier en ce qui concerne la diffusion par la Commission des meilleures pratiques et par l’adoption de règles communautaires non contraignantes pour aider les pourvoyeurs d’éducation financière.

Principes de base pour des programmes d’éducation financière de qualité

La Commission a définit huit principes susceptibles d’aider les parties prenantes impliquées dans la diffusion d’éducation financière lors de l’élaboration et de l’exécution de programme d’éducation financière:

  • l’éducation financière doit être disponible et être activement promue tout au long de la vie, d’une manière continue;
  • les programmes d’éducation financière doivent cibler de manière précise les besoins des individus et être disponibles en temps utile et aisément accessibles;
  • les consommateurs doivent bénéficier d’une éducation en matière économique et financière dès que possible à l’âge scolaire et qui devrait, de préférence, être incluse dans les programmes généraux des écoles;
  • les programmes d’éducation financière doivent comprendre des outils généraux qui attirent l’attention sur la nécessité d’améliorer les connaissances en matière de questions et de risques financiers;
  • les programmes d’éducation financière offerts par les prestataires de services financiers doivent être équilibrés, transparents et objectifs. Ils doivent toujours répondre à l’intérêt du consommateur;
  • les formateurs dans le domaine financier doivent bénéficier d’une formation appropriée et des ressources nécessaires;
  • la coordination nationale entre parties intéressées doit être promue et la coopération internationale entre les pourvoyeurs d’éducation financière doit être renforcée afin de faciliter l’échange des meilleures pratiques;
  • les programmes d’éducation financière devraient être évalués à intervalles réguliers et, si nécessaire, actualisés.

Initiatives et assistance pratique prévues

L’éducation financière est certes du ressort des États membres mais l’UE peut apporter une aide pratique importante. La Commission a ainsi défini les initiatives suivantes comme prioritaires:

  • créer un groupe d'experts en éducation financière, qui aura pour tâches entre autres de promouvoir et de mettre en commun les meilleures pratiques et de conseiller la Commission sur l'élaboration de sa politique d'éducation financière;
  • fournir un patronage (y compris message de soutien et utilisation de logos européens) aux États membres et aux acteurs du secteur privé pour l’organisation de conférences nationales et régionales ainsi que pour toutes autres initiatives qui cherchent à promouvoir l'éducation financière;
  • publier sur le site web de la Commission une base de données en ligne des programmes d’éducation financière et de recherche sur l’éducation financière dans l’UE, afin de faciliter la consultation de ressources en matière de meilleures pratiques et de recherche dans ce domaine;
  • développer, à partir de 2008, un nouveau module de Dolceta destiné à former les enseignants en culture financière, dans l’objectif d’inciter et d’aider les professeurs de l’enseignement primaire et secondaire à inclure des questions financières dans le programme général.

ACTES LIÉS

Décision 2008/365/CE de la Commission du avril instituant un groupe d’expert en éducation financière [Journal officiel L 125 du 9.5.2008].
Cette décision institue un groupe d’experts en éducation financière qui a pour mission d’encourager les meilleures pratiques dans ce domaine et de conseiller la Commission sur la mise en œuvre des principes figurant dans sa communication du décembre 2007. Le groupe est composé de spécialistes représentant les secteurs public et privé nommés par la Commission pour un mandat de trois ans renouvelable.

Dernière modification le: 04.07.2011
Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page