RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 15 langues
Nouvelles langues disponibles:  CS - HU - PL - RO

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


EURES : le réseau européen pour l'emploi et la mobilité des travailleurs

EURES contribue à la mise en œuvre d'un marché de travail européen accessible à tous par l'échange transnational, interrégional et transfrontalier d'offres et de demandes d'emploi, ainsi que l'échange d'informations concernant les conditions de vie et l'obtention de qualifications.

ACTE

Décision (CEE) n° 8/2003 de la Commission, du 23 décembre 2002, mettant en œuvre le règlement (CEE) n° 1612/68 du Conseil en ce qui concerne la compensation des offres et des demandes d'emploi.

SYNTHÈSE

La Commission vise à renforcer et consolider EURES comme instrument fondamental par la mise en réseau des services pour l'emploi au sein de l'Espace économique européen et la Suisse.

Les membres et partenaires d'EURES sont:

Les activités des membres et partenaires comprennent:

  • la mise en place de services de placement pour demandeurs d'emploi, y compris les services personnalisés, ainsi que de services de mise en contact de travailleurs et d'employeurs et de services d'aide pour les employeurs désireux de recruter dans un autre pays européen;
  • la dissémination d'informations actualisées concernant les conditions de vie et de travail ainsi que les tendances du marché du travail;
  • le développement de la coopération entre les services de l'emploi et les services sociaux, les partenaires sociaux et autres institutions concernées au niveau des États membres, des régions frontalières et des différents secteurs de l'emploi;
  • la surveillance et l'évaluation des obstacles à la mobilité, y compris les différences de législation et de procédures administratives, les excédents et déficits de la main d'œuvre qualifiée ainsi que des flux migratoires.

Les membres et partenaires s'engagent à intégrer leurs bases de données d'offres d'emploi dans celle d'EURES ainsi que de:

  • fournir aux autres membres et partenaires du réseau des informations complètes et actualisées sur les offres et demandes d'emploi, le marché du travail, les conditions de vie et de travail, les obstacles à la mobilité et tout autre apport d'informations nécessaire à la création d'un réseau européen. En outre, ils s'engagent à protéger les données personnelles et à fournir les infrastructures et services nécessaires, tels que les terminaux informatiques;
  • nommer et former des managers et des conseillers EURES, ainsi que d'autres prestataires éventuels. Les managers sont responsables de la dimension européenne de l'organisation, y compris la coordination et la mise en œuvre des activités EURES, de la réalisation des objectifs, de la diffusion d'information et de la représentation du membre au sein du groupe de travail EURES. Les conseillers, après avoir reçu une formation initiale, fournissent une orientation professionnelle en matière de placement et intègrent les services EURES au sein de leurs organisations;
  • évaluer toutes les activités d'EURES en termes de quantité, de qualité et d'impact et en informer le Bureau de coordination EURES.

Conjointement, les membres et partenaires développent les partenariats des régions transfrontalières. Poursuivant les mêmes activités et les mêmes objectifs, ces partenariats sont gérés par une convention-cadre d'une durée minimale de trois ans qui engage les signataires à fournir les services EURES aux autres membres. Les décisions sont prises par le comité de pilotage réunissant les représentants des membres du partenariat.

La coordination administrative est assurée par le Bureau européen de coordination (ou «Bureau de coordination EURES»), géré par la Commission européenne. Ce dernier se charge également de l'analyse de la mobilité en Europe, de la formulation d'une approche générale et de la surveillance et l'évaluation des activités d'EURES.

En ce qui concerne la planification stratégique, la Commission consulte le groupe de stratégie de haut niveau, composé des chefs des membres du réseau EURES et présidé par un représentant de la Commission.

RÉFÉRENCE

ActeEntrée en vigueurDélai de transposition dans les États membresJournal Officiel

Décision (CEE) n° 8/2003

10.1.2003

-

JO L 5, 10.1.2003

Dernière modification le: 23.05.2011
Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page