RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 11 langues

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


L’apprentissage en ligne: programme Apprendre en ligne (2004-2006)

Archives

Le programme Apprendre en ligne visait à améliorer la qualité et l’accessibilité des systèmes d’éducation et de formation européens par une utilisation efficace des technologies de l’information et de la communication.

ACTE

Décision 2318/2003/CE du Parlement européen et du Conseil du 5 décembre 2003 arrêtant un programme pluriannuel (2004-2006) pour l’intégration efficace des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les systèmes d’éducation et de formation en Europe (Apprendre en ligne).

SYNTHÈSE

Objectifs

L’objectif général du programme était d’encourager l’utilisation efficace des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les systèmes d’éducation et de formation européens. Il s’agissait de favoriser une éducation de qualité et d’adapter les systèmes éducatifs et de formation aux besoins d’une société de la connaissance et du modèle européen de cohésion sociale.

Les objectifs spécifiques du programme étaient:

  • d’explorer et de promouvoir les moyens d’utiliser l’apprentissage en ligne pour renforcer la cohésion sociale et le développement personnel, stimuler le dialogue interculturel et lutter contre la fracture numérique;
  • de promouvoir et de développer l’utilisation de l’apprentissage en ligne dans la mise en œuvre du paradigme de l’éducation et de la formation tout au long de la vie en Europe;
  • d’exploiter le potentiel de l’apprentissage en ligne pour renforcer la dimension européenne de l’éducation;
  • de favoriser une coopération plus structurée dans le domaine de l’apprentissage en ligne entre les divers programmes et instruments communautaires et les actions des États membres;
  • de fournir des mécanismes visant à améliorer la qualité des produits et des services ainsi qu’à assurer leur diffusion efficace et l’échange des bonnes pratiques.

Actions

Les actions menées au titre du programme Apprendre en ligne concernaient:

  • la promotion de la culture numérique. Les actions menées dans ce domaine portaient sur la contribution des TIC à l’apprentissage, en particulier à destination des personnes qui ne pouvaient pas bénéficier de l’offre d’éducation et de formation traditionnelle, en raison de leur localisation géographique, de leur situation sociale ou de besoins spécifiques. Elles devaient identifier les exemples à suivre et développer des synergies entre les nombreux projets nationaux et européens visant les groupes cibles précités. Des études et un groupe d’experts de haut niveau devaient fournir des recommandations dans ce domaine;
  • la création de campus virtuels européens. Les actions menées dans ce domaine visaient une meilleure intégration de la dimension virtuelle dans l’éducation supérieure. Il s’agissait d’encourager l’élaboration de nouveaux modèles d’organisation d’universités virtuelles européennes (campus virtuels), d’échange de ressources et de partage de projets (mobilité virtuelle) en se fondant sur les systèmes de coopération européens existants (programme Erasmus, processus de Bologne) et en intégrant une dimension e-learning à leurs outils opérationnels (European Credit Transfer System, master européen, assurance de la qualité, mobilité);
  • le développement de jumelages électroniques d’établissements scolaires primaires et secondaires et la promotion des formations destinées aux enseignants (e-Twinning). L’action lancée le 14 janvier 2005 visait à renforcer et à développer la mise en réseau des écoles, notamment par le biais d’un projet européen de jumelages d’écoles qui devait permettre à toutes les écoles européennes de mettre en place des partenariats pédagogiques avec une école située ailleurs en Europe, favorisant l’apprentissage des langues et le dialogue interculturel et sensibilisant au modèle de société européenne multilingue et multiculturel;
  • la réalisation d’actions transversales et de suivi de l’apprentissage en ligne. Les actions menées dans ce domaine étaient dédiées à la promotion de l’apprentissage en ligne en Europe en s’inscrivant dans le prolongement du suivi du plan d’action Apprendre en ligne. Il s’agissait de diffuser, de valoriser et d’adopter les bonnes pratiques et les résultats des nombreux projets et programmes financés au niveau européen ou par les États membres et de renforcer la coopération entre les différents acteurs concernés, en encourageant en particulier les partenariats entre les secteurs public et privé.

La mise en œuvre du programme reprenait également toute autre action visant à la diffusion des résultats (mise à disposition d’informations sur l’internet, présentation de projets, manifestations, etc.).

Pays participants

Le programme était ouvert à la participation des 25 États membres de la Communauté, des pays de l’AELE-EEE, et des pays candidats à l’adhésion à l’Union européenne.

Mise en œuvre du programme

La Commission a assuré la mise en œuvre du programme. Elle veillait à établir des synergies avec d’autres programmes et actions communautaires et encourageait la coopération avec les organisations internationales. En collaboration avec un comité composé des représentants des États membres, la Commission définissait le plan de travail et le budget annuels, ainsi que toutes les autres mesures nécessaires à la mise en œuvre du programme.

Les États membres étaient appelés à identifier des correspondants appropriés chargés de coopérer étroitement avec la Commission en ce qui concernait les renseignements utiles pour l’utilisation de l’apprentissage en ligne.

Budget

L’enveloppe financière pour la période allant du 1er janvier 2004 jusqu’au 31 décembre 2006 était établie à 44 millions d’euros. Le budget était réparti de la manière suivante:

  • 10 % pour l’apprentissage en ligne aux fins de la promotion de la culture numérique;
  • 30 % pour les campus virtuels européens;
  • environ 45 % pour les jumelages électroniques entre établissements scolaires d’Europe et pour la promotion des formations d’enseignants;
  • un maximum de 7,5 % pour les actions transversales et le suivi du plan d’action Apprendre en ligne;
  • un maximum de 7,5 % pour l’assistance technique et administrative.

Les financements étaient accordés à la suite d’appels d’offres et d’appels à propositions.

Suivi et évaluation

En coopération avec les États membres, la Commission a assuré un suivi régulier du programme. Afin d’évaluer l’impact général du programme et d’apprécier la pertinence et l’efficacité des différentes actions, le programme Apprendre en ligne a fait, une fois arrivé à terme, l’objet d’une évaluation externe.

Contexte

Lors du Conseil européen de Lisbonne, les 23 et 24 mars 2000, les chefs d’État et de gouvernement ont fixé à l’Union européenne l’objectif de «devenir l’économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde d’ici à 2010». Depuis lors, l’Europe a déjà fait des progrès notables dans la mise en place des TIC mais beaucoup reste à faire pour développer leurs usages pédagogiques. Le programme Apprendre en ligne visait à combler ces lacunes en intensifiant les efforts déjà entrepris.

RÉFÉRENCES

ActeEntrée en vigueur – Date d’expirationDélai de transposition dans les États membresJournal officiel
Décision n° 2318/2003/CE

20.1.2004 – 31.12.2006

-

JO L 345 du 31.12.2003

ACTES LIÉS

Rapport de la Commission européenne au Conseil, au Parlement européen, au Comité économique et social européen et au Comité des régions du 6 avril 2009 – Rapport final sur la mise en œuvre et l’impact de la deuxième phase (2000-2006) des programmes d’action communautaire en matière d’éducation (Socrates) et de formation professionnelle (Leonardo da Vinci) et du programme pluriannuel (2004-2006) pour l’intégration efficace des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les systèmes d’éducation et de formation en Europe (Apprendre en ligne) [COM(2009) 159 final – Non publié au Journal officiel].
Les programmes Apprendre en ligne, Socrates et Leonardo da Vinci ont été intégrés dans le nouveau programme pour l’éducation et la formation tout au long de la vie 2007-2013. Par conséquent, l’évaluation finale du programme pour la période 2004-2006 a été effectuée conjointement avec les deux autres programmes. Ce rapport se base sur cette évaluation externe, qui comprend une analyse des rapports des pays participants.
Le programme Apprendre en ligne a été particulièrement efficace:

  • dans l’obtention de résultats à court terme;
  • en matière de coopération transnationale entre les établissements;
  • en ce qui concerne la qualité de l’enseignement, de l’apprentissage et des programmes;
  • quant au développement de la culture numérique.

Dans l’ensemble, le programme a fourni un apport considérable dans le domaine de l’éducation et de la formation par sa contribution à la création d’un espace européen de l’éducation. L’impact a été à la fois quantitatif et qualitatif. Ses effets sont par ailleurs observables au niveau des personnes, des établissements et de l’élaboration de politiques. En particulier, le programme Apprendre en ligne a apporté une plus-value dans la lutte contre les inégalités socio-économiques et dans l’instauration d’une culture de la coopération entre les institutions européennes.
Tout au long du programme, les activités suivantes ont été financées:

  • des projets eTwinning impliquant 7 813 écoles (23 812 écoles se sont inscrites);
  • 21 projets sur des campus virtuels;
  • 25 projets sur la culture numérique;
  • 16 projets sur les actions transversales.

Décision n° 1720/2006/CE du Parlement européen et du Conseil, du 15 novembre 2006, établissant un programme d’action dans le domaine de l’éducation et de la formation tout au long de la vie [Journal officiel L327 du 24.11.2006].
Le programme Apprendre en ligne n’a pas été renouvelé sous la forme d’un programme sectoriel, mais ses objectifs ont été intégrés au sein du programme pour l’éducation et la formation tout au long de la vie (2007-2013).
L’objectif général du programme est de favoriser les échanges, la coopération et la mobilité entre les systèmes d’éducation et de formation européens afin qu’ils deviennent une référence de qualité mondiale. Le développement de contenus, de services, de pédagogies et de pratiques innovants fondés sur les TIC fait partie des activités clés du programme.

Dernière modification le: 02.10.2009
Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page