RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 5 langues

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


L’internet des objets

Préfigurant « l’internet du futur », la mise en place de l’internet des objets va permettre de répondre à bon nombre de défis actuels tels que le vieillissement de la population, la déforestation ou le rejet du CO2 grâce au développement notamment de systèmes de surveillance de la santé, de connexions des arbres et des véhicules. L’interconnexion des objets physiques va générer un véritable changement de modèle de société.

ACTE

Communication du 18 juin 2009 de la Commission au Parlement européen, au Conseil, Comité économique et social européen et au Comité des régions intitulée « L'internet des objets : un plan d'action pour l'Europe » [COM(2009) 278 final – Non publié au Journal officiel].

SYNTHÈSE

La présente communication expose les perspectives et les enjeux du développement de l’internet des objets (IdO).

Définition et applications actuelles de l’IdO

L’IdO se compose d’une série de nouveaux systèmes indépendants fonctionnant avec leurs propres infrastructures qui reposent en partie sur les infrastructures existantes de l’internet. L’IdO peut être mis en relation avec des services. Il couvre trois types de communication qui peuvent être établies dans des zones restreintes (« intranet des objets ») ou publiques (« internet des objets »):

  • d’objet à personne;
  • d’objet à objet;
  • de machine à machine (M2M).

L’IdO couvre actuellement plusieurs applications telles que:

  • les téléphones portables munis d’une connexion internet et d’un appareil photo;
  • les numéros de série uniques ou les codes-barres pour les produits pharmaceutiques;
  • les compteurs électriques « intelligents » qui donnent un compte-rendu de la consommation en temps réel;
  • les « objets intelligents » dans le secteur de la logistique (eFreight), l’industrie manufacturière ou la vente au détail.

Enjeux d’une gouvernance publique

Selon la Commission européenne, les pouvoirs publics doivent aussi participer au développement de l’IdO à côté du secteur privé. Certains enjeux relèvent en effet de l’intérêt général, tel que l’a souligné le Sommet mondial sur la société de l’information, qui encourage une gouvernance de l’IdO conçue et exercée de manière cohérente avec toutes les activités d’intérêts général liées à la gouvernance de l’internet.

De nombreuses questions concernant la mise en Ĺ“uvre de la connexion des objets se posent tels que:

  • l’identification de l’objet;
  • l’autorité chargé de l’attribution de l’identifiant;
  • les moyens de retrouver les informations relatives à l’objet;
  • la garantie de la sécurité des informations;
  • le cadre éthique et juridique de l’IdO;
  • les mécanismes de contrôle.

Face à ces enjeux, la Commission propose d’élaborer un ensemble de principes fondateurs pour la gouvernance de l’IdO, ainsi qu’une structure de gestion permettant une gestion décentralisée.

Principes fondateurs d’une gouvernance de l’IdO

Le développement de l’IdO ne doit pas se faire au détriment de la vie privée et de la protection des données personnelles. Dans cette optique, la Commission a l’intention de publier une communication sur le respect de la vie privée et la confiance dans la société de l’information, ainsi que de lancer un débat relatif à la liberté pour un individu de se déconnecter d’un réseau à tout moment.

Pour sauvegarder la sécurité de l’information, la Commission propose de renforcer la surveillance et la protection des infrastructures stratégiques de l’information.

En matière de normalisation, la Commission estime judicieux de profiter du déploiement de l’Ipv6 qui permettrait aux objets de recevoir directement une adresse internet. Elle a, par ailleurs, l’intention d’examiner les mandats existants de normalisation pouvant couvrir certains aspects liés à l’IdO, ou d’en créer d’autres le cas échéant.

Dans le domaine de la recherche et du développement, l’IdO représente un enjeu considérable, dans la mesure où il est lié à de vastes problèmes de société. Dans cette perspective, la Commission financera des projets de recherches dans le domaine de l’IdO au titre du 7ème Programme-cadre. Par ailleurs, l’IdO peut aussi avoir un rôle à jouer dans les quatre partenariats public-privés constitués par la Commission dans les domaines suivants :

  • les « voitures vertes »;
  • les « bâtiments économes en énergie »;
  • les « usines du futur »;
  • « l’internet du futur ».

Ces activités de recherche doivent être complétées par le lancement de projets-pilotes dans le cadre du Programme-cadre pour la compétitivité et l’innovation (PIC). Ces projets-pilotes doivent aider à promouvoir des activités liées à la santé en ligne, à l’accessibilité numérique, au changement climatique ou à la réduction de la fracture numérique.

L’aspect international est également primordial, dans la mesure où la Commission entend intensifier le dialogue avec ses partenaires internationaux afin de poser les jalons de principes communs dans le domaine de l’IdO.

Le recyclage des déchets devrait être facilité par la mise en place de l’IdO grâce à la présence de marqueurs qui rendront les objets plus aisés à distinguer pendant le processus.

Actuellement, la Commission concentre ses travaux plus particulièrement sur la disponibilité de ressources adaptées du spectre radioélectrique et sur les champs électromagnétiques.

Contexte

L’internet arrive à un tournant décisif de son développement. Il s’agit d’évoluer d’un réseau d’ordinateurs interconnectés vers un réseau d’objets interconnectés tels que les livres, les voitures ou les appareils électriques. Bien que l’IdO ne soit pas encore concrètement mis en place, la présente communication donne un aperçu de la technologie à venir au cours des 15 prochaines années.

La présente fiche de synthèse est diffusée à titre d'information. Celle-ci ne vise pas à interpréter ou remplacer le document de référence, qui demeure la seule base juridique contraignante.

Dernière modification le: 22.09.2009
Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page