RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 15 langues
Nouvelles langues disponibles:  CS - HU - PL - RO

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


Partenariat avec les Nations unies: aide au développement et aide humanitaire

La présente communication vise à renforcer le partenariat entre l’Union européenne (UE) et l’Organisation des Nations Unies (ONU) dans les domaines du développement et des affaires humanitaires. À cet égard, la Commission estime qu'une coordination plus étroite est nécessaire afin d’atteindre les objectifs fixés au niveau international, et en premier lieu la lutte contre la pauvreté.

ACTE

Communication de la Commission au Conseil et au Parlement européen, du 30 mai 2001, «Édifier un partenariat efficace avec les Nations unies dans les domaines du développement et des affaires humanitaires» [COM(2001) 231 final - Non publié au Journal officiel].

SYNTHÈSE

L’Union européenne (UE) et l’Organisation des Nations Unies (ONU) conduisent des actions communes au plan mondial. Leur coopération s’étend à la majorité des domaines de la politique extérieure de l’UE et à l’ensemble des domaines prévus par la Charte des Nations unies (paix, sécurité, droits de l’homme, affaires économiques et sociales, développement, aide humanitaire et politique commerciale). De plus, l’UE est un des principaux bailleurs de fonds des agences, fonds et programmes spécialisés de l’ONU.

La présente communication analyse les moyens visant à renforcer leur partenariat dans les domaines de l’aide humanitaire et de l’aide au développement, en particulier pour la mise en œuvre des objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

Améliorer la coopération: les priorités

Les partenaires peuvent adapter leur cadre de coopération grâce à:

  • l'examen des possibilités de coopération entre l’UE et l’ONU, lors de l’élaboration des instruments de programmation pluriannuels par pays de la politique extérieure européenne;
  • la réforme du règlement financier de l’UE, pour une plus grande flexibilité de participation aux activités de l’ONU;
  • la renégociation de l'accord-cadre  entre l’UE et l'ONU concernant la gestion, le financement, le contrôle et l’audit des programmes et projets de l'ONU.

De plus, la communication recommande d’accroître la représentation et la défense des intérêts de l’UE au sein de l’ONU. Il est ainsi nécessaire d’intensifier le dialogue politique avec les agences, les fonds et les programmes de l’ONU et d’améliorer la participation de l’UE au système de gouvernance multilatéral.

Coopération opérationnelle: recommandations

L’UE, l’ONU et ses partenaires conduisent des opérations de terrain conjointes dans les domaines de l’aide humanitaire et de l’aide au développement. Cette coopération peut être améliorée par le respect de deux principes fondamentaux:

  • la division des tâches doit se faire en fonction de la valeur ajoutée ou de l’avantage comparatif apporté par chaque partenaire;
  • les activités d’aide au développement doivent être centrées sur la lutte contre la pauvreté.

De plus, la coordination des bailleurs de fonds doit être améliorée, ainsi que la coordination interne au sein de l’ONU et la planification stratégique des opérations en fonction d’objectifs communs.

Concernant les organisations partenaires de l’ONU, la Commission recommande de:

  • soutenir les organisations dont le mandat correspond aux priorités politiques européennes et renforcer le dialogue politique et les échanges avec ces organisations;
  • privilégier les programmations financières pluriannuelles et coordonner les financements des différents bailleurs de fonds, ainsi que la lutte contre la fraude financière.
Dernière modification le: 09.09.2011
Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page