RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 9 langues
Nouvelles langues disponibles:  CS - HU - PL - RO

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


Consensus européen sur l’aide humanitaire

Les institutions de l’Union européenne (UE) et les États membres s’engagent à à coordonner leur action en se fondant sur des principes communs lors de leurs interventions d’aide humanitaire. Le consensus européen sur l’aide humanitaire représente en effet un cadre stratégique, adopté suite à l’analyse des opérations conduites et à la consultation des parties impliquées.

ACTE

Déclaration commune du Conseil et des représentants des gouvernements des États membres réunis au sein du Conseil, du Parlement européen et de la Commission européenne - Le consensus européen sur l'aide humanitaire [Journal officiel C 25 du 30.1.2008].

SYNTHÈSE

Le consensus européen oriente l’action de l’Union européenne (UE) et de ses États membres, pour améliorer l’efficacité des opérations d’aide humanitaire.

L’aide humanitaire vise à protéger des vies et à atténuer la souffrance humaine en cas de crise résultant de l’action de l’homme et de catastrophe naturelle. Ainsi, l’UE agit en soutien des gouvernements et des acteurs locaux dans le cadre d’opérations d’urgence pour:

  • assister, secourir et protéger les populations lors de crises ou immédiatement après;
  • assurer la libre circulation de l’aide et l’accès aux populations vulnérables.

L’UE est le donateur le plus important d’aide humanitaire internationale publique, en cumulant l’aide européenne et l’aide bilatérale des États membres. L’aide humanitaire est une compétence partagée * de l’UE, conduite en coordination avec les acteurs humanitaires internationaux et locaux.

Principes communs de l’aide humanitaire

L’aide humanitaire repose sur les principes humanitaires fondamentaux d’humanité *, de neutralité *, d’impartialité * et d’indépendance *. L’UE se conforme également aux principes du droit international, en particulier par l’adoption de lignes directrices concernant la promotion du droit international humanitaire.

De plus, si les modalités d’action varient entre les États membres, les donateurs européens respectent les principes et bonnes pratiques pour l’aide humanitaire, notamment dans le cadre de l’initiative internationale «Principes et bonnes pratiques d’action humanitaire (EN)».

L’action humanitaire doit être conduite en coordination avec d’autres politiques afin de s’adapter à chaque situation et de contribuer aux objectifs de développement à long terme. Enfin, l’action humanitaire doit respecter le principe d’égalité homme femme et la diversité des besoins des populations.

Cadre européen pour la fourniture d’aide humanitaire

Les opérations d’aide doivent être conduites:

  • en coordination, cohérence et complémentarité entre les acteurs impliqués, pour le partage d’informations et d’expertise, les stratégies d’intervention et l’évaluation, y compris à l’échelle internationale à travers la coordination des Nations unies;
  • de façon adéquate et efficace; en effet des critères d’intervention doivent être définis en fonction des situations, des besoins et du degré de vulnérabilité des populations;
  • en se fondant sur les principes de qualité, d’efficacité et de responsabilité publique des financeurs;
  • en améliorant la capacité de réaction rapide, en premier lieu grâce à l’évaluation des capacités existantes (logistique, transports, communications, etc.) et en coordination avec les acteurs impliqués.

Les opérations humanitaires sont fondées sur des partenariats diversifiés et de qualité, incluant des acteurs locaux et des acteurs de terrain issus de la société civile et d’organisations internationales mandatées. Les opérations peuvent également faire intervenir des moyens militaires et de protection civile, en conformité avec les principes de coordination et d’utilisation des ressources.

Action internationale

L’UE contribue au développement de la capacité collective mondiale de réaction aux crises. Elle s’engage pour cela à promouvoir la réforme du système humanitaire international, sous la direction des Nations unies, et en coopération avec d’autres acteurs et donateurs humanitaires.

De plus, considérant le besoin croissant en aide humanitaire, il est essentiel d’augmenter et de diversifier les financements, leur prévisibilité et leur flexibilité, ainsi que leur coordination stratégique.

Stratégie à long terme

En parallèle des opérations d’urgence déclenchées lors de la survenance d’une crise, l’UE s’engage à œuvrer pour:

  • réduire les risques et préparer les populations aux catastrophes naturelles, aux niveaux local, national et régional, mais aussi par une action à l’échelle internationale en se fondant sur le cadre d’action de Hyogo (EN);
  • soutenir la transition, le rétablissement rapide et le développement, en particulier à travers le renforcement du lien entre aide d’urgence, réhabilitation et développement (LARD).
Termes clés
  • Compétence partagée: dans les domaines de la coopération et de l’aide humanitaire, l’UE dispose d’une compétence pour mener des actions et une politique commune, sans que l’exercice de cette compétence ne puisse avoir pour effet d’empêcher les États membres d’exercer la leur.
  • Humanité: toute personne doit être traitée humainement en toute circonstance, et en particulier les personnes les plus faibles.
  • Neutralité: lors d’un conflit armé ou d’un différend l’aide ne doit pas favoriser une partie de la population plutôt qu’une autre.
  • Impartialité: l’aide doit être fournie sur la seule base des besoins de la population, sans discrimination entre les personnes.
  • Indépendance: l’aide ne poursuit aucune finalité politique, économique, militaire ou autre, son seul objectif est le soulagement et la prévention des souffrances des populations.
Dernière modification le: 16.05.2011
Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page