RSS
Index alphabétique

Glossaire

Identité européenne de sécurité et de défense

L'intervention militaire de l'OTAN en Bosnie a mis en évidence un déséquilibre en matière de risque lié au fait que, schématiquement, les forces européennes ont opéré sur le terrain tandis que les forces américaines intervenaient dans l'espace aérien, avec des risques moindres.

L'administration Clinton a reconnu l'éventualité de crises en Europe dans lesquelles les États-Unis ne souhaiteraient pas intervenir. Elle a donc soutenu l'idée de créer une sorte de pilier européen au sein de l'OTAN - autrement dit une identité européenne de sécurité et de défense.

Dans ce contexte, le Conseil de l'OTAN de janvier 1994 a reconnu l'importance de définir une identité européenne spécifique en matière de sécurité et de défense. Celle-ci a commencé à se concrétiser à Berlin, lors du Conseil de l'OTAN de juin 1996

Depuis, l'Union européenne s'est dotée de ses propres structures politiques et militaires permanentes pour assurer le contrôle politique et la direction stratégique des crises. En décembre 2002 et dans le cadre des arrangements permanents sur la consultation et la coopération UE-OTAN dits de « Berlin plus », l'Union et l'OTAN ont signé un accord de partenariat stratégique en matière de gestion de crise. Grâce à cet accord, l'Union dispose d'un accès aux moyens de logistique et de planification de l'Alliance atlantique, y compris au niveau du renseignement.

Voir :

Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page