RSS
Index alphabétique

Glossaire

Stratégie européenne pour l'emploi (SEE)

Suite à la signature du traité de Lisbonne, le glossaire est en cours d'actualisation.

Le traité d'Amsterdam ayant introduit dans le traité instituant la Communauté européenne un nouveau titre VIII sur l'"Emploi", la coordination des politiques de l'emploi des États membres est devenue une priorité communautaire.

C'est sur la base de ces nouvelles dispositions que le Conseil européen de Luxembourg en novembre 1997 a lancé la stratégie européenne pour l'emploi (SEE), également appelée « processus de Luxembourg ».

La SEE constitue un programme annuel de planification, de suivi, d'examen et d'ajustement des politiques mises en place par les États membres pour coordonner leurs instruments de lutte contre le chômage. Elle s'appuie sur quatre instruments:

  • les lignes directrices pour l'emploi : priorités communes pour les politiques de l'emploi des États membres élaborées par la Commission ;
  • les plans d'actions nationaux pour l'emploi (NAPS) : mise en pratique à l'échelle nationale des orientations communes ;
  • le rapport conjoint sur l'emploi : synthèse des plans d'action nationaux qui servira de base à l'élaboration des lignes directrices de l'année suivante ;
  • les recommandations : adoption par le Conseil à la majorité qualifiée de recommandations spécifiques par pays.

En 2005, la stratégie de Lisbonne a été révisée afin de concentrer davantage les efforts sur le développement d'une croissance forte et durable et sur la création d' emplois plus nombreux et de meilleure qualité.

Cette relance de la stratégie Lisbonne a mené à une révision complète de la SEE, dont le nouveau processus a été mis en pratique en juillet 2005, avec l'approbation par le Conseil européen des lignes directrices intégrées pour la croissance et l'emploi.

La stratégie européenne pour l'emploi révisée s'appuie sur quatre instruments:

  • les lignes directrices intégrées pour la croissance et l'emploi (les lignes directrices seront dorénavant présentées conjointement avec les lignes directrices pour les politiques macroéconomiques et microéconomiques de l'Union pour une période de trois ans) ;
  • les programmes nationaux de réforme par pays ;
  • le rapport annuel de la Commission sur la croissance et l'emploi qui analyse les 25 nouveaux programmes nationaux de réforme présentés par les États membres ;
  • d'éventuelles recommandations adoptées par le Conseil.

Les lignes directrices intégrées pour la croissance et l'emploi serviront de base au programme communautaire de Lisbonne et aux programmes d'action nationaux.

Voir :

Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page