RSS
Index alphabétique

Glossaire

Aide au développement

À la suite de l’adoption du traité de Lisbonne, la politique de développement (articles 208 à 211 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne) devient une compétence partagée dérogatoire, c’est-à-dire que l’Union européenne (UE) et les États membres peuvent chacun conduire une action à leur niveau d’intervention politique, sans que l’une ne doive remplacer l’autre.

L’action de l’UE et des États membres est mise en place de façon cohérente, concertée et coordonnée, dans le respect des principes du consensus européen pour le développement. Leur action implique également une coopération avec les institutions internationales et les pays tiers.

L'objectif principal de la politique de développement de l’Union européenne est l'éradication de la pauvreté, conformément aux objectifs du millénaire pour le développement (OMD) de l’Organisation des Nations Unies (ONU). Cet objectif est poursuivi à travers plusieurs priorités, telles que le renforcement de l’intégration régionale des pays en développement, la gestion durable des ressources naturelles, le développement rural ou la prévention des conflits.

Le Fonds européen de développement (FED), instauré en 1959, est l’instrument de financement de l’aide. Son fonctionnement a été revu lors de la programmation 2008-2013, afin notamment d’adapter les financements aux progrès effectués par les pays partenaires.

Dans le cadre de sa politique de développement, l’UE a signé en juin 2000 avec les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) l’accord de Cotonou. Cet accord a pour objectif de promouvoir et d’accélérer le développement économique, culturel et social des États ACP. D'autres pays sont également concernés par la politique de développement de l’Union comme les pays d'Amérique latine et d'Asie. Les actions sont notamment financées par les programmes géographiques et thématiques de l’instrument de coopération au développement (ICD). Les pays ACP peuvent également accéder aux financements thématiques de cet instrument.

La politique commerciale de l’UE constitue un élément majeur de la coopération au développement. Aujourd'hui, l'Union est le premier partenaire commercial des pays en voie de développement. L’aide au commerce vise à accroître les échanges commerciaux et à mettre en œuvre les accords commerciaux de libre échange (accords de partenariat économique), adoptés dans le cadre de l’accord de Cotonou.

L’UE et les États membres fournissent la majorité de l’aide internationale au développement.

Voir :

Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page