RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 9 langues
Nouvelles langues disponibles:  CS - HU - PL - RO

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


Stratégie de coopération avec le Bangladesh (2007-2013)

L’Union européenne (UE) soutient le développement durable du Bangladesh. À cette fin, les partenaires adoptent une stratégie de coopération dont la mise en place doit tenir compte des besoins prioritaires de développement.

ACTE

Commission européenne – Document de stratégie pays 2007-2013 Bangladesh .

SYNTHÈSE

Suite à l’adoption d’un nouvel accord de partenariat en 2001, l’Union européenne (UE) et le Bangladesh coopèrent dans de nombreux domaines. En premier lieu, l’intervention de l’UE doit soutenir le pays vers la réduction de la pauvreté et la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

L’ensemble des projets de coopération doivent intégrer des objectifs de protection de l’égalité entre les sexes, de développement rural, de sécurité alimentaire, de protection de l’environnement et de bonne gouvernance publique.

Priorités à court terme

La présente stratégie vise à établir un équilibre entre développement social et développement économique. Ainsi les partenaires identifient des domaines d’action prioritaires:

  • le développement humain et social, à travers des programmes en faveur de la santé, de la nutrition, de l’accès à l’éducation, du travail décent et de lutte contre la pauvreté;
  • la bonne gouvernance, en particulier concernant la gestion des finances publiques, le système judiciaire et l’efficacité de l’État;
  • la protection des droits de l’homme, essentiellement pour améliorer le respect des droits des femmes et des enfants, mais aussi des groupes minoritaires tels que les réfugiés et les personnes handicapés;
  • le développement économique et commercial, pour permettre l’intégration du pays dans le système commercial mondial, accroître la compétitivité des entreprises et la diversification de la production économique.

Priorités à long terme

Lors de la deuxième phase de la mise en place de la stratégie, une série d’actions doit être réalisée dans les domaines de:

  • l’environnement et la gestion des catastrophes, dont les conséquences touchent principalement les populations les plus pauvres;
  • la sécurité alimentaire et la nutrition, afin de réduire durablement les taux de malnutrition, en particulier dans les zones rurales.
Dernière modification le: 14.07.2011
Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page