RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 4 langues

Partenariat stratégique UE-Inde

La communication recense les enjeux, les opportunités et les attentes dans les politiques internationale, économique et de développement entre l'Union européenne (UE) et l'Inde. Elle propose des domaines de coopération stratégique pour l'avenir et une rationalisation de l'architecture institutionnelle.

ACTE

Communication de la Commission au Conseil, au Parlement européen et au Comité économique et social européen du 16 juin 2004 intitulée «Un partenariat stratégique UE-Inde» [COM(2004) 430 final - Non publié au Journal officiel].

SYNTHÈSE

L'UE et l'Inde entretiennent déjà des relations étroites, fondées sur des valeurs communes et un respect mutuel. Ces dernières années, les relations se sont développées de manière exponentielle au niveau de la conception, des objectifs et des défis partagés. Dans ce cadre, la Commission propose une nouvelle stratégie qui doit s'inspirer des objectifs suivants:

  • la coopération internationale à travers le multilatéralisme, comprenant la promotion de la paix, la lutte contre le terrorisme, la non-prolifération des armes de destruction massive et les droits de l'homme;
  • le renforcement de l'interaction commerciale et économique, à travers notamment des dialogues sectoriels, et concernant la politique de réglementation et industrielle;
  • la coopération en faveur du développement durable de la protection de l'environnement et de l'atténuation des changements climatiques, et dans la lutte contre la pauvreté;
  • l'amélioration continue de l'entente mutuelle et des contacts entre les sociétés civiles.

Coopération internationale

L'UE et l'Inde étant considérées comme des piliers de la stabilité mondiale, leurs relations concernent davantage des questions politiques plus vastes que le seul commerce. La Commission propose une alliance stratégique pour renforcer ces relations et pour promouvoir une approche multilatérale effective.

L'Inde est un partenaire important dans le domaine de la prévention des conflits. L'UE doit donc étudier les moyens de formaliser une coopération régulière avec l'Inde dans ce domaine. Dans la question de la non-prolifération des armes de destruction massive, la Commission souhaite renforcer le dialogue politique et propose un dialogue sur des mesures de contrôle des exportations.

Dans la lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée, une réelle coopération devrait être mise en place.

L'UE soutient fermement la paix et la stabilité en Asie du Sud, et encourage le dialogue entre l'Inde et le Pakistan.

Partenariat économique

L'UE est le premier partenaire commercial de l'Inde et la principale source d'investissements étrangers, tandis que l'Inde n'est qu'à la quatorzième position parmi les partenaires commerciaux de l'UE. Une plus grande ouverture des marchés et une accélération de la réforme économique en Inde sont nécessaires, pour concrétiser les potentialités de l'Inde en matière de marché. Le pays doit notamment aborder des questions relatives aux tarifs douaniers, aux nombreux obstacles non tarifaires et améliorer considérablement ses infrastructures.

D'une part, le dialogue stratégique de politique doit porter sur la politique de réglementation et industrielle afin d'améliorer la compétitivité des entreprises des deux parties. D'autre part, l'Inde et l'UE doivent promouvoir la coopération concernant les grands défis environnementaux mondiaux tels que la biodiversité, le changement climatique et l'appauvrissement de la couche d'ozone.

Dans de nombreux domaines, le dialogue avec l'Inde a déjà fait des progrès considérables. Les dialogues sectoriels stratégiques doivent être développés dans les domaines suivants:

  • la société de l'information;
  • les transports;
  • l'énergie;
  • la biotechnologie;
  • le programme Galileo (le système de radionavigation par satellite européen);
  • un partenariat pour l'espace.

l'UE et l'Inde doivent entamer un dialogue concernant les investissements, les droits de la propriété intellectuelle et les instruments de défense commerciale. L'UE a intérêt à renforcer sa coopération avec l'Inde en ce qui concerne les obstacles techniques aux échanges et dans les domaines sanitaire et phytosanitaire. L'accord de coopération douanière EU-Inde doit également être exploité et l'idée de développement durable ainsi que la coopération régionale sud-asiatique doivent être promues.

Le potentiel de collaboration EU-Inde est énorme dans les domaines de la science et de la technologie. La participation des chercheurs indiens au sixième programme-cadre de recherche de l'UE doit être favorisée.

Quant à un dialogue sur les politiques monétaires et financières, il serait utile que l'UE invite l'Inde à participer régulièrement à des consultations au niveau ministériel concernant des sujets d'intérêt réciproque.

Coopération au développement

Il faut que l'Union européenne aide l'Inde à atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). La coordination avec d'autres donateurs de l'UE doit être renforcée. L'UE pourrait encore faire bénéficier l'Inde de son expérience en ce qui concerne les régimes de sécurité sociale.

Entente mutuelle

Le Parlement européen et le Parlement indien envisagent d'organiser des échanges parlementaires réguliers et institutionnalisés. Sur le plan culturel, il conviendrait de renforcer la coopération dans toutes les disciplines. Pour informer l'opinion publique indienne, il faudra que tous les États membres et toutes les institutions coopèrent et coordonnent leurs actions. De son côté, le gouvernement indien pourrait utilement, autant que possible, rendre visite aux institutions communautaires et élaborer une stratégie de communication.

Architecture institutionnelle

Le partenariat UE-Inde est basé sur l'accord de coopération de 1994 (EN) et la déclaration politique conjointe de 1993. Le premier sommet de Lisbonne de 2000 a été un élément-clé dans le développement des relations. La Commission propose différentes initiatives en vue de rationaliser la structure du partenariat.
Mise en Ĺ“uvre et suivi

La Commission espère que cette communication servira de point de départ à une réflexion collective sur l'amélioration des relations UE-Inde. Les propositions qui résultent de cette réflexion peuvent servir de base à un plan d'action et à une nouvelle déclaration politique conjointe UE-Inde. Ces deux documents pourraient être approuvés lors du sixième sommet UE-Inde prévu pour 2005.

Contexte

L'Inde affirme son influence en tant qu'acteur international et puissance régionale avec une croissance économique impressionnante. Depuis le premier sommet UE-Inde tenu à Lisbonne en 2000, les relations avec l'UE se sont renforcées sur le plan politique, géopolitique, économique et commercial.

ACTES LIÉS

Plan d'action conjoint adopté lors du sixième sommet UE-Inde (EN ), Delhi, 7 septembre 2005.
Le présent plan d'action conjoint s'inscrit dans le cadre du sommet de La Haye de 2004. Son objectif premier est de développer les relations UE-Inde dans le contexte du partenariat stratégique. Il vise plus spécifiquement à ce que l'UE et l'Inde:

  • renforcent leurs mécanismes de dialogue et de consultation;
  • approfondissent le dialogue et la coopération en matière politique et économique;
  • développent le commerce et les investissements;
  • rapprochent leurs peuples et leurs cultures.

Communiqué de presse conjoint du cinquième sommet Inde-UE, La Haye, 8 novembre 2004.
Les autorités indiennes et européennes ont mis en évidence les progrès accomplis dans le renforcement des relations UE-Inde, notamment à la suite de suite à la communication de 2004 sur le partenariat stratégique UE-Inde, suivi des conclusions du Conseil du 11 octobre 2004. Elles rappellent également que leur partenariat repose sur le fondement solide de valeurs et de convictions partagées ainsi que sur leur engagement en faveur de la démocratie, du pluralisme, de l'État de droit et du multilatéralisme dans les relations internationales, qui est un facteur de stabilité et de paix dans le monde. Elles souhaitent enfin que le partenariat soit renforcé par un dialogue plus intensif.

Dernière modification le: 08.04.2008

Voir aussi

Pour en savoir plus sur les relations entre l'UE et l'Inde, veuillez visiter le site de la DG Relations extérieures (EN).

Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page