RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 5 langues

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


Statistiques sur le tourisme

Le tourisme joue un rôle crucial dans la création de croissance et d’emplois au sein de l’Union européenne (UE). Ce secteur a connu de nombreux changements depuis la mise en œuvre de la directive 95/57/CE concernant la collecte d’informations statistiques. La Commission européenne a donc besoin de données qui reflètent la réalité actuelle du secteur du tourisme. Le présent règlement établit donc un cadre commun pour la collecte de ces données.

ACTE

Règlement (UE) n° 692/2011 du Parlement européen et du Conseil du 6 juillet 2011 concernant les statistiques européennes sur le tourisme et abrogeant la directive 95/57/CE du Conseil Texte présentant de l'intérêt pour l'EEE.

SYNTHÈSE

Le présent règlement vise à mettre en place un cadre commun relatif au développement, à la production et à la diffusion de statistiques européennes sur le tourisme. Il s’inscrit dans les dispositions du règlement relatif aux statistiques européennes.

Le rôle des États membres est de collecter, établir, traiter et transmettre des statistiques harmonisées sur l’offre et la demande touristique.

Quels types de données doivent recueillir les États membres ?

Les États membres sont tenus de recueillir des données relatives au tourisme intérieur * en termes decapacité des établissements d’hébergement touristiques * . Les éléments permettant de déterminer la capacité des établissements d’hébergement sont:

  • le nombre d’établissements;
  • le nombre de places-lits;
  • le nombre de chambres.

Certaines de ces variables sont recueillies au niveau régional NUTS 2 et appliquées:

  • au type d’hébergement (hôtels, hébergements touristiques, campings);
  • au type de localité (zone densément, intermédiaire ou faiblement peuplée, côtière ou non côtière);
  • à la taille (établissements petits, moyens ou grands);

Les États membres sont également tenus de recueillir des données sur le nombre d’établissements comptant une ou plusieurs chambres accessibles aux personnes à mobilité réduite, y compris les personnes en fauteuil roulant.

Les variables d’occupation des établissements concernent le nombre de nuitées et les arrivées de résidents et non-résidents, ainsi que le taux d’occupation des chambres et des places-lits. Certaines de ces variables sont recueillies au niveau régional NUTS 2 et appliquées:

  • au type d’hébergement (hôtels, hébergements touristiques, campings);
  • au type de localité (zone densément, intermédiaire ou faiblement peuplée, côtière ou non côtière);
  • à la taille (établissements petits, moyens ou grands);
  • aux pays et zones géographiques.

Les États membres peuvent également récolter des données relatives au tourisme intérieur en hébergement non loué *, à savoir le nombre de nuitées de tourisme passées par des résidents et des non-résidents dans des hébergements non loués.

Les États membres rassemblent en outre des données ayant trait au tourisme national *  en termes de demande touristique pour la participation au tourisme et les caractéristiques des voyages. Ces données se basent sur des variables qui comprennent notamment la durée et la destination des voyages touristiques à motif personnel, ainsi que des informations socio-démographiques telles que le groupe d’âge, le niveau d’études, la situation au regard de l’emploi, etc.

Les États membres compilent également des données triennales qui exposent les raisons principales de la non-participation au tourisme pour des motifs personnels (raisons financière, manque de temps, raisons de santé, etc.).

Les variables concernant le voyage en lui-même doivent être également transmises, notamment:

  • le mois de départ;
  • la durée du voyage;
  • la destination;
  • le motif du voyage;
  • le moyen de transport;
  • le mode d’hébergement;
  • les dépenses;
  • le profil du visiteur.

Enfin, les États membres rassemblent les données relatives au tourisme national en termes de demande touristique concernant les caractéristiques des visites à la journée à l'intérieur de l'État membre ou l'étranger. Ces données reposent sur des variables relatives:

  • au nombre de visites à la journée (selon des motifs personnels ou professionnels);
  • aux dépenses;
  • au pays de destination (visites à l'étranger);
  • aux informations socio-démographiques précédemment évoquées.

Une fois par an, les États membres remettent à Eurostat un rapport sur la qualité des données recueillies. Eurostat, de son côté, doit créer et mettre à jour un manuel méthodologique contenant des lignes directrices sur les statistiques élaborées.

Quels types de programmes doivent être mis en œuvre ?

La Commission souhaite que les États membres mettent en place des programmes pilotes (sur la base du volontariat) dans le but de préparer le développement, la production et la diffusion de tableaux harmonisés pour les comptes satellites du tourisme. La Commission a également l’intention d’établir un programme d’études pilotes afin de déterminer les effets du tourisme sur l’environnement.

Le présent règlement abroge la directive 95/57/CE.

Termes clé de l’acte
  • Tourisme interne: visites effectuées à l’intérieur d’un État membre par des résidents de cet État membre.
  • Tourisme récepteur: visites d’un État membre effectuées par des non-résidents de cet État membre.
  • Tourisme émetteur: visites effectuées par des résidents d’un État membre à l’extérieur de cet État membre.
  • Tourisme national: tourisme interne et le tourisme émetteur.
  • Tourisme intérieur: tourisme interne et le tourisme récepteur.
  • Établissement d’hébergement touristique : unité d’activité économique au niveau local qui fournit, à titre payant, les services d’hébergement de courte durée.
  • Hébergement non loué : tout hébergement mis gratuitement à disposition par des membres de la famille ou des amis, et tout hébergement dans des logements de vacances occupés par leurs propriétaires, y compris les biens immobiliers en multipropriété.

RÉFÉRENCE

Acte Entrée en vigueur Délai de transposition dans les États membres Journal officiel

Règlement (UE) n° 692/2011

11.8.2011

-

JO L 192 du 22.7.2011

Dernière modification le: 06.10.2011

Voir aussi

Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page