RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 4 langues

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


Promouvoir l'esprit d'entreprise dans les écoles et les universités

La Commission européenne désire accentuer l'apprentissage de l'esprit d'entreprise * de l'école primaire jusqu'à l'université. Elle présente ainsi des recommandations, basées sur les meilleures pratiques observées en Europe, afin que l'enseignement tienne un rôle plus actif dans la création d'une culture plus entrepreneuriale en Europe.

ACTE

Communication de la Commission, du 13 février 2006, intitulée « Mise en œuvre du programme communautaire de Lisbonne: Stimuler l'esprit d'entreprise par l'enseignement et l'apprentissage » [COM(2006) 33 final - Non publié au Journal officiel].

SYNTHÈSE

La capacité de l'Union européenne (UE) à relever avec succès les défis de la compétitivité et de la croissance dépend notamment du dynamisme de l'esprit d'entreprise *.

L'équilibre du nombre d'entreprises se révèle un facteur essentiel à la compétitivité et la croissance d'une économie. La création et le transfert d'entreprises, l'existence d'entrepreneurs disposés à se lancer dans des projets innovants et la croissance des entreprises participent à la réalisation de cet équilibre. Ainsi que le soulignent les recherches, une corrélation positive semble exister entre l'esprit d'entreprise et la croissance économique.

L'esprit d'entreprise, une compétence clé à développer dès le plus jeune âge

Les comportements et les références culturelles se formant dès le plus jeune âge, l'enseignement peut contribuer de manière déterminante à la réussite du défi entrepreneurial.

L'enseignement doit ainsi sensibiliser dès le plus jeune âge à l'esprit d'entreprise. L'initiation des jeunes à l'esprit d'entreprise contribue à développer leur créativité, leur esprit d'initiative, leur confiance en eux dans ce qu'ils entreprennent et les incite à se comporter d'une manière socialement responsable.

C'est pourquoi la Commission européenne accorde une attention particulière à l'apprentissage de l'esprit d'entreprise depuis l'école primaire jusqu'à l'université. Il s'agit d'encourager les jeunes Européens à devenir les entrepreneurs de demain.

L'intérêt de la formation à l'entrepreneuriat ne se limite toutefois pas à l'accroissement du nombre de nouvelles entreprises. L'esprit d'entreprise est une aptitude qui se révèle également utile dans la vie de tous les jours, tant au niveau personnel que social.

Recommandations

Les initiatives cohérentes en matière de formation à l'entrepreneuriat restent trop rares. La Commission propose donc des recommandations, basées sur les meilleures pratiques observées en Europe, en vue d'aider les États membres à définir des stratégies plus systématiques en faveur de la formation à l'esprit d'entreprise.

  • Un cadre cohérent: les autorités nationales et régionales devraient établir une coopération entre différents services, afin d'élaborer une stratégie dotée d'objectifs clairs pour tous les niveaux d'enseignement. Les programmes scolaires devraient par ailleurs être révisés à tous les niveaux pour y introduire explicitement l'esprit d'entreprise comme objectif d'éducation.
  • Soutien aux écoles: les écoles devraient bénéficier d'un soutien pratique et de mesures d'incitation pour intégrer l'esprit d'entreprise dans leurs programmes, et ce, à l'aide d'un ensemble d'instruments (diffusion de matériel didactique, financement de projets pilotes, dissémination de bonnes pratiques, promotion de partenariats avec les entreprises, soutien à des organismes spécialisés dans la réalisation des projets d'esprit d'entreprise avec les écoles, etc.).
  • Stimuler l'entrepreneuriat dans l'enseignement supérieur: la formation à l'esprit d'entreprise devrait être intégrée dans différentes matières, notamment dans le contexte des études scientifiques et techniques. Les étudiants pourraient ainsi acquérir des connaissances spécifiques sur la manière de constituer et de gérer une entreprise.
  • Soutien aux enseignants: il serait essentiel que les enseignants bénéficient d'une formation initiale et continue ainsi que d'expériences pratiques. Les directeurs d'établissements scolaires devraient parallèlement être sensibilisés afin que les enseignants puissent disposer du temps et des ressources nécessaires pour planifier, réaliser et évaluer les activités.
  • Participation d'acteurs extérieurs et d'entreprises: la formation à l'esprit d'entreprise devrait faire l'objet d'une coopération étroite entre les établissements d'enseignements et la collectivité locale, notamment les entreprises. Cette participation devrait être considéré par les entreprises comme un investissement à long terme et comme un élément de leur responsabilité sociale.
  • Expérience pratique: l'apprentissage par l'expérience pratique (création et gestion de mini-entreprises par des élèves ou étudiants) constitue un moyen des plus efficaces pour stimuler l'esprit d'entreprise et les compétences entrepreneuriales. Ainsi, près de 20% des jeunes participant aux activités d'une mini-entreprise dans l'enseignement secondaire créent leur propre entreprise au terme de leurs études.

Contexte

En vertu du programme de travail «Éducation et formation 2010», l'esprit d'entreprise est l'une des huit compétences clés nécessaire à tout citoyen dans une société moderne fondée sur la connaissance.

Termes-clés de l'acte

Esprit d'entreprise: aptitude d'un individu à concrétiser des idées, à innover, à prendre des initiatives et des risques, à organiser et gérer des projets en vue de réaliser des objectifs.

ACTES LIÉS

Recommandation du Parlement européen et du Conseil, du 18 décembre 2006, sur les compétences clés pour l'éducation et la formation tout au long de la vie [Journal officiel L 394 du 30.12.2006].

Décision n° 1720/2006/CE du Parlement européen et du Conseil, du 15 novembre 2006, établissant un programme d'action dans le domaine de l'éducation et de la formation tout au long de la vie [Journal officiel L 327 du 24.11.2006].

Communication de la Commission au Conseil, au Parlement européen, au Comité économique et social européen et au Comité des régions - Plan d'action: l'agenda européen de la politique de l'esprit d'entreprise [COM(2004) 70 final - non publié au Journal officiel].

Communication de la Commission au Conseil, au Parlement européen, au Comité économique et social européen et au Comité des Régions, du 10 novembre 2005, intitulée « Mise en œuvre du programme communautaire de Lisbonne - Une politique des PME moderne pour la croissance et l'emploi » [COM(2005) 551 final - Non publié au Journal officiel].

 
Dernière modification le: 26.09.2006

Voir aussi

Pour plus d'informations, consulter les pages Entreprises et Éducation, formation, jeunesse.

Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page