RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 4 langues

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


La stratégie de communication sur l'élargissement

Archives

1) OBJECTIF

Faire le point sur les activités réalisées dans le cadre de la stratégie de communication sur l'élargissement et présenter des orientations futures.

2) ACTE

Rapport de la Commission au Conseil, du 5 juin 2002, expliquer l'élargissement de l'Europe [COM (2002) 281 final - Non publié au Journal officiel].

3) SYNTHÈSE

Le présent rapport part de l'idée qu'un élargissement de la magnitude de celui qu'on est en train de vivre doit s'accompagner d'une stratégie de communication qui assure l'information des citoyens de l'Union et des pays candidats, qui les fasse participer au processus et qui fasse en sorte qu'ils y apportent leur soutien.

Pour ces raisons, en mai 2000, la Commission européenne a lancé sa stratégie de communication relative à l'élargissement. Cette stratégie consiste à expliquer l'élargissement et ses bénéfices tant aux citoyens des États membres actuels qu'à ceux des pays candidats. Elle souligne entre autre que tous les participants gagnent avec le processus puisqu'il permet de réunifier l'Europe et d'étendre la paix, la prospérité et la sécurité à l'ensemble du continent.

La stratégie de communication est mise en œuvre principalement par les délégations et représentations de la Commission dans les pays candidats et dans les États membres actuels. Représentations et délégations établissent des partenariats avec des réseaux et des centres d'information, des organisations de la société civile ainsi qu'avec des autorités nationales, régionales et locales. La direction générale Élargissement de la Commission est chargée de la coordination de la mise en œuvre de la stratégie, de créer des documents d'information servant d'appui à la stratégie et de gérer l'information contenue dans leur site Internet.

Dans un premier temps, la stratégie a été mise en œuvre en se concentrant sur certains groupes de citoyens, ce n'est qu'ensuite qu'elle s'est adressée de manière plus directe au grand public.

Les activités entreprises dans le cadre de la stratégie englobent des débats publics, des séminaires, des conférences, des projets en matière de recherche, des brochures, des manifestations culturelles ainsi que des activités en collaboration avec les médias (notamment avec la télévision).

L'état de l'opinion publique influence la manière dont la Commission définit ses stratégies de communication. Les faits suivants ont une incidence sur la stratégie relative à l'élargissement:

  • dans les pays candidats, l'enthousiasme suscité par la perspective de l'adhésion n'est plus si grand aujourd'hui qu'en 1989;
  • des questions liées aux négociations d'adhésion suscitent actuellement les changements d'opinion les plus importants dans les pays candidats;
  • dans les États membres, le niveau de connaissance relatif au processus d'élargissement et aux pays candidats reste insuffisant;
  • les citoyens des régions faisant frontière avec les pays candidats craignent davantage l'élargissement;
  • tant dans les pays membres actuels que dans les futurs, une grande quantité de la population se dit mal informée.

À l'étape actuelle de phase finale des négociations d'adhésion, il s'avère nécessaire de mieux expliquer aux citoyens les enjeux de l'élargissement. La population des États membres doit être mieux informée sur les pays candidats. Il faut bien expliquer les résultats positifs obtenus, notamment dans le cadre de Phare, Ispa et Sapard ainsi que de la réforme économique et politique.
Une meilleure information des citoyens des futurs pays membres s'avère également essentielle.

Les prochaines étapes de la stratégie

La coopération avec les gouvernements:

  • ce sont les gouvernements qui sont compétents pour expliquer l'élargissement aux citoyens. La Commission se limitera à établir des partenariats avec ceux-ci, à fournir l'information nécessaire ainsi qu'à stimuler le débat;
  • les États membres, la Commission et le Parlement européen doivent coopérer dans le cadre de la stratégie de communication;
  • les gouvernnements des pays candidats doivent coopérer.

La coopération avec la société civile: la stratégie de communication doit impliquer tous les niveaux de la société. Des efforts supplémentaires s'avèrent nécessaires vis-à-vis des médias.

Plus de clarté et d'ouverture: la Commission améliorera l'information en ligne relative aux négociations d'adhésion, à la stratégie de préadhésion et aux pays candidats.

L'engagement continu en matière d'information: en vue d'assurer une bonne transition l'effort de communication se poursuivra même au-delà de l'adhésion.

Les référendums dans les pays candidats: puisque des référendums d'adhésion seront organisés dans la majorité des pays candidats, l'opinion publique a un rôle clef à jouer lors de la ratification des traités d'adhésion. La stratégie doit être souple pour tenir compte des thèmes à traiter à ce moment dans chaque pays candidat.

4) MESURES D'APPLICATION

5) TRAVAUX ULTÉRIEURS

La présente fiche de synthèse diffusée à titre d'information ne vise pas à interpréter ou remplacer le document de référence.

Dernière modification le: 31.07.2002
Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page