RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 5 langues

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


Accroître l’engagement pour l’égalité entre les femmes et les hommes: une charte des femmes

La Commission a adopté une Charte des femmes pour améliorer la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes, en Europe et dans le monde. En effet, les inégalités liées au sexe ont des conséquences directes sur la cohésion économique et sociale, sur la croissance durable et la compétitivité, ainsi que sur les évolutions démographiques.

ACTE

Communication de la Commission du 5 mars 2010 intitulées «Un engagement accru en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes - Une charte des femmes: Déclaration de la Commission européenne à l’occasion de la journée internationale de la femme 2010, en commémoration du 15e anniversaire de l’adoption d’une déclaration et d’un programme d’action lors de la conférence mondiale sur les femmes organisée par les Nations unies à Pékin et du 30e anniversaire de la Convention des Nations unies sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes» [COM(2010) 78 final - Non publié au Journal officiel].

SYNTHÈSE

La présente déclaration politique réaffirme l'engagement de la Commission en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes dans l’Union européenne (UE) mais aussi dans le monde.

La Commission souligne la nécessité de prendre en compte l’égalité des sexes dans l’ensemble de ses politiques. Ainsi, la Charte propose cinq domaines d’action spécifiques.

Domaines d’action pour l’égalité entre les femmes et les hommes

L’indépendance économique, qui doit être atteinte en luttant en particulier contre la discrimination, les stéréotypes en matière d’éducation, la ségrégation du marché du travail, la précarité des emplois, le travail à temps partiel non volontaire et le partage déséquilibré des tâches familiales avec les hommes. La Commission s'engage à garantir la pleine réalisation du potentiel des femmes et l’utilisation maximale de leurs compétences. Son action doit faciliter une meilleure répartition hommes-femmes sur le marché du travail et permettre d’augmenter le nombre d’emplois de qualité pour les femmes.

L’égalité de rémunération entre les femmes et les hommes (pour un même travail ou un travail de même valeur), qui n’est pas effective dans l’UE. La Commission s’engage à lutter contre les écarts de rémunération en mobilisant tous les instruments disponibles, y compris les instruments législatifs.

La représentation des femmes dans la prise de décision et les postes de pouvoir, positions où elles sont encore sous-représentées par rapport aux hommes, dans le secteur public ou privé. La Commission s’engage à agir pour une représentation plus équitable des femmes, notamment en adoptant des mesures incitatives au niveau de l’UE.

Le respect de la dignité et de l’intégrité des femmes, mais aussi la fin des violences fondées sur le sexe, y compris les pratiques coutumières ou traditionnelles nuisibles. En effet, la Charte réaffirme l'engagement de la Commission en faveur des droits fondamentaux. Son action doit notamment viser à éliminer les inégalités dans l’accès aux soins de santé et à éradiquer toutes les formes de violence fondées sur le sexe. Elle peut avoir recours à des dispositions de droit pénal, dans les limites de ses attributions.

L’action extérieure de l’UE en matière d’égalité entre les femmes et les hommes, doit permettre de soutenir le développement de sociétés durables et démocratiques. La Commission s'engage à défendre l’égalité entre les femmes et les hommes dans le cadre de ses relations avec les pays tiers. Elle doit conduire des actions de sensibilisation, de coopération avec les organisations internationales et régionales compétentes, ainsi que de soutien des acteurs étatiques et non étatiques.

Contexte

La Charte a été adoptée à l'occasion de la journée internationale 2010 de la femme et du 15ème anniversaire de la conférence mondiale sur les femmes.

En septembre 2010, la Commission a adopté une stratégie 2010-2015 pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Cette stratégie doit servir de cadre pour la coordination de l’action dans tous les domaines d’activité de l’UE.

Dernière modification le: 08.07.2010
Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page