RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 5 langues

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


Mobilité des jeunes volontaires

Dans cette recommandation, le Conseil encourage les États membres à promouvoir la mobilité transnationale des jeunes volontaires. Elle offre un cadre d’intensification de la coopération entre les États membres, sur la base de laquelle de nouvelles perspectives de mobilité peuvent être instaurées.

ACTE

Recommandation du Conseil du 20 novembre 2008 relative à la mobilité des jeunes volontaires dans l’Union européenne [Journal officiel C 319 du 13.12.2008].

SYNTHÈSE

Cette recommandation établit un cadre de coopération pour les États membres, sur la base duquel la mobilité transnationale des jeunes volontaires peut être renforcée dans le respect de la diversité des régimes de volontariat nationaux.

Le Conseil définit les activités de volontariat transnationales comme suit: «ouvertes à tous les jeunes, qui y prennent part de leur plein gré, dans l’intérêt général, pendant une longue période, dans un cadre clair, dans un pays autre que le pays de résidence, sans rémunération ou moyennant un paiement symbolique et/ou la couverture des dépenses». Les activités de volontariat constituent une riche expérience dans un contexte éducatif et d’apprentissage informel par laquelle les jeunes développent leurs aptitudes et leurs compétences professionnelles. Ces activités facilitent leur intégration sur le marché de l’emploi et contribuent à la citoyenneté active, tout en apportant des bénéfices aux communautés locales et en consolidant la cohésion sociale.

Dans cette recommandation, le Conseil encourage les États membres à renforcer la coopération entre les organisations volontaires et les pouvoirs publics concernés par l’organisation d’activités de volontariat, en vue de promouvoir la mobilité des jeunes volontaires au sein de l’Europe. À cet effet, les États membres devraient prendre des mesures pour:

  • promouvoir la diffusion des informations sur les activités de volontariat nationales;
  • faciliter l’accès des intervenants aux informations concernant les activités de volontariat transnationales et fournir des informations sur les droits et sur les perspectives y afférents;
  • faciliter l’accès des jeunes volontaires aux activités de volontariat transnationales, en particulier en simplifiant les procédures;
  • développer les possibilités d’activités de volontariat transnationales par une approche flexible, prendre en considération des questions telles que les capacités d’accueil, l’établissements de contacts entre les volontaires, l’utilisation des mécanismes de mobilité européenne, la mobilité des animateurs de jeunesse et la formation des personnes actives dans le domaine de l’animation de groupes de jeunes;
  • promouvoir le développement de compétences interculturelles et l’apprentissage des langues comme moyens de faciliter la mobilité transnationale;
  • soutenir le développement d’outils d’autoévaluation par lesquels les organisations volontaires peuvent garantir la qualité de leurs activités transnationales;
  • échanger des informations et coopérer en vue d’assurer la protection sociale et juridique des volontaires;
  • promouvoir la reconnaissance des résultats d’apprentissage des volontaires par l’utilisation d’instruments de qualification à l’échelle nationale et européenne;
  • promouvoir la participation des jeunes défavorisés dans les activités de volontariat transnationales.

La Commission s’engage à soutenir les actions des États membres dans les domaines précités par l’intermédiaire du cadre de coopération de l’Union européenne dans le domaine de la jeunesse, de la méthode ouverte de coordination et du service volontaire européen, tels que définis dans le programme «Jeunesse en action». La Commission développera les perspectives offertes aux organisations volontaires pour échanger des informations et les bonnes pratiques en matière de coopération transnationale. En outre, elle instaurera un portail des jeunes volontaires européens destiné à la diffusion des informations à tous les intervenants.

Contexte

Les objectifs communs en ce qui concerne les activités de volontariat des jeunes et leur mise en œuvre à l’échelle nationale ont été identifiés dans la résolution du 15 novembre 2004 relative aux objectifs communs pour les activités de volontariat des jeunes et dans la résolution du 16 novembre 2007 relative à leur mise en œuvre. Elles invitent également les États membres à mettre en place des instruments de mesures des progrès réalisés dans la pratique. La résolution de 2007 invite la Commission à proposer des mesures supplémentaires en faveur de la promotion et de la reconnaissance des activités de volontariat des jeunes.

Dernière modification le: 24.02.2009

Voir aussi

Pour obtenir un complément d’information, consultez la section du site web de la DG Éducation et culture de la Commission européenne consacrée au volontariat.

Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page