RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 4 langues

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


Comett I

Archives

1) OBJECTIF

Renforcer la coopération université-entreprise dans le domaine de la formation aux technologies.

2) MESURE DE LA COMMUNAUTÉ

Décision 86/365/CEE du Conseil, du 24 juillet 1986, portant adoption du programme de coopération entre l'université et l'entreprise en matière de formation dans le domaine des technologies (Comett).

3) CONTENU

Définitions des termes "université" et "entreprise"

Objectifs du programme:

  • donner une dimension européenne à la coopération entre les universités et les entreprises en matière de formation dans le domaine des innovations, du développement et de l'application des technologies nouvelles;
  • encourager le développement conjoint de programmes de formation et les échanges d'expériences, ainsi que l'exploitation optimale, au niveau communautaire, des ressources en matière de formation;
  • accroître le volume des formations disponibles aux niveaux local, régional et national avec l'aide des parties intéressées, en contribuant ainsi au développement économique équilibré de la Communauté;
  • accroître le niveau des formations en réponse aux mutations technologiques et sociales, en identifiant les nouvelles priorités des systèmes de formation existants, ce qui exige des actions complémentaires tant au niveau des États membres qu'au niveau communautaire, et en favorisant l'égalité des chances entre hommes et femmes.

Composantes opérationnelles de Comett

Comett I était axé sur cinq domaines d'action interdépendants, chacun d'eux constituant un volet du programme:

  • Volet A: développement d'associations université-entreprise pour la formation (AUEF) dans le cadre d'un réseau européen,
  • Volet B: programmes d'échanges d'étudiants et de personnel entre universités et entreprises,
  • Volet C: développement et expérimentation de projets conjoints université-entreprise dans le domaine de la formation continue,
  • Volet D: initiatives multilatérales pour la mise au point de systèmes de formation multimédias,
  • Volet E: informations complémentaires et mesures d'évaluation visant à assurer l'encadrement et le suivi des développements importants en rapport avec le programme Comett.

Encadrement opérationnel du programme

La Commission est assistée par un comité qui compte deux représentants par État membre. Deux représentants des partenaires sociaux participent aux travaux en tant qu'observateurs. Les membres du comité sont responsables de la liaison entre Comett et les initiatives similaires engagées dans les États membres. Le comité émet des avis à propos des lignes directives, de l'aide financière octroyée, de la procédure de sélection des divers types de projets et de toute mesure requérant une contribution communautaire supérieure à 100 000 écus.

Des centres d'information ont été créés afin de faciliter et de promouvoir la diffusion des informations sur Comett. Un groupe d'experts Comett a été créé par la Commission qui souhaite disposer d'une source supplémentaire de conseils et de savoir-faire technique spécialisé.

4) ÉCHÉANCE FIXÉE POUR LA MISE EN OEUVRE DE LA LÉGISLATION DANS LES ÉTATS MEMBRES

Non applicable

5) DATE D'ENTRÉE EN VIGUEUR (si elle ne concorde pas avec la date précédente)

6) RÉFÉRENCES

Journal officiel L 222, 08.08.1986

7) TRAVAUX ULTÉRIEURS

8) MESURES D'APPLICATION DE LA COMMISSION

Les résultats

Durant la période 1986-1990, plus de 1 300 projets ont été lancés dans toute la Communauté européenne, et le montant total des subventions octroyées par la Communauté s'est élevé à 52,5 millions d'écus. Les projets financés sous Comett I ont conduit à l'instauration de 125 consortiums université-entreprise (AUEF), de plus de 4 000 stages d'étudiants dans des entreprises situées dans d'autres États membres, de 232 bourses d'échange de personnel entre universités et entreprises et ont permis le financement de 329 projets conjoints de formation continue et initiatives multinationales visant à développer des systèmes de formation multimédias. En outre, plus de 6 000 entreprises, 1 500 universités et 1 000 autres types d'organismes ont participé à la mise en Ĺ“uvre des projets Comett I. Le principal secteur technologique représenté a été (et de loin) la production et la fabrication. D'autres domaines étaient également bien représentés: informatique, gestion, biologie, chimie, occupation de la surface de la terre. La part des sciences humaines et sociales (3,6 %) est due à l'acceptation de propositions émanant des syndicats qui envisageaient l'impact du changement technologique sur l'organisation du travail, les négociations collectives et l'organisation des syndicats.

Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page