RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 4 langues

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


Mesures urgentes à prendre contre le dopage dans le sport

Le nombre de cas de dopage pendant les jeux Olympiques d'Athènes de 2004 a de nouveau démontré que le dopage dans le sport est plus que jamais une réalité à combattre. Partant de ce constat, le Parlement européen invite, , entre autres, la Commission européenne à mettre en œuvre une politique efficace et intégrée dans tous les domaines touchant à la lutte contre le dopage, à appuyer une campagne intensive d'information et de sensibilisation, ainsi qu'à encourager la coopération entre les États membres.

ACTE

Résolution du Parlement européen, du 14 avril 2005, sur la lutte contre le dopage dans le sport [Non publié au Journal officiel].

SYNTHÈSE

Préoccupé par le phénomène sans cesse croissant du dopage dans le sport (notamment avec l'utilisation de substances de plus en plus dangereuses telles que les hormones de croissance ou encore l'érythropoïétine), le Parlement européen tient avant tout à souligner que le recours à des substances chimiques pour améliorer les performances est en totale contradiction avec les valeurs du sport en tant qu'activité sociale, culturelle et éducative.

Afin de lutter plus efficacement contre le dopage, le Parlement européen invite la Commission à:

  • veiller à ce que les frontières extérieures de l'Union soient effectivement contrôlées et à lutter contre le trafic de substances illégales;
  • mettre en œuvre une politique efficace et intégrée dans tous les domaines concernés, notamment la santé publique, la prévention, l'éducation et la recherche pharmaceutique ;
  • appuyer une campagne intensive d'information en vue d'établir une politique de prévention efficace;
  • intensifier, aux côtés des États membres, sa collaboration avec l' Agence mondiale antidopage, le Conseil de l'Europe et l' Organisation mondiale de la santé;
  • associer tous les acteurs du sport au processus décisionnel en matière de dopage de manière à aborder efficacement ce problème et à promouvoir une image propre du sport;
  • encourager la coopération entre les États membres afin d'élaborer en commun des méthodes efficaces de contrôle et de certification concernant le recours aux substances et composés chimiques dans les gymnases et les centres sportifs fréquentés en particulier par les jeunes;
  • proposer, à l'occasion du septième programme-cadre de recherche, de nouvelles recherches sur différentes méthodes de détection du dopage pour lutter contre celui-ci.

Le dopage: une réalité à combattre

Le dopage est aujourd'hui un véritable problème de santé publique. Il est également devenu, comme les jeux Olympiques d'Athènes de 2004 l'ont révélé, hautement inquiétant dans tous les domaines sportifs et à tous les niveaux compétitifs ou amateurs. En effet, il met non seulement en danger la santé des sportifs, mais fausse également le résultat des compétitions, nuit à l'image du sport, notamment auprès des jeunes, et porte atteinte à la dimension éthique du sport.

ACTES LIÉS

Résolution du Parlement européen, du 17 décembre 1998, sur les mesures urgentes à prendre contre le dopage dans le sport [Journal officiel C 98 du 09.04.1999]

 
Dernière modification le: 22.04.2005
Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page