RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 11 langues

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


Année européenne de l'éducation par le sport 2004

Archives

Le but de l'Année européenne de l'éducation par le sport 2004 était d'encourager les partenariats entre le monde de l'éducation et le monde du sport afin de promouvoir les valeurs éducatives et sociales de l'activité sportive.

ACTE

Décision n° 291/2003/CE du Parlement européen et du Conseil, du 6 février 2003, établissant l'Année européenne de l'éducation par le sport 2004 [Voir actes modificatifs] .

SYNTHÈSE

Le sport est devenu un phénomène économique et social majeur dans l'Union européenne. La Communauté européenne a reconnu à plusieurs reprises l'important rôle social et éducatif du sport. Ainsi, une déclaration annexée au traité d'Amsterdam définit le sport comme ferment de l'identité des peuples. Le Conseil européen de Nice, en décembre 2000, a souligné « ses fonctions sociales en Europe, devant être prises en compte dans la mise en œuvre des politiques communes ». Dans cette perspective, l'Année européenne de l'éducation par le sport s'est organisée autour de ces fonctions éducatives et sociales.

Les jeux Olympiques et Paralympiques d'Athènes de 2004, mais aussi l'Euro de football au Portugal, ont augmenté la couverture médiatique sportive et la sensibilisation du public à l'égard du sport et offert ainsi l'occasion de promouvoir ses valeurs.

Objectifs

Les objectifs de l'Année européenne de l'éducation par le sport 2004 étaient les suivants:

  • sensibiliser les institutionset les organisations sportives à la nécessité de coopérer en vue de développer l'éducation par le sport et sa dimension européenne;
  • mettre à profit les valeurs véhiculées par le sport comme moyen de développement des connaissances et des compétences éducatives de base permettant aux jeunes d'améliorer leurs capacités physiques et sociales, notamment dans le cadre du cursus scolaire (travail en équipe, solidarité, "fair-play" dans un cadre multiculturel) ;
  • sensibiliser la contribution positive que le volontariat apporte à l'éducation non formelle des jeunes;
  • encourager l'échange de bonnes pratiques en ce qui concerne le rôle que le sport peut jouer dans les systèmes éducatifs afin de promouvoir l'inclusion sociale des groupes défavorisés;
  • examiner les problèmes liés à l'éducation des jeunes sportifs et des jeunes sportives engagés dans le sport de compétition.

Actions

Les activités et initiatives entreprises dans le cadre de l'Année européenne par le sport ont été menées au niveau communautaire, transnational, national, régional et local et ont été cofinancées par la Communauté. Les activités qui ont été soutenues dans le cadre de l'Année européenne par le sport sont les suivants:

  • rencontres, compétitions scolaires européennes et manifestations mettant en relief les réalisations et les expériences menées sur le thème du sport
  • actions de volontariat au niveau européen pendant les évènements sportifs olympiques et autres en 2004
  • campagnes d'informations et de promotion, notamment en coopérant avec les médias pour diffuser les valeurs éducatives du sport;
  • manifestations visant à promouvoir la valeur éducative du sport et à présenter des exemples de bonnes pratiques;
  • soutien financier à des initiatives prises au niveau transnational, national, régional ou local dans le but de promouvoir les objectifs de l'Année.

Les contributions de la Communauté ont été attribuées en fonction du type d'action:

  • les actions de portée communautaire ont été subventionnées, jusqu'à concurrence de 80% de leur coût éligible total au maximum, sur le budget général de l'Union européenne ;
  • les mesures de portée locale, régionale, nationale ou transnationale présentant un intérêt communautaire, ont été cofinancées jusqu'à concurrence de 50% de leur coût éligible total au maximum, sur le budget général de l'Union européenne.

D'autres types d'actions ont bénéficié d'un soutien moral (utilisation du logo et d'autres matériels associés aux manifestations de l'Année).

Mise en œuvre

Les États membres ont désigné des organes chargés de la coordination et de la mise en œuvre locale des actions au niveau approprié.

La Commission s'est chargée de la mise en œuvre globale et de la coordination des activités de l'Année, y compris la sélection de projets cofinancés à partir du budget communautaire dans le respect du principe de subsidiarité. Elle a été assistée dans sa tâche par un comité. Lors de la procédure de sélection des projets, la Commission a tenu compte de l'avis des organes désignés par les États membres pour la mise en œuvre des projets et assuré à une répartition équilibrée entre les États membres. En outre, elle a veillé à ce que les actions soient menées en cohérence et en complémentarité avec les autres initiatives communautaires pertinentes ainsi qu'avec les initiatives régionales et nationales existantes lorsque ces dernières contribuaient à atteindre les objectifs de l'Année.

Dispositions financières

Un budget de 12,1 millions d'euros a été alloué à l'échelle européenne pour la période préparatoire (année 2003) et l'année elle-même. Le budget a été complété par d'autres initiatives de la Commission et des États membres et par des actions financées par d'autres acteurs.

Participation de certains pays tiers

L'Année européenne était ouverte à la participation des 25 États membres, aux pays de l'Association européenne de libre-échange (AELE) et de l'Espace économique européen (EEE), conformément aux conditions fixées dans l'accord EEE. La Bulgarie et la Roumanie ont également pu participer conformément aux conditions fixées dans leurs accords européens respectifs et la Turquie par biais de crédits supplémentaires.

Évaluation

La Commission est tenue de présenter, pour le 31 décembre 2005 au plus tard, un rapport sur la mise en œuvre, les résultats et l'évaluation globale de l'Année européenne.

RÉFÉRENCES

ActeEntrée en vigueurTransposition dans les États membresJournal Officiel
Décision n° 291/2003/CE [adoption: codécision COD/2001/0244]19.02.2003-JO L 43 du 18.02.2003
Acte(s) modificatif(s)Entrée en vigueurTransposition dans les États membresJournal Officiel
Décision n°786/2004/CE30.04.2004-JO L38 du 30.04.2004
Règlement (CE) n°885/200401.05.2004-JO L68 du 01.05.2004
 
Dernière modification le: 12.09.2005

Voir aussi

Pour plus d'informations, consultez le site consacré à l'Année européenne de l'éducation par le sport et le site de la Commission européenne consacré au sport [EN].

Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page