RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 4 langues

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


Évaluation qualitative de l'éducation scolaire

Cette recommandation vise à renforcer la coopération au niveau européen dans le domaine de l'évaluation de la qualité de l'éducation scolaire tout en préservant sa pluralité.

ACTE

Recommandation 2001/166/CE du Parlement européen et du Conseil, du 12 février 2001, concernant la coopération européenne en matière d'évaluation qualitative de l'éducation scolaire [Journal officiel L 60 du 01.03.2001].

SYNTHÈSE

La présente recommandation propose de poursuivre les actions précédentes en matière d'éducation scolaire en coopérant étroitement avec les autorités chargées de la qualité de l'enseignement et en promouvant la mise en réseau au niveau européen.

Si la qualité d'un système ne peut être définie en termes absolus, il est cependant possible de fixer des objectifs et d'analyser les moyens pour les réaliser.

Les objectifs restent la lutte contre l'abandon précoce de l'école par les jeunes et la lutte contre l'exclusion sociale en général. La recommandation identifie deux formes d'évaluation qualitative : l'auto-évaluation et l'évaluation externe. La recommandation encourage la participation de tous les acteurs scolaires (enseignants, élèves, parents et experts) au processus d'auto-évaluation et d'évaluation externe, en précisant que le but de l'évaluation externe est d'apporter un soutien méthodologique à l'auto-évaluation scolaire et d'avoir une vision extérieure de l'école.

Un des intérêts majeurs du système éducatif européen réside dans sa diversité et, dès lors, il est impossible de concevoir des modèles d'évaluation qui pourraient être appliqués uniformément. Toute évaluation qualitative au niveau européen doit s'inspirer des facteurs socioculturels, historiques et politiques propres à chaque État membre.

La recommandation souligne que l'échange d'informations constitue la majeure partie de la valeur ajoutée communautaire. En particulier, l'échange d'informations devrait se focaliser sur les développements méthodologiques et les exemples de bonnes pratiques, notamment en utilisant les nouvelles technologies, en organisant des conférences ou des séminaires, en organisant des collectes de données et des élaborations d'outils, et en publiant des résultats.

Le Parlement européen et le Conseil invitent la Commission à:

  • créer une base de données accessibles sur Internet pour la diffusion d'outils, de bonnes pratiques et d'instruments efficaces d'évaluation de la qualité des établissements scolaires;
  • établir un inventaire des instruments et des stratégies d'évaluation de la qualité d'ores et déjà utilisés dans les États membres au niveau de l'enseignement primaire et secondaire;
  • intégrer les résultats obtenus aux programmes existants et à développer les réseaux existants;
  • rédiger tous les trois ans un rapport au Parlement européen, au Conseil, au Comité économique et social ainsi qu'au Comité des régions;
  • formuler des propositions sur la base de ce rapport.


Contexte

Plusieurs actions ont été menées afin de renforcer la coopération européenne dans le domaine de l'évaluation de la qualité de l'éducation scolaire. Le Conseil des ministres de l'éducation du 6 mai 1996, a insisté sur la nécessité de mettre en œuvre un projet pilote sur l'évaluation de la qualité de l'éducation scolaire. Ce projet pilote de coopération entre les États membres s'est concrétisé entre 1997 et 1998.

Les lignes directrices pour l'emploi pour 1999, 2000, 2003-2005 et 2005-2008 ainsi que la recommandation du Conseil du 14 octobre 2004 ont également incité les États membres à améliorer la qualité de leurs systèmes scolaires, à réduire les sorties précoces du système scolaire et à tout mettre en œuvre pour saisir les opportunités offertes par les nouvelles technologies.

ACTES LIÉS

Rapport européen sur la qualité de l'éducation scolaire: seize indicateurs de qualité. Rapport de mai 2000 établi sur la base des travaux du groupe de travail « Indicateurs de qualité ». [Non publié au Journal officiel].

Recommandation (CE) n° 561/98 du Conseil, du 24 septembre 1998, sur la coopération européenne visant à la garantie de la qualité dans l'enseignement supérieur[Journal officiel L 270 du07.10.1998].

Recommandation(CE) n° 741/04 du Conseil, du 14 octobre 2004 concernant la mise en œuvre des politiques de l'emploi des États membres [Journal officiel L 326 du 29.10.2004]

 
Dernière modification le: 02.11.2005
Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page