RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 4 langues

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


Année européenne de l'éducation et de la formation tout au long de la vie (1996)

Archives

1) OBJECTIF

Sensibiliser le public européen à l'importance de l'éducation et de la formation tout au long de la vie, promouvoir une meilleure coopération entre les structures d'éducation et de formation et les entreprises en particulier les PME, contribuer à la réalisation d'un espace européen de l'éducation et de la formation par la reconnaissance académique et professionnelle des qualifications au sein de l'Union et souligner l'apport de l'éducation et de la formation pour l'égalité des chances.

2) MESURE DE LA COMMUNAUTÉ

Décision n° 95/2493/CE du Parlement européen et du Conseil, du 23 octobre 1995, proclamant 1996 "Année européenne de l'éducation et de la formation tout au long de la vie".

3) CONTENU

L'année 1996 est proclamée "Année européenne de l'éducation et de la formation tout au long de la vie". Pendant l'Année européenne, des actions de communication, de sensibilisation et de promotion de l'éducation et de la formation tout au long de la vie seront entreprises.

Les thèmes de l'année européenne sont les suivants:

  • l'importance d'une éducation générale de qualité élevée;
  • la promotion d'une formation professionnelle menant à une qualification pour tous les jeunes;
  • la motivation des personnes à accéder à une éducation et une formation;
  • la promotion d'une meilleure coopération entre les institutions d'éducation et de formation et les milieux économiques;
  • la sensibilisation des partenaires sociaux et des parents;
  • le développement de la dimension européenne de l'éducation et de la formation initiale et continue.

Les actions prévues comportent des manifestations à caractère général ou thématique, l'élaboration et la diffusion de produits de communication ainsi que des études et des sondages.

La Commission est responsable de la mise en œuvre de la décision. Elle est assistée par un comité ad hoc de caractère consultatif composé de deux représentants de chaque État membre et présidé par le représentant de la Commission.

Chaque État membre désigne un ou des organes appropriés, chargés de la sélection, de la coordination et de la mise en œuvre au niveau national des actions prévues dans la décision.

Les demandes de financement concernant ces actions sont soumises à la Commission par les États membres concernés.

L'enveloppe financière est établie à 8 millions d'écus.

4) ÉCHÉANCE FIXÉE POUR LA MISE EN OEUVRE DE LA LÉGISLATION DANS LES ÉTATS MEMBRES

5) DATE D'ENTRÉE EN VIGUEUR (si elle ne concorde pas avec la date précédente)

26.10.1995.

6) RÉFÉRENCES

Journal officiel L 256, 26.10.1995

7) TRAVAUX ULTÉRIEURS

Rapport de la Commission au Conseil, au Parlement européen, au Comité économique et social et au Comité des régions, du 15 septembre 1999, sur la mise en œuvre, les résultats et l'évaluation globale de l'Année européenne de l'éducation et de la formation tout au long de la vie (1996), présenté conformément à l'article 8 de la décision n° 2493/95/CE du Parlement européen et du Conseil [COM(99) 447 final - non publié au Journal officiel].

L'éducation et la formation tout au long de la vie se trouvent désormais au centre du débat politique dans l'ensemble de l'Union européenne. En effet, l'éducation et la formation tout au long de la vie sont un élément-clé de la réforme des Fonds structurels et de la politique communautaire de l'emploi.
L'Année européenne a entrepris de promouvoir l'éducation et la formation tout au long de la vie en sensibilisant le public à la nécessité et à l'utilité de poursuivre son apprentissage personnel et d'autre part, en encourageant le débat sur la façon dont les systèmes d'enseignement peuvent répondre aux nouveaux besoins en matière d'apprentissage.
Les actions durant l'année 1996 ont été conduites de manière décentralisée, au moyen de partenariats avec les instances désignées par les États participants.
Les agences nationales ont reçu plus de 2 000 projets. Près de 550 projets, soit environ 5 000 manifestations ont été organisé, avec un coût total de 34 millions d'écus (publications, conférences, séminaires etc.).
L'impact de l'Année a été important au plan européen en donnant à l'éducation et à la formation tout au long de la vie une place importante sur le plan politique, et en permettant la participation de nouveaux intervenants dans un domaine qui était auparavant réservé aux spécialistes. En outre, les responsables de plusieurs États participants ont indiqué que l'Année européenne avait ouvert de nouvelles possibilités de coopération plus étroite entre les ministères ou les différents niveaux de gouvernement.
Enfin, la mise en œuvre simultanée de ce programme dans la totalité de l'Espace économique européen lui a conféré un poids supplémentaire.
La contribution de l'UE au débat mondial sur l'éducation et la formation tout au long de la vie se caractérise par un large concept reposant sur l'approche dite "du berceau à la tombe", qui ne soumet pas l'apprentissage à des impératifs économiques, et accorde une place à part entière à des questions telles que l'épanouissement personnel, la participation au processus de prise de décision démocratique, l'apprentissage à des fins récréatives et le vieillissement actif.

8) MESURES D'APPLICATION DE LA COMMISSION

 
Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page